Monts Qilian

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Shān (山).
Monts Qilian
Carte topographique des monts Qilian.
Carte topographique des monts Qilian.
Géographie
Altitude 5 547 m, Pic du Qilian
Massif Cordillère du Kunlun
Administration
Pays Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Provinces Qinghai, Gansu
Géologie
Âge 5 à 10 millions d'années

Les monts Qilian (chinois simplifié : 祁连山 ; chinois traditionnel : 祁連山 ; pinyin : qílián shān ; monguor : Chileb) sont une chaîne de montagnes de la cordillère du Kunlun, située au Nord-Est de la province chinoise du Qinghai et bordant le Sud-Ouest de province du Gansu.

À partir de la chute du Khaganat ouïghour, au IXe siècle, de 870 à 1035, il marquait la frontière sud de l'État ouïghour du Gansu, qui était, pendant cette période, indépendant de la Chine.

Les monts étaient situé sur le territoire du Royaume tangoute, jusqu'en 1227 lorsque ce dernier est anéanti par les Mongols, sous l'impulsion de Gengis Khan.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom dériverait du mot « ciel » en langue Xiongnu.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le massif du Qilian est formé de nombreuses chaînes mineures culminant à 4 500-5 000 m (point culminant 5 547 m), orientées du nord-ouest au sud-est, et séparées par des bassins sédimentaires situés à près de 3 000 m d’altitude. Il forme la partie le plus au nord-est du plateau tibétain. Il est limité à l’ouest par le bassin de Qaidam, au nord par la grande faille sénestre d’Altyn-Tagh, au nord-est par le corridor du Hexi (partie sud-ouest du désert de Gobi). Le lac Qinghai (le plus grand de Chine) est situé au sud du Qilian.

Principaux sommets[modifier | modifier le code]

Géologie[modifier | modifier le code]

Le massif du Qilian est une chaîne de montagnes très jeune, son soulèvement ayant débuté il y a entre 5 et 10 millions d'années. Cette chaîne est la conséquence la plus récente de la collision entre l'Inde et l'Eurasie depuis 50 millions d'années. Les chevauchements sont principalement orientés du nord-ouest au sud-est, avec un pendage vers le sud-ouest. La chaîne se propage vers le nord-est. De nombreuses failles décrochantes la découpent. Les principales sont les failles d’Altyn-Tagh (sénestre), d'Ela Shan (dextre) et de Ryiue Shan (dextre).