Montgaroult

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Montgaroult
Montgaroult
L'ancienne église Saint-Marc de Vaux-le-Bardoult.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Orne
Arrondissement Argentan
Commune Monts-sur-Orne
Intercommunalité Argentan Intercom
Statut Commune déléguée
Maire délégué
Mandat
Christophe Duvent
2020-2026
Code postal 61150
Code commune 61285
Démographie
Gentilé Montgaroufiens
Population 370 hab. (2019)
Densité 27 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 44′ 55″ nord, 0° 07′ 53″ ouest
Altitude Min. 144 m
Max. 252 m
Superficie 13,87 km2
Élections
Départementales Magny-le-Désert
Historique
Date de fusion
Commune(s) d'intégration Monts-sur-Orne
Localisation
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 15.svg
Montgaroult
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 15.svg
Montgaroult
Géolocalisation sur la carte : Orne
Voir sur la carte topographique de l'Orne
City locator 15.svg
Montgaroult
Géolocalisation sur la carte : Orne
Voir sur la carte administrative de l'Orne
City locator 15.svg
Montgaroult

Montgaroult est une ancienne commune française, située dans le département de l'Orne en région Normandie, peuplée de 370 habitants[Note 1], devenue le une commune déléguée au sein de la commune nouvelle de Monts-sur-Orne.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Montgaroult se trouve à 4 km d'Écouché-les-Vallées et 9 km d'Argentan.

L'Orne sert de limite communale entre Montgaroult et Batilly.

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

Située à 200 mètres d'altitude, la commune se compose de plusieurs hameaux dont Pommereux, le Bois Aumont, Vloger, Vaux-le-Bardoult, Dourdaine et les Sources pour les plus importants.

Sismicité[modifier | modifier le code]

Commune située dans une zone de sismicité faible[1].

Hydrographie et les eaux souterraines[modifier | modifier le code]

Cours d'eau traversant la commune :

Climat[modifier | modifier le code]

Climat classé Cfb dans la classification de Köppen et Geiger[6].

Voies de communications et transports[modifier | modifier le code]

Voies routières[modifier | modifier le code]

  • Commune au croisement des D 15 et D 29.
  • Autoroute A88 à Argentan.

Transports en commun[modifier | modifier le code]

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous la forme de Monte Warulfi en 1063[9],[10],[11].

De l'ancien français mont au sens de « colline », suivi de l'anthroponyme d'origine germanique Warulfus[10],[11],[12] (forme latinisée, comprendre Warulf[9] / Warolf cf. Warulfe Ier d'Uxelles).

Remarque : le nom de personne Garoult a la même origine que le nom commun (loup-)garou, dont les formes les plus anciennes connues en français remontent elles aussi au XIe siècle / XIIe siècle : garlos (« bête sauvage »); puis garwaf, garval, garvalf (« homme qui se transforme temporairement en loup », Lais de Marie de France); leu warou « id. » (forme septentrionale, Mainet, éd. G. Paris, III, 24)[13]. Il remonte au germanique ocidental *werawulf (anglais werewolf, allemand Werwolf, bas allemand Warwulf, d'où islandais varúlfur; danois, norvégien, suédois varulv), littéralement « homme-loup »[13]. Le lycanthrope est connu en Normandie septentrionale sous la forme varou.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1839, la commune de Mongaroult (ancienne appellation) absorbe la commune de Vaux-le-Bardoult, anciennement séparée par le ruisseau de Vloger.

Inondations, coulées de boue et mouvements de terrain en 1999 et 2016.

Le , Montgaroult intègre avec deux autres communes la commune de Monts-sur-Orne[14]créée sous le régime juridique des communes nouvelles instauré par la loi no 2010-1563 du 16 décembre 2010 de réforme des collectivités territoriales. Les communes de Goulet, Montgaroult et Sentilly deviennent des communes déléguées et Goulet est le chef-lieu de la commune nouvelle.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1995[15] avril 2014 Fernand Royer SE Retraité (agriculture)
avril 2014[16] décembre 2017 Claude Champain SE Retraité
Les données manquantes sont à compléter.

Budget et fiscalité 2017[modifier | modifier le code]

En 2017, le budget de la commune était constitué ainsi[17] :

  • total des produits de fonctionnement : 164 000 , soit 408  par habitant ;
  • total des charges de fonctionnement : 83 000 , soit 207  par habitant ;
  • total des ressources d'investissement : 54 000 , soit 134  par habitant ;
  • total des emplois d'investissement : 49 000 , soit 121  par habitant ;
  • endettement : 7 000 , soit 16  par habitant.

Avec les taux de fiscalité suivants :

  • taxe d'habitation : 11,35 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés bâties : 13,36 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés non bâties : 22,04 % ;
  • taxe additionnelle à la taxe foncière sur les propriétés non bâties : 0,00 % ;
  • cotisation foncière des entreprises : 0,00 %.

Chiffres clés Revenus et pauvreté des ménages[18].

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

En 2019, la commune comptait 370 habitants. Depuis 2004, les enquêtes de recensement dans les communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans (en 2008, 2013, 2018, etc. pour Montgaroult[19]) et les chiffres de population municipale légale des autres années sont des estimations[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1836 1841 1846 1851 1856
372267399412350510495485498
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
460452461474462432394389357
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
350335279298280258280267282
1968 1975 1982 1990 1999 2008 2013 2018 2019
291250219305304352390373370
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[20] puis Insee à partir de 2006[21].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

Établissements d'enseignements[22] :

  • École maternelle[23],
  • Écoles primaires à Goulet, Écouché,
  • Collèges à Écouché, Giel-Couteilles, Argentan,
  • Lycées à Giel-Couteilles, Argentan.

Santé[modifier | modifier le code]

Professionnels et établissements de santé[24] :

  • Médecins à Écouché.
  • Pharmacies à Occagnes, Argentan.
  • Hôpitaux à Argentan.

Cultes[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Entreprises et commerces[modifier | modifier le code]

Agriculture[modifier | modifier le code]

  • Culture et élevage[26].

Tourisme[modifier | modifier le code]

  • Gîtes et chambres d'hôtes proches[27],[28].

Commerces[modifier | modifier le code]

  • Commerces et services de proximité à Écouché-les-Vallées, Argentan[29].

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Activité culturelle et manifestations[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Seigneurs de la Fontaine et de Pommereux[34].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2019, légale en 2022.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Didacticiel de la règlementation parasismique
  2. La vallée de l'Orne : Ruisseau de Vloger
  3. Ruisseau de la Harmaniere
  4. Ruisseau de Pommereux
  5. Communes de Montgaroult
  6. Table climatique
  7. Transport à la demande
  8. Plan Local d’urbanisme intercommunal (PLUi)
  9. a et b Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieu en France, Paris, Librairie Guénégaud, (ISBN 2-85023-076-6), p. 470a
  10. a et b François de Beaurepaire (préf. Yves Nédélec), Les Noms des communes et anciennes paroisses de la Manche, Paris, A. et J. Picard, (ISBN 2-7084-0299-4, OCLC 15314425), p. 230
  11. a et b Ernest Nègre, Toponymie générale de la France, Volume 2, Droz, Genève, 1991, p. 989 (ISBN 2600001336) (lire en ligne sur Google Books) [1]
  12. René Lepelley, Dictionnaire étymologique des noms de communes de Normandie, Condé-sur-Noireau, Éd. Charles Corlet, (ISBN 2-905461-80-2)
  13. a et b Site du CNRTL : étymologie de garou (lire en ligne)[2]
  14. « Recueil des actes administratifs de décembre 2017 », sur le site de la préfecture de l'Orne (consulté le ).
  15. « Fernand Royer ne briguera pas un autre mandat », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le )
  16. « Le maire, Claude Champain a été élu », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le )
  17. Les comptes de la commune
  18. au 01/01/2018 – Montgaroult devient commune déléguée au sein de Monts-sur-Orne (61194) (commune nouvelle).
  19. Date du prochain recensement à Montgaroult, sur le-recensement-et-moi.fr, site spécifique de l'Insee.
  20. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  21. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 20112012201320142015 2016 2017 2018 .
  22. Établissements d'enseignements
  23. 1831 – 2016 Rétrospective sur 185 ans d’enseignement public à Goulet
  24. Professionnels et établissements de santé
  25. Paroisse Notre Dame du Val d'Orne
  26. Culture et élevage
  27. Gîtes au hameau de Vaux le Bardoult
  28. Gîtes et chambres d'hôtes
  29. Commerces et services de proximité
  30. « Église de Vaux-le-Bardoult », notice no PA00110856, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  31. « Manoir de Pommereux », notice no PA00110857, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  32. Monument aux morts
  33. Plaques de Cocher
  34. Seigneurs de la Fontaine et de Pommereux

Liens externes[modifier | modifier le code]