Monument au Pigeon-Soldat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Monument au Pigeon-Soldat
Bruxelles - Monument au Pigeon-Soldat - 01.JPG
Présentation
Type
Mémorial
Destination actuelle
Mémorial
Style
Architecte
Georges Hano
Construction
1931
Localisation
Pays
Région
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte de Belgique
voir sur la carte de Belgique
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Bruxelles
voir sur la carte de Bruxelles
Red pog.svg

Le Monument au Pigeon-Soldat[1] (ou Monument aux Colombophiles[2]) est un mémorial de style éclectique élevé à Bruxelles en Belgique pour commémorer le rôle joué durant la Première Guerre mondiale par les colombophiles belges et leurs pigeons voyageurs[2].

Localisation[modifier | modifier le code]

Le monument se situe au Square des Blindés, à quelques mètres de la Fontaine Anspach, au bout de la perspective constituée par le quai aux Briques et le quai au Bois à brûler, au cœur de Bruxelles.

Casque et pigeons.

Historique[modifier | modifier le code]

Au début des années 1930, un comité se constitue pour demander l'érection de ce monument[2].

La réalisation en est confiée au sculpteur Victor Voets (1882-1950) et à l'architecte Georges Hano[2].

Après un remaniement de la première ébauche et une polémique sur le matériau à utiliser pour la statue (bronze ou marbre), celle-ci est finalement coulée en bronze et inaugurée le 8 mars 1931[2].

Description[modifier | modifier le code]

La Patrie.
Feuilles de laurier et de chêne.

La partie centrale du mémorial est constitué d'un soubassement en pierre bleue, d'un piédestal en granit et d'une statue en bronze représentant la Patrie brandissant un pigeon de la main droite et tenant une palme dans la main gauche[1].

Le piédestal porte en lettre d'or un hommage bilingue au pigeon soldat :

« Au Pigeon Soldat
Aan de Oorlogs Duif »

Le monument se prolonge de part et d'autre de la statue par un muret en pierre bleue portant en lettres d'or un hommage bilingue aux colombophiles belges tombés pour la Patrie :

« Aux Colombophiles Belges Tombés Pour la Patrie
Aan de Belgische Duivenliefhebbers Voor Het Vaderland Gesneuveld »

Les extrémités du mémorial sont constituées de piliers arborant les millésimes « 1914 » et « 1918 ». Ornés de guirlandes de feuilles de laurier et de feuilles de chêne, ces piliers sont surmontés chacun d'un casque militaire supporté par deux pigeons aux ailes déployées[1].

Accessibilité[modifier | modifier le code]

Métro de Bruxelles
Ce site est desservi par la station de métro : Sainte-Catherine.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Le Patrimoine monumental de la Belgique, Bruxelles, Volume 1A, Pentagone A-D, Pierre Mardaga éditeur, 1989, p.144
  2. a, b, c, d et e Promenades bruxelloises, trois promenades à la découverte des monuments de la ville de Bruxelles, n°9, Ville de Bruxelles, 2005, p.10