Montpellier Métropole ASPTT

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Montpellier Métropole ASPTT

Généralités
Fondation
Siège Complexe sportif Léon Cazal, 237 route de Vauguières à Montpellier

Montpellier Métropole ASPTT est un club omnisports membre de la Fédération sportive des ASPTT.

Association loi de 1901, il regroupe 4 000 adhérents répartis en 25 activités.[réf. nécessaire]

Historique[modifier | modifier le code]

Le club est créé en 1931 par Léon Cazal avec deux sections : pétanque et football. Dès 1934 est créee la Section TENNIS ( TC PTT ) À la sortie de la guerre, le président est Benistand et le club compte neuf sections : football, pétanque, athlétisme, basket-ball, cyclisme, gymnastique, natation, tennis et volley-ball.

En 1963 les club achète le terrain où verra le jour le complexe sportif, situé route de Vauguières. Le centre sportif est inauguré en 1967 par le ministre des PTT[réf. souhaitée]. En 1967, l'association est élue meilleure ASPTT de France[réf. nécessaire].

Au seuil des années 70, l’ASPTT présente un éventail de quinze sports avec des nouvelles disciplines telles rugby, équitation, karting, handball, tennis de table et ski. De 1969 à 1976, de nouvelles sections sont créées : patinage, bridge, randonnée pédestre, judo et natation synchronisée. La piscine Nakache est inaugurée en 1976. Léon Cazal part à la retraite et laisse sa place à son adjoint Gérard Hugon qui devient le nouveau secrétaire général et régional.

De 1976 à 1991, différents présidents se succèdent (Mrs Cottalorda-Barbou-Robert-Deslandes-Lorin-Archimbaud-Longre) et mettent en place de nouvelles activités : modélisme, cyclotourisme, aïkido, golf, plongée et aquagym. L’ASPTT Montpellier propose alors 25 activités différentes.

Les années 90 débuteront avec l'organisation du 60e anniversaire et l'inauguration des terrains de foot. Ainsi l’ASPTT possède alors un complexe sportif de quatre hectares avec gymnase, piscine, deux terrains de foot, cinq courts de tennis en terre battue, quatre courts en dur et un club house. Au niveau sportif, l’ASPTT lance la course internationale cycliste Montpellier-Barcelone[réf. souhaitée]. Gérard Hugon part en 1997 et est remplacé par Julien Roussel au poste de secrétaire général et régional. Alain Valentin devient président général.

En 2000, Julien Roussel démissionne et Daniel Delrey le remplace dans ses fonctions de secrétaire général et régional. De nouvelles activités se mettent en place : Échecs, Théâtre, danses de salon. L'année 2003 est marqué par la cession du patrimoine à la ville de Montpellier[réf. souhaitée] et l'arrivée de Bruno Signe, en tant que président général en remplacement d’Alain Valentin.

En 2006, l'ASPTT Montpellier fusionne avec le club de volley Lattes VAC qui devient le LAMVAC. En 2007, le siège social est réhabilité.

En 2008, Daniel Delrey devient président général la même année au côté d'Alain Puglièse qui est élu secrétaire général pendant 5 ans. Le club fusionne avec le Tennis club de Grammont (12 terrains en greenset et 2 couverts).

Michel Parache est élu secrétaire général[Quand ?]. Une nouvelle activité est proposé : Zumba. En 2014, Alain Heyraud est élu président général en remplacement de Juliette Llahi. En 2015, l’activité marche nordique est proposée.

Les sections sportives de 1931 à 2017[modifier | modifier le code]

Section Date de création
Athlétisme 1941
Aquagym 1991
Babysport 2011
Basketball 1941
Boules 1931
Bridge 1970
Cyclisme 1945
Cyclotourisme 1977
Danses 2001
Echecs 2001
Equitation 1969
Karting 1959
Aïkido 1985
Football 1931
Golf 1986
Gymnastique 1941
Handball 1965
Judo 1974
Kidisport 2008
Kidisport + 2012
Marche Nordique 2015
Modélisme 1977
Natation 1942
Natation synchronisée 1972
Patinage 1970
Plongée 1983
Randonnée pédestre 1974
Rugby 1953
Ski 1962
Tennis 1941
Tennis de table 1952
Voile 1977
Volleyball 1941
Zumba 2011

Palmarès[modifier | modifier le code]

Athlétisme[modifier | modifier le code]

  • 1979 : Thierry Roudil, Guy Chastan et Guy Berthelot sélectionnés en équipe de France de Décathlon
    • Les équipes féminines et masculines accèdent à la 3e division
  • 1980 : championnat de France junior : Thierry Richard 1er du saut en longueur et sélectionné en équipe de France
    • Sandrine Tortin médaille de Bronze en poids
  • 1983 : Pascal Debacker 1/2 finaliste aux championnats du Monde à Helsinki
  • 1986 : Pascal Debacker champion de France du 3 000 m steeple
  • 1988 : Jean-Francois Matha champion de Fce cadet du 1 500 m steeple et Magali Pancrazi sélectionnée en équipe de France d'athlétisme (Cross)
  • 1990 : Jean-Bernard Royer Vice-championne de Fce Indoor épreuves combinées

Basket[modifier | modifier le code]

  • 1979 : Accession de l'équipe féminine en N3
  • 1980 : Accession de l'équipe masculine en N4
  • 1982 : Seniors féminines en Nationale 3 et Seniors masculins en Nationale 4
  • 1985 : Stéphanie Caron présélectionnée en équipe de France cadette
  • 1988 : Stéphanie Santa sélectionnée en équipe de France cadette
  • 1990-1991 : Retour des SF en Nationale 3
  • 1991-1992 : Maguelone Guiral sélectionnée en équipe de France Cadettes

Pétanques[modifier | modifier le code]

  • 1979 : 3 équipes en 2e division
  • 1991 : 2 quadrettes en championnats de France
    • Luc Ayral et Philippe Plaud sélectionnés en équipe de France espoir

Cyclisme[modifier | modifier le code]

  • Dans les années 70, Pierre Causse fait le bonheur de la section avec plus de 70 victoires à son palmarès.
  • Dans les années 80, Philippe Casado et Stéphane Goubert[1] évoluent au plus haut niveau amateur (Elite 1) avant de devenir professionnel
  • 1988 : Organisation de la 1re édition de la compétition internationale Montpellier/Barcelone
  • Dans les années 90, Christophe Laurent évolue au plus haut niveau amateur (Elite 1) avant de devenir professionnel
  • 1996 : Régis Balandraud vainqueur d'étape sur Montpellier/Barcelone
  • 1998 : Régis Balandraud vainqueur du Tour de Guadeloupe
  • 1990 : Cyrille Normand Vice-champion Fce Junior VTT
  • 2000 : la section accède à la Nationale 2

Football[modifier | modifier le code]

  • 1945 à 1955 : Championnat DH masculin
  • 1988-1989 : Retour en DHR après plus de 30 ans
  • 1995 : -17 ans accèdent au championnat de Fce
  • 1998 : -15 ans accèdent championnat de Fce et retour des séniors en DHR après presque 10 ans
  • 2011 : Senior Féminine en DH[2]

Judo[modifier | modifier le code]

  • 1976 : C. Jauffret. Médaille de bronze aux championnats de France cadets et participation aux sélections pour les championnats d'Europe
  • 1978 : Arnaud Perrier. Vice-champion de France espoir
  • 1988 : Arnaud Perrier. Champion de France, 3e au tournoi international de Bucarest et sélectionné en équipe de France
  • 1992 : Arnaud Perrier[3] 3e au tournoi international de Paris en - de 90 kg
  • 1998 : Frédéric Farrieux qualifié en équipe de France Junior
  • 2014 : David Nicoleau Qualifié pour les Championnats de France + de 100 kg et médaille de Bronze aux championnats du Monde Vétérans + 100 kg en Espagne[4]

Natation[modifier | modifier le code]

  • 1978 : Charles Demory médaillé d'argent et de bronze aux championnats de France (brasse)
  • 1980 : 1er club régional et 25e club national
  • 1980 : Thierry Jamet Médaille bronze championnats de France
  • 1984 : Jeux paralympiques de New York, Bernard Micorek[5] médaillé d'Argent au 100 dos et de bronze au 200 4N, 100NL et 400NL[6] et Corinne d'Urzo médaillée de bronze 50 dos
  • 1985 : Olivier Barberan sélectionné en équipe de Fce cadet
  • 1988 : Jeux paralympiques de Séoul : Bernard Micorek médaillé d'or au 100 br et 100 dos, d'argent au 100NL, 400NL et 200 4N et bronze au 100 pap[6]
  • 1996 : Virginie Saïdi sélectionnée en Équipe de Fce Junior et participation à la COMEN à Athènes
  • 1998 : Charline Maseras Vice Championne de Fce Minime 50NL
  • 2000 : Charline Maseras médaille de bronze championnat de fce cadet sur 50NL
  • 2002 : Yannick Cadhilac sélectionné en équipe de Fce minime
  • 2003 : Yannick Cadilhac qualifié pour la coupe de la COMEN à Casablanca
  • 2004 : Mylène Lazare sélectionnée en équipe de France juniors et participation à la Coupe Latina (Argentine)
  • 2005 : Mylène Lazare championne de Fce junior 200NL
  • 2006 : Mylène Lazare championne de Fce junior 50NL
  • 2007 : Mylène Lazare double championne de Fce junior (50 et 100NL)
  • 2008 : Mylène Lazare Championne d'Europe en relais 4x200NL à Eindhoven[7]
  • 2009 : Claire Polit vice-championne de France jeune sur 50 m brasse sélectionnée en équipe de France pour la FOJE.
    • Claire Polit et Sébastien Vigroux sélectionnés pour la coupe de la COMEN à Belgrade.
  • 2010 : Claire Polit Championne de France jeune 100 m brasse, record de France 15 ans sur 50 m brasse et sélectionnée en équipe de France Junior.
  • 2011 : Claire Polit Championne de France Jeune sur 50 m, 100 m et 200 m brasse et médaille de bronze[8] du 50m brasse au championnat du monde Junior à Lima.
  • 2012 : Amandine Laganier sélectionnée pour la coupe de la COMEN à San Marin.
    • Claire Polit et Baptiste Perdu qualifiés en équipe de France jeune
  • 2013 : Léa Xavier Vice-championne de France jeune 100 m brasse
  • 2014 : Claire Polit[9], championne de France sur 100m brasse et sélectionnée[10] aux championnats d'Europe à Berlin.
  • 2015 : Fanny Deberghes championne de France du 200 m brasse et vice-championne de France du 50 m et 100 m brasse, qualifiée en équipe de France[12] pour les championnats du monde à Kazan.
    • Baptiste Perdu sélectionné pour la Coupe de la COMEN en Grèce
  • 2016 : Fanny Deberghes[13] championne de France du 50m et 100 m brasse et qualifiée pour les JO de RIO[14],[15],[16] au titre du relai 4 x 100 m 4N.

Patinage artistique[modifier | modifier le code]

Plongée sous-marine[modifier | modifier le code]

  • 2015 : Vanessa Perret, apnéiste de haut niveau, nouveau record de France d’Apnée aux championnats de France à Chartres et médaille de bronze aux championnats du monde à Belgrade[17]

Ringuette[modifier | modifier le code]

  • 1986 : Équipe filles vice championne de France et 4 joueuses sélectionnées en Équipe de France
  • 1987, 1988 et 1989 : Championne de France

Tennis[modifier | modifier le code]

  • 1968 : Equipe masculine championne de France Division 4
  • 1974 : Equipe masculine championne de France Division 2
  • 1978 : M.C. Calleja championne de FRANCE Minime et demi-finaliste cadette
  • 1979 : Équipe féminine Championne de FRANCE Interclubs accède à la 1re division et Dominique Oustric championne de FRANCE UNIVERSITAIRE
  • 1979 : 2 équipes en 1ere division (féminine et masculine)
  • 1979 Catherine TANVIER championne de FRANCE Minime
  • 1992 : Retour de l'équipe féminine en N2
  • 1996 : Équipe féminine championne de FRANCE corporative
  • 1997 : Virginie Razzano Championne de Fce et championne du monde Minime
  • 1998 : Retour de équipe masculine en N2
  • 1999 : Laurie Fayolle-Evrat Championne de Fce en double cadette
  • 2000 : Retour de l'équipe féminine en N1B
  • 2001 : Équipe dames +de 45ans médaillée de bronze aux championnats de Fce
  • 2007 : Benoît Paire 8e de finaliste à Roland Garros Junior
  • 2009 : Gracia Radovanovic (-30) participe à Roland Garros juniors
  • 2013 : Séverine Beltrame, vainqueur des tournois ITF de Montpellier – Gap – Les contamines et participation à Roland Garros en simple dame, doubles dames et mixte
  • 2014 : Charlène Seatun championne de France Double dames et vainqueur du tournoi ITF au Pontet
    • Virginie Razzano revient au club avec l'équipe N1B[18]
    • Chrystel Mangenot et Juliette Llahi, championnes de France en doubles dames + 55 ans
  • 2015 : Accession de l'équipe féminine en N1A[19]
    • Chrystel Mangenot championne du Monde par équipe (+ 55 ans) à La Baule[20]
  • 2016 : L'équipe féminine de tennis termine dans le TOP 6 français.

Tennis de table[modifier | modifier le code]

  • 1980 : Pierre Chassagne champion de Fce handisport et médaille d'argent en individuel et médaille d'or par équipe aux JO handisports de Arnhem (Pays-Bas).
  • 1982 : Accession de l'équipe féminine en N2

Volley-ball[modifier | modifier le code]

Articles Connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Palmares Stéphane Goubert »
  2. « Palmares Asptt Montpellier football féminin »
  3. « Palmares du judoka Arnaud Perrier »
  4. « Championnats du Monde Veterans M1-F1 de Judo 2014 »,
  5. « Interview de Bernard Micorek », journal municipal,‎ (lire en ligne)
  6. a et b « Historique JO paralympiques », revue spécialisée,‎ (lire en ligne)
  7. « Les Français à Eindhoven », Eurosport,‎ (lire en ligne, consulté le 8 mars 2017)
  8. « Claire Polit est « l'avenir de la brasse française » », sur m.20minutes.fr (consulté le 8 mars 2017)
  9. « Natation / Championnats de France : historique pour l’ASPTT Montpellier ! », sur MidiLibre.fr (consulté le 20 février 2017)
  10. « Les 43 français en lice pour l'euro », francetvsport.fr,‎ (lire en ligne)
  11. « Natation : Fanny Deberghes légende les photos marquantes de sa carrière », sur La-R%C3%A9publique-des-Pyr%C3%A9n%C3%A9es (consulté le 20 février 2017)
  12. « Natation : le grand bond en avant de Fanny Deberghes », sur MidiLibre.fr (consulté le 8 mars 2017)
  13. « Fiche de Fanny Deberghes », sur FranceOlympique.com (consulté le 8 mars 2017)
  14. « Natation : la Béarnaise Fanny Deberghes sélectionnée pour les Jeux Olympiques de Rio ! », sur La-R%C3%A9publique-des-Pyr%C3%A9n%C3%A9es (consulté le 8 mars 2017)
  15. « Vingt-huit nageurs composeront la sélection olympique française en natation course », ffn extranat,‎ (lire en ligne)
  16. « Béarn : la nageuse Fanny Deberghes sélectionnée pour les JO de Rio », sur SudOuest.fr (consulté le 8 mars 2017)
  17. « La Montpelliéraine Vanessa Perret décroche le bronze aux mondiaux d'apnée », sur https://france3-regions.francetvinfo.fr,
  18. « Tennis : la Nîmoise Virginie Razzano signe au Mat de Montpellier », sur MidiLibre.fr (consulté le 19 avril 2017)
  19. « Montpellier ASPTT Tennis | Montpellier Méditerranée Métropole », sur www.montpellier3m.fr (consulté le 20 février 2017)
  20. « Tennis. Les Françaises + de 55 ans sont championnes du monde », sur ouest-france.fr,

Lien externe[modifier | modifier le code]