Montserrat Amédée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Montserrat Amédée
Description de cette image, également commentée ci-après
Montserrat Amédée le .
Fiche d'identité
Nom complet Montserrat Amédée
Naissance (22 ans)
Taille 1,74 m (5 9)
Position arrière, demi d'ouverture
Carrière en junior
PériodeÉquipe 
????-2014
2014-2015
SU Agen
Blagnac rugby féminin
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
2015-2016
2016-
Blagnac rugby féminin
Montpellier HR
? (?)
? (?)
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
2015-
2017-
Drapeau : France France sept
Drapeau : France France
? (?)
5 (25)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 14 août 2017.

Montserrat Amédée, née le , est une joueuse française de rugby à XV et de rugby à sept, occupant le poste d'arrière en club avec Montpellier Hérault rugby et en équipe de France de rugby à XV[1]. En 2017, après un titre de championne de France du Top 8 avec son club, elle est retenue dans le groupe pour disputer la coupe du monde de rugby à XV en Irlande où la France termine à la troisième place. Avec L'équipe de France de rugby à sept, elle parvient en finale de la coupe du monde 2018.

Elle est étudiante en STAPS.

Biographie[modifier | modifier le code]

Avant de se mettre au rugby, elle pratique la gymnastique pendant treize ans, puis le handball.

Montserrat Amédée dispute son premier match international lors de la Coupe du monde de rugby à XV féminin 2017 en Irlande[2]. Elle dispute l'intégralité des rencontres de l'équipe de France. Elle marque en tout 25 points, ce qui la place en tête au nombre de points marqués par une Française pendant la compétition, à égalité avec Caroline Ladagnous. Elle marque également un essai lors du premier match contre le Japon.

La saison suivante, elle est nommée dans l'équipe type des World Rugby Women's Sevens Series, avec les Australiennes Evania Pelite et Emma Tonegato, la Russe Baizat Khamidova, l'Espagnole Patricia García et les Néo-Zélandaises Portia Woodman et Michaela Blyde[3]. En juillet, elle dispute la coupe du monde de rugby à sept. L'équipe de France parvient à se qualifier pour la finale, en battant l'une des deux principales équipes favorites en demi-finale, l'équipe d'Australie sur le score de 19 à 12 avec un essai dans les arrêts de jeu[4]. En finale, les Françaises s'inclinent face aux l'équipe de Néo-Zélandaises sur le score de 27 à 0[5].

Carrière[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Cadettes[modifier | modifier le code]

Séniors[modifier | modifier le code]

En sélection nationale[modifier | modifier le code]

Équipe de France à sept[modifier | modifier le code]

Sélectionnée depuis 2016

Équipe de France à XV[modifier | modifier le code]

  • 5 sélections en équipe de France
  • 25 points (1 essai)

En Coupe du monde :

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « France Féminines: Découvrez Amédée Montserrat ! », sur le site de la Fédération française de rugby, 2 août 2017 (consulté le 28 septembre 2017)
  2. Enzo Diaz, « Montserrat Amédée, prête à s'envoler », sur Midi olympique, 22 juillet 2017 (consulté le 28 septembre 2017)
  3. (en) Angela Bacic, « Aussies pick up awards after Sevens Series », sur thewomensgame.com, .
  4. Thibault Perrin, « Rugby à 7 - France 7 Féminines en finale de la Coupe du monde face à la Nouvelle-Zélande », sur lerugbynistere.fr, .
  5. « Coupe du monde : La Nouvelle-Zélande trop forte pour la France en finale », sur lequipe.fr, .

Liens externes[modifier | modifier le code]