Monture Nikon Z

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La monture Z accompagne la création de la gamme d'appareils photographiques hybrides Nikon Z plein format en 2018. Comme toutes les montures d'appareils photographiques à objectifs interchangeables, elle permet de fixer des objectifs sur un boitier. Elle apparait quasiment en même temps que la monture Canon RF et l'ouverture de la monture L créée par le constructeur Leica aux entreprises Panasonic et Sigma qui annoncent des projets de boitiers hybrides plein format[1]. Elle correspond donc à l'évolution de la photographie plein format professionnelle vers les appareils photographiques hybrides[2].

Historique[modifier | modifier le code]

En , Sony présente le premier appareil photographique hybride doté d'un capteur plein format (24 x 36 mm), le Sony Alpha 7. Cette taille de capteur était jusqu'alors surtout utilisée dans le marché des appareils photographiques reflex dominé par Canon et Nikon[3]. La gamme d'hybride plein format Sony Alpha connaît un succès croissant au fil des années et des modèles. Sony devient ainsi en le deuxième vendeur de boîtiers plein format derrière les reflex de Canon mais devant ceux de Nikon[4]. En , l'entreprise clame même être devenue première[5].

Pendant ce temps, Canon et Nikon ne sont présents sur le marché des hybrides qu'avec leurs gammes plus grand public, les Canon EOS M au format APS-C lancés en 2012 et les Nikon 1 au format 1" lancés en 2011. Mais en 2018, les rumeurs se font insistantes sur le fait que les deux constructeurs leaders sur les reflex seraient en train de mettre au point des hybrides plein format en réponse aux Sony Alpha[6]. Finalement, Nikon annonce le ses premiers hybrides plein format, les Nikon Z6 et Z7, avec la nouvelle monture d'objectif Nikon Z[7]. Le , Canon annonce à son tour la sortie de son premier hybride plein format, le Canon EOS R, avec la nouvelle monture RF[8].

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

Cette monture a un diamètre interne de 55 mm, et un tirage mécanique de 16 mm. Sa baïonnette est constituée de 4 ailettes. Elle dispose de 11 contacts électriques pour communiquer avec le boitier.

Cette monture est donc beaucoup plus large que la monture F qui équipe les appareils photos reflex de la marque (44 mm) et son tirage est beaucoup plus court puisque la monture F a un tirage de 46,50 mm. La suppression du miroir basculant de la visée optique des appareils reflex a permis ce raccourcissement du tirage. Selon les opticiens ces caractéristiques permettent de créer des optiques plus lumineuses avec une meilleure qualité optique. Ce faible tirage mécanique permet d'améliorer relativement la compacité et la réduction de poids des boitiers, ainsi que des objectifs à caractéristiques techniques comparables. Le fabriquant a prévu un accessoire qui permet d'utiliser les objectifs de la monture F sur les boitiers ayant une monture Z.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. PHOTOKINA 2018 La monture Leica L devient commune à Panasonic et Sigma
  2. Site les Numériques 7 octobre 2018, titré : Appareils photo reflex : chronique d'une mort annoncée Les boîtiers hybrides tueurs de reflex
  3. Daniel Pascoal, « Sony Alpha 7 : l'appareil photo hybride plein format », sur CNET, (consulté le 7 septembre 2018).
  4. (en) Michael Zhang, « Sony Now #2 in U.S. for Full-Frame Interchangeable Lens Cameras », sur petapixel.com, (consulté le 7 septembre 2018).
  5. (en) Richard Butler et Allison Johnson, « Sony claims top spot in full-frame interchangeable lens camera market, launches 'Be Alpha' campaign », sur dpreview.com, (consulté le 7 septembre 2018).
  6. (en) Sean Hollister, « Canon and Nikon are finally doing something about Sony's mirrorless cameras », sur CNET, (consulté le 7 septembre 2018).
  7. Adrian Branco, « Nikon officialise son appareil photo hybride plein format et en dévoile quelques détails », sur 01net, (consulté le 7 septembre 2018).
  8. Laurent Katz, « Canon EOS R : hybride et plein format, enfin ! », sur lemondedelaphoto.com, (consulté le 7 septembre 2018).