Monument à ceux qui sont tombés pour l'Espagne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Monument à ceux qui sont tombés pour l'Espagne
Monumento a los Caídos por España
Obelisco Dos de mayo (Madrid) 03.jpg
Présentation
Type
Architecte
Matériau
Construction
Ouverture
Hauteur
5,6 m (obélisque y compris)Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Pays
Région
Commune
Adresse
Coordonnées
Localisation sur la carte de Madrid
voir sur la carte de Madrid
Red pog.svg
Localisation sur la carte d’Espagne
voir sur la carte d’Espagne
Red pog.svg

Le monument à ceux qui sont tombés pour l'Espagne (en espagnol : Monumento a los Caídos por España) est un monument commémoratif situé dans la ville de Madrid, en Espagne.

Situation[modifier | modifier le code]

Le monument s'élève au milieu de la place de la Loyauté, près du cours du Prado, dans l'arrondissement du Retiro.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le monument se dresse à l'endroit même où le général Murat a fait fusiller de nombreux madrilènes après le soulèvement du . Après diverses tentatives de créer un monument en hommage à tous les combattants anonymes morts pendant ces deux jours, le est posée la première pierre du monument conçu par l'architecte Isidro González Velázquez (1765–1840), vainqueur du concours créé à cet effet l'année précédente. Arrêtée après le retour de l'absolutisme en Espagne, la construction est reprise en 1836. L'inauguration est finalement célébrée le , jour anniversaire de l'événement. Il est alors appelé obélisque ou monument des Héros du Dos de Mayo.

Le , le roi Juan Carlos Ier l'inaugure à nouveau comme monument « à la mémoire de tous ceux qui sont tombés pour l'Espagne ». Une flamme éternelle[1] perpétue le souvenir de tous les martyrs tombés pour l'Espagne. Le monument rejoint ainsi la liste des nombreux mémoriaux élevés un peu partout dans le monde ayant un caractère de symbole national et qui portent fréquemment le nom de tombe du soldat inconnu.

Description[modifier | modifier le code]

Le monument a une base carrée, dont la face ouest abrite un sarcophage avec les cendres des madrilènes fusillés le 3 mai. Plus haut, la corniche supérieure de cette base présente un médaillon en bas-relief avec les effigies des capitaines Luis Daoíz et Pedro Velarde. Au-dessus de la base, on trouve un autre corps de dimensions plus petites sur lequel sont érigées des statues allégoriques représentant la constance, le courage, la vertu et le patriotisme. Finalement, se dresse un obélisque en pierre de 46 mètres de haut.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La flamme est alimentée par une conduite de gaz. Au début des années 90, elle a cessé de brûler à cause d'une coupure de l'alimentation. Par suite de restrictions budgétaires drastiques, le ministère de la Défense n'avait pu payer le fournisseur du gaz.

Liens internes[modifier | modifier le code]