Montréal vu par…

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un film <adj> image illustrant québécois
Cet article est une ébauche concernant un film québécois.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les conventions filmographiques.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Montréal vu par… est un film québécois produit en 1991.

Le film est constitué de six courts récits de six réalisateurs canadiens autour du thème Montréal : Denys Arcand (Vue d’ailleurs), Michel Brault (La dernière partie), Atom Egoyan (En passant), Jacques Leduc (La toile du temps), Léa Pool (Rispondetemi) et Patricia Rozema (Desperanto).

Synopsis[modifier | modifier le code]

  1. Desperanto (Patricia Rozema) - Utilisant un français sommaire, une jeune torontoise fait l’expérience de la vie nocturne à Montréal.
  2. La Toile du temps (Jacques Leduc) - L’histoire d’une toile de Jacques Viger
  3. La dernière partie (Michel Brault) - Après 40 ans de mariage, une femme essaie de dire à son mari, pendant une partie de hockey, son intention de divorcer.
  4. En passant (Atom Egoyan) - À l’aéroport, un participant à une conférence est bloqué par une douanière.
  5. Rispondetemi (Léa Pool) - À la suite d'un accident, alors qu’elle est conduite à l’hôpital en ambulance, une femme se remémore des moments de sa vie.
  6. Vue d’ailleurs (Denys Arcand) - Une femme d’un certain âge, pendant une réception, se souvient du grand amour qu’elle a connu à Montréal.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

(Liste non exhaustive)

Liens externes[modifier | modifier le code]