Monts et Vallées Ouest Creuse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Monts et Vallées Ouest Creuse
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Creuse
Forme Communauté de communes
Siège La Souterraine
Communes 43
Président Étienne Lejeune (PS)
Date de création
Code SIREN 200067510
Démographie
Population 25 119 hab. (2016)
Densité 25 hab./km2
Géographie
Superficie 1 002,20 km2
Liens
Site web cco23.fr
Fiche Banatic Données en ligne
Fiche INSEE Dossier complet en ligne

Monts et Vallées Ouest Creuse est une communauté de communes française située dans le département de la Creuse et la région Nouvelle-Aquitaine.

Elle est issue de la fusion en 2017 des communautés de communes du Pays Dunois, du Pays Sostranien et de Bénévent-Grand-Bourg.

Historique[modifier | modifier le code]

La communauté de communes Pays Dunois, Pays Sostranien, Bénévent/Grand-Bourg est créée à la suite du Schéma de coopération intercommunale (SDCI) prenant effet le [1] car dans ce département, seule la Communauté d'agglomération du Grand Guéret dépassaient les 15 000 habitants imposés par la Loi NOTRe.

Les trois structures ont été réunies afin de constituer un ensemble cohérent au Nord-Ouest de Guéret en frontière des départements de l'Indre et de la Haute-Vienne. Ce regroupement s’appuie sur le périmètre du Pays Ouest Creuse qui existe depuis 2004 sur la base d’un bassin de vie et d'un bassin d’emplois avec un pôle structurant, La Souterraine.

L'arrêté fixant le périmètre est signé le 28 novembre 2016[2].

Elle prend officiellement le nom de « Monts et Vallées Ouest Creuse » par arrêté préfectoral du [3].

Territoire communautaire[modifier | modifier le code]

Géographie physique[modifier | modifier le code]

Située au nord-ouest du département de la Creuse, l'intercommunalité Monts et Vallées Ouest Creuse regroupe 43 communes et présente une superficie de 1 002,2 km2[4].

Carte de l'intercommunalité conts et Vallées Ouest Creuse au .

Composition[modifier | modifier le code]

Carte des densités de population (millésimée 2016) des communes de l'intercommunalité Monts et Vallées Ouest Creuse. Composition en communes au [5].

Elle est composée des 43 communes suivantes[6] :

Liste des communes de l’intercommunalité
Nom Code
Insee
Gentilé Superficie
km2
Population
(dernière pop. légale)
Densité
hab./km2
La Souterraine
(siège)
23176 Sostraniens 37,07 5 553 (2016) 150
Arrènes 23006 Arréniens 22,56 221 (2016) 9,8
Augères 23010 Augerois 12,43 119 (2016) 9,6
Aulon 23011 Aulonais 10,86 156 (2016) 14
Azat-Châtenet 23014 Azarais 9,51 110 (2016) 12
Azerables 23015 Drabléziens 39,44 816 (2016) 21
Bazelat 23018 Bazelatois 13,43 265 (2016) 20
Bénévent-l'Abbaye 23021 Bénéventins 11,56 797 (2016) 69
Ceyroux 23042 12,13 128 (2016) 11
Chambon-Sainte-Croix 23044 6,66 76 (2016) 11
Chamborand 23047 11,18 245 (2016) 22
Châtelus-le-Marcheix 23056 Castelmarchois 43,2 328 (2016) 7,6
Chéniers 23062 Chénierois 34,9 578 (2016) 17
Colondannes 23065 Colondannois 10,7 267 (2016) 25
Crozant 23070 Crozantais 30,52 453 (2016) 15
Dun-le-Palestel 23075 Dunois 9,81 1 127 (2016) 115
Fleurat 23082 Fleuratois 12,3 305 (2016) 25
Fresselines 23087 Fresselinois 30,78 515 (2016) 17
Fursac 23192 Fursacois 59,03 1 524 (2016) 26
La Celle-Dunoise 23039 29,11 543 (2016) 19
La Chapelle-Baloue 23050 Chapellois 8,68 135 (2016) 16
Lafat 23103 Lafatois 21,28 361 (2016) 17
Le Bourg-d'Hem 23029 15,39 209 (2016) 14
Le Grand-Bourg 23095 Grand-Bourgeois 78,91 1 222 (2016) 15
Lizières 23111 Liziérois 14,67 270 (2016) 18
Maison-Feyne 23117 Maison-Feynois 13,27 304 (2016) 23
Marsac 23124 Marsacois 19,67 675 (2016) 34
Mourioux-Vieilleville 23137 25,2 513 (2016) 20
Naillat 23141 Naillatois 36,23 653 (2016) 18
Noth 23143 Nothois 22,89 507 (2016) 22
Nouzerolles 23147 Nouzerollois 8,17 101 (2016) 12
Sagnat 23166 11,81 195 (2016) 17
Saint-Agnant-de-Versillat 23177 Versillacois 50,46 1 099 (2016) 22
Saint-Germain-Beaupré 23199 Saint-Germanois 17,06 440 (2016) 26
Saint-Goussaud 23200 Gonsaldiens 24,3 162 (2016) 6,7
Saint-Léger-Bridereix 23207 Briderois 8,1 200 (2016) 25
Saint-Maurice-la-Souterraine 23219 39,72 1 227 (2016) 31
Saint-Priest-la-Feuille 23235 Baracats 27,44 770 (2016) 28
Saint-Priest-la-Plaine 23236 21,9 261 (2016) 12
Saint-Sébastien 23239 Sébastienous 24,98 655 (2016) 26
Saint-Sulpice-le-Dunois 23244 Sulpiciens 30,85 612 (2016) 20
Vareilles 23258 Vareillois 17,68 311 (2016) 18
Villard 23263 Villardans 16,37 368 (2016) 22

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique du territoire
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
33 87430 86229 00327 05925 61325 64126 21725 119
Les données proposées sont établies à périmètre géographique identique, dans la géographie en vigueur au .
(Sources : Insee[7])

Administration[modifier | modifier le code]

Siège[modifier | modifier le code]

Le siège de la communauté de communes est situé à La Souterraine[8]

Conseil communautaire[modifier | modifier le code]

Les 62 délégués sont ainsi répartis[9] selon le droit commun comme suit :

Nombre de délégués Communes
12 La Souterraine
3 Saint-Maurice-la-Souterraine
2 Le Grand-Bourg, Dun-le-Palestel, Saint-Agnant-de-Versillat, Azerables, Bénévent-l'Abbaye
1 Les autres communes

Liste des Présidents[modifier | modifier le code]

Liste des présidents
Période Identité Étiquette Qualité
18 janvier 2017[10] En cours Étienne Lejeune PS premier adjoint à La Souterraine

Compétences[modifier | modifier le code]

La communauté de commune adhère également à 6 syndicats mixtes

  • Syndicat mixte pour la sauvegarde et la valorisation de la forteresse de Crozant
  • Syndicat mixte de la Fôt
  • EVOLIS 23
  • Syndicat départementale des énergies de la Creuse
  • Syndicat mixte ouvert Conservatoire départemental Émile Goué
  • SMIPAC

Régime fiscal et budget[modifier | modifier le code]

Le régime fiscal de la communauté de communes est la fiscalité professionnelle unique (FPU)[8].

Projets et réalisations[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Schéma Départemental de Coopération Intercommunale 2016
  2. Arrêté n°2016 - portant fusion des communautés de communes du Pays Dunois, du Pays Sostranien et de Bénévent/Grand-Bourg, p.43
  3. « Préfet de la Creuse », sur www.facebook.com (consulté le 25 octobre 2017)
  4. « Chiffres-clés du territoire de l'intercommunalité. », sur le site de l'Insee (consulté le 30 août 2019)
  5. Les densités de population sont calculées automatiquement dans un SIG en utilisant la surface géométrique de la commune, avec un niveau de précision du contour de 5 m tel qu'il ressort de l'export du découpage administratif au niveau communal (contours des communes) issu d'OpenStreetMap, et non la superficie cadastrale définie par l'Insee, qui est une donnée purement administrative. Des différences de classe peuvent ainsi éventuellement apparaître pour les communes qui se situent en limite de franchissement de seuil de classe.
  6. Composition de la CC Monts et Vallées Ouest Creuse (200067510)., sur le site de l'Insee
  7. « Séries historiques sur la population et le logement en 2016 - CC Monts et Vallées Ouest Creuse (200067510). », sur Insee, (consulté le 15 juillet 2019)
  8. a et b « Fiche signalétique - CC Monts et Vallées Ouest Creuse (N° SIREN : 200067510). », sur Banatic (consulté le 15 juillet 2019)
  9. Arrêté portant la composition du Conseil communautaire, p. 26
  10. Affrontement politique dans la nouvelle communauté de communes de l'Ouest-Creuse