Montmarin (Vesoul)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Quartier du Montmarin
Montmarin (Vesoul)
Différentes vues sur le quartier du Montmarin à Vesoul.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Haute-Saône
Ville Vesoul
Arrondissement Arrondissement de Vesoul
Canton Vesoul-2
Code postal 70000
Démographie
Population 2 205 hab. (2009)
Densité 7 350 hab./km2
Revenu moyen 7 674 € / an (pour le quartier du Montmarin) et 17 536 € / an (pour le secteur de Vesoul)
Fonctions urbaines Zone urbaine sensible
Zones de redynamisation urbaine
Étapes d’urbanisation Années 1960
Géographie
Coordonnées 47° 38′ 04″ nord, 6° 09′ 58″ est
Altitude Min. 220 m
Max. 240 m
Superficie 30 ha = 0,300 km2 [1]
Cours d’eau Durgeon
Transport
Bus V-Bus Lignes   1  4  7  D1  D6  .
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Vesoul
Voir sur la carte administrative de la zone Vesoul
City locator 14.svg
Quartier du Montmarin

Le Montmarin est un quartier de la ville de Vesoul, dans la Haute-Saône. Appartenant au Canton de Vesoul-2, le Montmarin est classé Zone urbaine sensible et Zones de redynamisation urbaine. Il est situé dans le nord de la ville, entre le quartier des Rêpes et le quartier du Grand Grésil.

Le Montmarin est le quartier le plus peuplé de la ville avec une population atteignant 2 205 habitants, en 2009, ce qui correspond à environ 15 % de la population totale. Près de 95 % des habitants du quartier sont logés dans des cités HLM.

En 1990, le quartier affichait un taux de chômage de près de 35 %, ce qui était à l'époque l'un des plus importants de la région. En 2009, le taux de chômage s'est stabilisé à 28 %. Le quartier comptait 30 % de personnes de nationalité étrangère en 1990.

Plusieurs institutions ont été installées comme le Comité Départemental d'Éducation pour la Santé, l'ADMR ou même le réseau AAMIS. Le siège de la radio locale Fréquence Amitié Vesoul y est implanté. Le quartier dispose également pour les habitants du centre social et culturel de l'Espace Villon.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Le Montmarin, avec la Motte.

Le quartier du Montmarin se situe dans le nord-est du territoire communal de Vesoul. La zone est localisée au nord du Grand Grésil et au sud des Rêpes. Outre les barres et les tours d'immeuble, le Montmarin compte aussi des lotissements pavillonnaires.

Il est également accessible par la départementale 10 puis par la rue de l'industrie qui mène à la Zone Industrielle des Rêpes.

Transports[modifier | modifier le code]

Le quartier est desservi par le réseaux de transport en commun VBus+ : les lignes 1, 4, 7, D1, D6 et D9. Près d'une dizaine d'arrêts Vbus sont présents dans le quartier[2].

La route nationale 19, qui relie Paris à Belfort, se trouve directement au sud du quartier[3]. Cette voie est fréquentée quotidiennement par plus de 25 000 véhicules dont 3 500 poids lourds, à proximité du quartier[4].

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Voiries[modifier | modifier le code]

Le quartier est parcouru par cinq boulevards urbains : Rabelais, François-Villon, Du Bellay, Montaigne, Malherbe.

Les principales autres voies du quartier sont : rue Édouard-Belin, rue des Frères-Lumière, rue Théodule-Ribot, rue Olivier-de-Serres, rue Charles-Péguy, route de Saint-Loup, rue Antoine-de-Saint-Exupéry, rue Jean-Mermoz, rue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny, rue Albert-Camus, rue du Maréchal-Juin, rue de l'Industrie, rue Blaise-Pascal, passage Paul-Verlaine et rue de Pontarcher.

Parcs et jardins[modifier | modifier le code]

La ville de Vesoul a mis en place deux nouvelles aires de jeux dans le quartier du Montmarin, à l'été 2008. Une aire de jeux d'une surface au sol de 7,60 mètres par 5,25 mètres a été installé sur l'espace vert où se trouvait autrefois une partie de la résidence Montaigne. Elle complète deux autres aires de jeux installées dans le quartier en 2010.

Trois jardins familiaux ont été mis en place au Montmarin sur une parcelle située à proximité de l’école maternelle Saint-Exupéry. Ces petits espaces verts font chacun 2 ares avec des abris, appelés « gloriettes », qui sont réalisés par l'association d’insertion.

Logements[modifier | modifier le code]

Des logements du quartier.

En 1999, le quartier totalisait 1 020 logements (dont 93,3 de résidences principales) alors qu'il en comptait 979 logements (dont 96,9 % de résidences principales) en 1990. Entre 1968 et 1974, 740 logements ont été construits[5].

L'Agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU) permet la rénovation partielle du quartier, à partir de 2009. Avec l’implantation de nombreuses activités, la création d’un espace médical, le développement des installations sportives, la rénovation des voiries d’accès, l’aide à la réussite scolaire, le quartier du Montmarin a considérablement changé. Des travaux comme la rénovation de l’Espace Villon, la création d'un terrain multisports, l’implantation d'aires de jeux sont inscrits sur le plan de rénovation. Aussi, plusieurs voiries et résidences ont été rénovées et reformées.

Les engagements financiers se répartissent de la manière suivante[6] :

Histoire[modifier | modifier le code]

Avant l'époque actuelle[modifier | modifier le code]

Le nom Montmarin ou Mont-Marin existait déjà avant le XVIIIe siècle. C'est alors un lieu-dit situé sur le versant nord de la colline de la Motte. Des objets tels que des pierres aiguisées datant du Moyen Âge ont été retrouvés sur différents flancs de la Motte dont au Montmarin[7].

Époque contemporaine[modifier | modifier le code]

Construit en 1967 et 1973 au nord de la ville, destiné à accueillir 965 logements locatifs, il se compose actuellement de barres et de tours d'habitations collectives. C'est le quartier d’habitat social le plus peuplé de Vesoul. Il concentre le logement social sur un même secteur et ne répond plus aux attentes des concitoyens tant en termes d’urbanisme que de qualité de logement.

En 1983, l'association franco-musulmane de Vesoul au Montmarin. En 1990, le quartier connait un pic démographique avec 3 283 habitants. Le , l'Association Mouvement Sportif et Culturel Montmarin est fondée.

De 2007 à 2012, la ville a mis en place un « Contrat Urbain de Cohésion Sociale » sur les quartiers du Montmarin, des Rêpes et du Grand Grésil.

En 2009, la ville de Vesoul a proposé à l'Agence nationale pour la rénovation urbaine un plan pour ce quartier fondé en coopération avec l'office public d’habitat, propriétaire de la totalité des logements sociaux sur le Montmarin, pour un coût total de 10 millions d’euros. Parmi les principaux travaux, on peut citer la démolition de 55 logements de la partie nord de la résidence Montaigne et la réhabilitation de 262 logements dans les résidences Bellay, Belin et Rabelais et la rénovation de l’Espace Villon.

Le , une contamination par des légionelles du réseau d’eau chaude d'un immeuble du quartier du Montmarin fut détectée. Le gestionnaire a mis en œuvre, un traitement de désinfection du réseau avec information des habitants. Les résultats des analyses étant effectués durant un délai certain, les habitants de l'immeuble ont dû respecter les mesures préventives qui leur avaient été données[8].

Dans le cadre du projet « Ensemble pour gérer le territoire » qui est soutenu par la Fondation de France et la Communauté Européenne, que la Maison de la Nature de Brussey présente un projet expérimental qui cherche à réaliser un dialogue constructif entre plusieurs usagers sur une problématique environnementale. Ce projet est mené par Claudine Gélion sur le quartier du Montmarin en collaboration avec la Communauté d'agglomération de Vesoul. Un état des lieux a permis de rendre compte de la création d’un groupe de travail réunissant des habitants du quartier volontaires pour trouver des solutions concrètes à deux problèmes : déchets et dégradations ainsi que circulation et stationnement. Ce projet est mené par les CPIE de Franche-Comté sur quatre quartiers différents[9].

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[10]
1990 1999 2006 2009
3 2832 8432 4672 205
Histogramme[11] de l'évolution démographique du Montmarin de 1990 à 2009

Le nombre de ménages de 2004 à 2008[12]

Ménages de : 2004 2005 2006 2007 2008
Montmarin 828 835 810 859 867
Vesoul 7 464 8 028 7 481 7 656 7 788
Agglomération de Vesoul 12 053 12 135 12 221 12 517 12 740
Sources des données : INSEE[13]

Enseignement[modifier | modifier le code]

Le Montmarin dispose de l'intégralité du système éducatif français. On dénombre deux écoles maternelles, une école primaire, un collège à proximité, et deux lycées dont un lycée d'enseignement général, technologique et professionnel et un lycée agricole[Note 1].

En ce qui concerne l'enseignement primaire, le quartier possède deux écoles maternelles publiques : l'école maternelle Montmarin II (environ 80 élèves), située 5 rue Théodule Ribot[14] et l'école maternelle Saint Exupery (environ 60 élèves) qui se trouve 1 rue des Frères Lumière[15]. L'école Pablo-Picasso est l'école élémentaire du quartier.

Au niveau de l'enseignement secondaire, le collège auquel les jeunes du quartier sont affiliés est le collège Jacques-Brel, situé à proximité du quartier du Montmarin[16]. La zone du Montmarin comprend deux lycées. Le plus important est le lycée Édouard-Belin avec un total chaque année de plus de 1 000 élèves. Ouvert en 1963, ce lycée polyvalent propose de multiples filières différentes. Il est situé 18 rue Édouard-Belin, au cœur du quartier du Montmarin[17]. Le maire de Vesoul, Alain Chrétien, fut élève au lycée Édouard-Belin[18]. Le lycée d'enseignement général et technologique agricole (LEGTA Étienne-Munier) se trouve à côté du lycée Édouard-Belin. Il totalise chaque année environ 350 élèves[19].

Une zone d'éducation prioritaire a été créée en 1982 dans les quartiers du Montmarin et des Rêpes. La zone comprend trois écoles maternelles (Saint Exupéry, Montmarin II et Jean-Morel), une école d’application, deux écoles primaires d’application (Repes Sud et Pablo-Picasso) et un collège (Jacques Brel). Au total, 1 300 élèves sont scolarisés dans les établissements scolaires des deux quartiers, ce qui représente environ 15 % des écoliers et des étudiants de la ville[20].

Religions[modifier | modifier le code]

Le Montmarin compte un lieu de culte musulman : la mosquée Arrahma, proposant cinq classes d'apprentissage de langue arabe et d'enseignement de l'islam[21]. L'architecture de cette mosquée est notamment caractérisé par un dôme et un minaret.

Situation des habitants[modifier | modifier le code]

Le quartier est classé Zone urbaine sensible et Zone de redynamisation urbaine.

Chiffres 2009[22] ZUS Grand Montmarin Vesoul Agglomération de Vesoul
Chômage 28,2 % 14,4 % 14,4 %
Non diplômés 45,2 % 21,6 % 21,6 %
Moins de 25 ans 47,6 % 31,1 % 31,1 %
Etrangers 30,0 % 6,0 % 6,0 %
Familles monoparentales 32,5 % 19,2 % 19,2 %
Locatifs HLM 85,6 % 30,4 % 30,4 %

Sport[modifier | modifier le code]

Le gymnase Michel-Roy

Le quartier possède une association : l'association Mouvement Sportif et Culturel Montmarin, crée le et possédant une section football[23].

Deux complexes sportifs sont situés à proximité du Montmarin :

  • le complexe sportif Michel-Roy se situe rue des Frères Lumière. Créé en 1991, il totalise d'un gymnase de 400 places permettant la pratique du basket-ball, du badminton, du handball et du volley-ball. De plus, le complexe comprend un terrain synthétique de football (appelé « Stade du Montmarin »), un terrain de basket, une salle d'expression corporelle[24] ;
  • le complexe sportif du Pontarcher est situé place Jacques-Brel. D'une surface totale de 15 000 m2, le complexe comporte un boulodrome, une piscine, une salle de musculation, un terrain de rugby, un terrain de football stabilisé, un gymnase pour la pratique du futsal, lutte olympique, basket-ball, badminton et handball[25].

A proximité de la mosquée, se trouve un terrain de foot en gazon synthétique en fibre de polyéthylène, aménagé en 1997. Le terrain a été rénové en 2017 pour faire place à un terrain moderne de type « Profoot MXSi TLT » de la société de création de gazon synthétique Lano Sports. Son revêtement a complètement été changé et les buts remplacés[26].

De plus, un city-stade est situé au cœur du Montmarin. Il a une longueur de 35 mètres et une largeur de 15 mètres.

Santé[modifier | modifier le code]

La ville a aménagé un espace consacré aux soins comprenant plusieurs infrastructures de soin et santé :

  • kinésithérapie ;
  • cabinet d'infirmiers ;
  • centre de protection maternelle et infantile ;
  • pharmacie.

Économie[modifier | modifier le code]

Entreprises et services[modifier | modifier le code]

Le quartier détient une place commerciale avec de multiples entreprises : boulangerie, pâtisserie, boucherie, bureaux de tabac, kebab, auto-écoles...

Le quartier compte aussi des services tels que la Direction Départementale de la Jeunesse et des Sports, l’annexe du commissariat, des organismes de formation et des syndicats.

Le Montmarin dispose d'un supermarché Super U de quelques dizaines de salariés.

Nombre d'établissements[27] 2002 2003 2004 2005 2006
Industrie (hors énergie) 2 2 3 3 1
Industrie agro-alimentaire 2 2 2 2 1
Industries des biens de consommation 0 0 0 0 0
Industrie automobile 0 0 0 0 0
Industries des biens d'équipement 0 0 1 1 0
Industries des biens intermédiaires 0 0 0 0 0
Énergie 0 0 0 0 0
Construction 2 0 3 3 3
Dont second œuvre 1 0 2 1 1
Transport 1 1 1 0 0
Commerce 10 13 9 12 14
Services aux particuliers 4 6 6 7 7
Services aux entreprises 4 4 3 3 4
Activités immobilières 3 0 1 1 1
Éducation, santé, action sociale 9 8 8 7 8
ZUS Grand Montmarin Vesoul Agglomération de Vesoul
Nombre d'entreprises 56 1432 1995
Industrie 1 87 143
Construction 5 96 203
Commerce 30 588 790
Services divers 13 467 629
Enseignement et santé 7 194 230

Données socio-économiques[modifier | modifier le code]

Le quartier s'incline devant un revenu annuel relativement faible puisque les habitants touchent en moyenne 7 674 /an, ce qui représente 639 /mois.

Chiffres 2009[22] ZUS Grand Montmarin Agglomération de Vesoul
Population des ménages fin 2009 2 205 28 370
Évolution relative de la population des ménages de fin 2007 à fin 2009 -1,6 % 1,3 %
Revenu par unité de consommation médian 2009 7 674 17 536
Évolution relative du revenu par unité de consommation médian 2007-2009 -0,8 % 3,9 %
Premier quartile du revenu par unité de consommation 2009 4 272 10 943
Évolution relative du premier quartile du revenu par unité de consommation 2007-2009 -5,7 % n.d.
Troisième quartile du revenu par unité de consommation 2009 11 362 24 818
Évolution relative du troisième quartile du revenu par unité de consommation 2007-2009 -0,1 % 4,1 %
Indicateur de dispersion du revenu par unité de consommation 2009 92,4 % 79,1 %
Évolution relative de l'indicateur de dispersion du revenu par unité de consommation 2007-2009 4,4 % 3,5 %
Part de la population à bas revenus 2009 34,7 % 10,0 %
Évolution relative de la part de la population à bas revenus 2007-2009 8,3 % 10,8 %
Indicateur de jeunesse fin 2008 2.9 1.1
Part des jeunes adultes sans diplôme de niveau au moins égal au baccalauréat début 2007 70,1 % 50,0 %
Part des ménages d'au moins 6 personnes fin 2009 5,6 % 1,5 %
Surface du logement (en mètres carrés) par personne 2009 32,5 42,4
Indicateur de monoparentalité avec jeunes enfants fin 2009 6,4 % 4,0 %
Part des ménages locataires fin 2009 95,8 % 51,9 %
Part des ménages locataires en HLM fin 2009 93,2 % 26,0 %
Part des ménages installés depuis moins de 5 ans fin 2009 57,3 % 50,3 %
Part des ménages concernés par une allocation chômage 2009 29,2 % 15,1 %
Évolution relative de la part des ménages concernés par une allocation chômage 2007-2009 15,2 % 6,4 %
Part des employés et ouvriers dans la population active occupée début 2007 89,6 % 63,5 %
Indicateur de comparaison de revenu avec le voisinage 2009 0,55 % n.d

Revenus fiscaux[modifier | modifier le code]

Revenus Fiscaux 2004 Montmarin Vesoul Unité urbaine de Vesoul
Nombre de ménages fiscaux 828 7 464 12 053
Nombre de personnes dans les ménages fiscaux 2 243 26 322
Nombre d'unités de consommation 1 425 10 755 18 401
Revenu fiscal médian 7 580 14 050 15 615
Revenu fiscal moyen 8 394 16 348
Ménages non-imposés sur le revenu en % 73,3 % 46,7 % 40,2 %
Sources des données : INSEE[28]
Revenus Fiscaux 2005 Montmarin Vesoul Unité urbaine de Vesoul
Nombre de ménages fiscaux 835 8 028 12 135
Nombre de personnes dans les ménages fiscaux 2 198 14 730 26 288
Nombre d'unités de consommation 1 411 10 686 18 438
Revenu fiscal médian 7 611 14 355 15 834
Revenu fiscal moyen 8 385 16 734 18 064
Ménages non-imposés sur le revenu en % 66,8 % 42,6 % 37,2 %
Sources des données : INSEE
Revenus Fiscaux 2006 Montmarin Vesoul Unité urbaine de Vesoul
Nombre de ménages fiscaux 810 7 481 12 221
Nombre de personnes dans les ménages fiscaux 2 161 14 621 26 223
Nombre d'unités de consommation 1 381 10 649 18 465
Revenu fiscal médian 7 476 14 589 16 338
Revenu fiscal moyen 8 179 17 163 18 625
Ménages non-imposés sur le revenu en % 72,3 % 45,0 % 39,0 %
Sources des données : INSEE
Revenus Fiscaux 2007 Montmarin Vesoul Unité urbaine de Vesoul
Nombre de ménages fiscaux 859 7 656 12 517
Nombre de personnes dans les ménages fiscaux 2 264 14 823 26 562
Nombre d'unités de consommation 1 455 10 840 18 786
Revenu fiscal médian 7 812 14 882 16 701
Revenu fiscal moyen 8 590 17 691 19 212
Ménages non-imposés sur le revenu en % 71,4 % 45,5 % 39,8 %
Sources des données : INSEE
Revenus Fiscaux 2008 Montmarin Vesoul Unité urbaine de Vesoul
Nombre de ménages fiscaux 867 7 788 12 740
Nombre de personnes dans les ménages fiscaux 2 271 14 985 26 824
Nombre d'unités de consommation 1 464 10 977 19 022
Revenu fiscal médian 8 047 15 283 17 267
Revenu fiscal moyen 8 691 17 889 19 607
Ménages non-imposés sur le revenu en % 79,8 % 51,9 % 46,5 %
Sources des données : INSEE

Culture[modifier | modifier le code]

Équipements culturels[modifier | modifier le code]

Le Montmarin dispose de l'Espace Villon; c'est à la fois un centre social et culturel et une maison de quartier. L'établissement abrite 4 salles : une salle de spectacle 330 places, une grande salle polyvalente (100 places), une grande salle de réunion (80 places) et une petite salle de réunion (30 places)[29]. L'Espace Villon est un lieu de rencontres, d'animation et d’échanges[30],[Note 2].

Une bibliothèque se situe dans le quartier : la bibliothèque du Liseron.

Événements[modifier | modifier le code]

En général, une fête de quartier est organisé annuellement au Montmarin. Plusieurs artistes renommés ont déjà participé à cette fête tels que le rappeur Mokobé.

Médias[modifier | modifier le code]

Le quartier est le siège de la radio locale Fréquence Amitié Vesoul. Sa fréquence à Vesoul est 91.3. La station de radio F.A. Vesoul est situé 2 rue Blaise Pascal, au cœur des cités HLM du quartier. Cette radio propose de nombreuses émissions thématiques. L’équipe de la radio divulgue tous les jours des interviews, des reportages et des communiqués. Elle propose plus d’une vingtaine d’animations.

Mentions dans la littérature[modifier | modifier le code]

Le quartier du Montmarin est cité dans l'ouvrage La Grande Bleue de la romancière française Nathalie Démoulin[31]. On trouve aussi mention du quartier dans le livre On ne vit qu'une heure, Une virée avec Jacques Brel de l'écrivain et journaliste David Dufresne[32], dans lequel il évoque différents lieux du Montmarin comme l'espace Villon et le collège Jacques-Brel en expliquant brièvement l'histoire, la sociologie et vie du quartier.

Personnalités liées au quartier[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Généralité
Histoire
Territoire

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le lycée agricole fait partie de l'EPLEFPA
  2. L'Espace Villion est un service municipal.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Grand Montmarin 0.700
  2. « Plans du réseau VBus », sur le site VBus de la société Keolis (consulté le ).
  3. « Situation routière de Vesoul » (consulté le ).
  4. « Présentation des axes routiers de Vesoul » [PDF], sur le site autorout.free.fr (consulté le ).
  5. Ministère de la Ville, « Fiche profil - quartiers de la politique de la ville » [PDF], sur http://sig.ville.gouv.fr/ (consulté le ).
  6. Mairie de Vesoul, « Engagements financiers » (consulté le ).
  7. Alfred Gevrey (dir.), Histoire de Vesoul : Partie 1, t. 1, Vesoul, Alain Suchaux, , 112 p. (ISBN 978-1-275-91094-2, lire en ligne), p. 66
  8. « Eau et assainissement », sur le site de l'Agence Régionale de Santé de Franche-Comté (consulté le ).
  9. « Projet expérimental », sur un site des projets départementaux (consulté le ).
  10. « L'évolution démographie », sur http://sig.ville.gouv.fr/ (consulté le )
  11. « L'histogramme de l'évolution démographie », sur http://sig.ville.gouv.fr/ (consulté le )
  12. « Les ménages du quartier », sur http://sig.ville.gouv.fr/ (consulté le )
  13. INSEE, « Données démographiques de la commune de Vesoul : ménages » [archive du ], sur recensement.insee.fr (consulté le )
  14. Ministère de l'Éducation nationale, « École maternelle Montmarin II » (consulté le ).
  15. Ministère de l'Éducation nationale, « École maternelle Saint-Exupery » (consulté le ).
  16. « Collège Jacques Brel »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur http://missiontice.ac-besancon.fr/ (consulté le ).
  17. « Lycée Édouard Belin »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur http://missiontice.ac-besancon.fr/ (consulté le ).
  18. Mairie de Vesoul, « Alain Chrétien au lycée Edouard Belin » (consulté le )
  19. Ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation, « Le LEGTA Etienne Munier » (consulté le )
  20. Réseau Canopé, « ZEP des quartiers nord de Vesoul » (consulté le ).
  21. « Mosquée Arrahma » [archive du ], sur le site de la mosquée Arrahma (consulté le ).
  22. a et b Ministère de la Ville, « Chiffres Revenus du quartier » (consulté le )
  23. Manageo, « Association Mouvement Sportif et Culturel Montmarin » (consulté le ).
  24. Mairie de Vesoul, « Complexe sportif Michel Roy » (consulté le ).
  25. Mairie de Vesoul, « Complexe sportif du Pontarcher » (consulté le ).
  26. « À Vesoul, toute la commune joue sur du synthétique Lano Sports », sur www.lanosports.com (consulté le ).
  27. « Nombre d'établissements », sur le site de l'Insee (consulté le ).
  28. Ministère de la Ville, « Revenus et fiscalité de 2004 à 2008 » (consulté le ).
  29. Mairie de Vesoul, « Réservation de salles municipales » (consulté le ).
  30. Mairie de Vesoul, « Espace Villon » (consulté le ).
  31. Nathalie Démoulin, La grande bleue, , 210 p. (présentation en ligne)
  32. « On ne vit qu'une heure, Une virée avec Jacques Brel » (consulté le ).