Monts Tanggula

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Monts Tanggula
Carte sous licence libre bienvenue !
Géographie
Altitude 6 621 m, Geladaindong
Massif Plateau tibétain
Administration
Pays Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Région autonome
Province
Tibet
Qinghai
Préfecture
Préfecture autonome
Nagchu
Haixi

Les monts Tanggula (chinois : 唐古拉山脉 ; pinyin : tánggǔlā shānmài ; littéralement : « chaîne de montagne Tanggula », Tanggula étant la translittération phonétique du terme tibétain en chinois), aussi appelés monts Dangla (tibétain : གདང་ལ་།, Wylie : gdang la, pinyin tibétain : dang la, dialecte de Lhassa API : mont au-dessus des plateaux), sont une chaîne de montagnes entre la région autonome du Tibet[1]. Ils sont situés sur le plateau tibétain et leur crête principale a une hauteur d'une moyenne de 5 000 mètres. Le fleuve Yangtze prend sa source dans cette chaîne de montagnes et le Geladaindong (d'une altitude de 6 621 mètres) est le plus haut sommet de la chaîne[2] au sud-ouest et la province du Qinghai au nord. Le col de Tanggula soutient le plus haut chemin de fer du monde à 5 072 mètres d'altitude[3].

Vue des monts Tanggula depuis le Qinghai.

La ligne ferroviaire Qing-Zang et la route nationale 109, également appelée route publique Qing-Zang (青藏公路), la traversent pour lier les deux régions limitrophes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Tanggula Mountains », Encyclopedia Britannica (consulté le 3 juillet 2007)
  2. (en) « Desperate Times at the Headwaters of the Yangtze » (consulté le 3 juillet 2007)
  3. (en) « New height of world's railway born in Tibet », China View (consulté le 3 juillet 2007)