Montherlant (Oise)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Montherlant.
Montherlant
Église de l'Assomption.
Église de l'Assomption.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Oise
Arrondissement Beauvais
Canton Chaumont-en-Vexin
Intercommunalité Communauté de communes des Sablons
Commune Saint-Crépin-Ibouvillers
Statut Commune déléguée
Maire délégué Claude Barbey
2015-2020
Code postal 60790
Code commune 60417
Démographie
Population 155 hab. (2014)
Densité 30 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 16′ 44″ nord, 2° 03′ 01″ est
Altitude Min. 119 m – Max. 190 m
Superficie 5,18 km2
Historique
Date de fusion 2015
Commune(s) d’intégration Saint-Crépin-Ibouvillers
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Montherlant

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Montherlant

Montherlant est une ancienne commune française située dans le département de l'Oise en région Hauts-de-France.

La commune a fusionné le 1er janvier 2015 au sein de celle de Saint-Crépin-Ibouvillers, dont elle est désormais une commune déléguée.

Géographie[modifier | modifier le code]

L'ancienne commune est limitrophe de Pouilly, Ressons-l'Abbaye, Saint-Crépin-Ibouvillers, Valdampierre.

Le ru de Pouilly y prend sa source.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1826, Pouilly fut rattaché à Montherlant, qui fut alors dénommé Montherlant-Pouilly. Les deux communes se séparèrent par ordonnance royale de 1832[1].

Au 1er janvier 2015, elle fusionne avec la commune de Saint-Crépin-Ibouvillers[2] dont elle est devenue une commune déléguée.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

L'ancienne mairie.

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs de la commune
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1983 2008 Marie-Noëlle Omont    
2008 2014 Laurent Montagne   responsable d'agence
2014[3] 31 décembre 2014 Mme Claude Barbey   Cadre du secteur privé
Liste des maires délégués successifs
Période Identité Étiquette Qualité
7 janvier 2015[4] en cours
(au 7 janvier 2015)
Mme Claude Barbey   Cadre du secteur privé

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[6],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 155 habitants, en augmentation de 20,16 % par rapport à 2009 (Oise : 2,1 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
142 153 171 173 337 191 168 188 190
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
201 186 188 172 162 198 174 225 228
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
214 199 230 168 174 157 136 121 120
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2014
113 94 71 69 89 114 120 147 155
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[1] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique
Pyramide des âges en 2007

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (7,5 %) est en effet inférieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (17,5 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (52,5 % contre 48,4 % au niveau national et 49,3 % au niveau départemental).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 52,5 % d’hommes (0 à 14 ans = 22,2 %, 15 à 29 ans = 17,5 %, 30 à 44 ans = 30,2 %, 45 à 59 ans = 23,8 %, plus de 60 ans = 6,4 %) ;
  • 47,5 % de femmes (0 à 14 ans = 15,8 %, 15 à 29 ans = 15,8 %, 30 à 44 ans = 24,6 %, 45 à 59 ans = 35,1 %, plus de 60 ans = 8,8 %).
Pyramide des âges à Montherlant en 2007 en pourcentage[8]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,0 
90  ans ou +
0,0 
1,6 
75 à 89 ans
0,0 
4,8 
60 à 74 ans
8,8 
23,8 
45 à 59 ans
35,1 
30,2 
30 à 44 ans
24,6 
17,5 
15 à 29 ans
15,8 
22,2 
0 à 14 ans
15,8 
Pyramide des âges du département de l'Oise en 2007 en pourcentage[9]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90  ans ou +
0,8 
4,5 
75 à 89 ans
7,1 
11,0 
60 à 74 ans
11,5 
21,1 
45 à 59 ans
20,7 
22,0 
30 à 44 ans
21,6 
20,0 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
19,9 

Enseignement[modifier | modifier le code]

L'école publique de la commune, construite vers 1835 sur un terrain cédé par le châtelin local, a fermé en 2009 et les élèves sont depuis scolarisés à Saint-Crépin-Ibouvillers

En septembre 2017, ouverture par Sylvie d'Esclaibes d'une école Montessori Athéna à Montherlant, dans les locaux de l'ancienne mairie-école[10].

Cette école privée hors contrat complète l'offre scolaire de ce mouvement pédagogique, déjà implanté dans l'Oise à Margny-lès-Compiègne, Chantilly, et Senlis[11],[10].

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Bernhard Duhamel, Guide des églises du Vexin français : Montherlant, Paris, Éditions du Valhermeil, , 344 p. (ISBN 2-905684-23-2), p. 236-237

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  2. Arrêté du 30 septembre 2014 portant création de la commune nouvelle de Saint-Crépin-Ibouvillers.
  3. « Montherlant », Cartes de France (consulté le 14 septembre 2014).
  4. « SAINT-CRÉPIN-IBOUVILLERS (60) Première élection d’un maire d’une commune nouvelle en Picardie », sur le site du quotidien Le Courrier picard, (consulté le 7 avril 2015).
  5. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  8. « Évolution et structure de la population à Montherlant en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 14 novembre 2010)
  9. « Résultats du recensement de la population de l'Oise en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 14 novembre 2010)
  10. a et b Sylvie d’Esclaibes, « Nouvelle école Montessori Athéna à Montherlant (60) », Lycée International Montessori – Ecole Athéna – Le blog de Sylvie d'Esclaibes., (consulté le 24 mai 2017).
  11. Farida Chadri, « Montherlant, 150 habitants, relève le défi d’accueillir une école Montessori », Le Parisien, édition de l'Oise,‎ (lire en ligne).