Montella

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Montella
Blason de Montella
Héraldique
Montella
Noms
Nom italien Montella
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Drapeau de la région de Campanie Campanie 
Province Provincia di Avellino-Stemma.svg Avellino 
Code postal 83048
Code ISTAT 064057
Code cadastral F546
Préfixe tel. 0827
Démographie
Gentilé montellesi
Population 8 013 hab. (31-12-2010[1])
Densité 97 hab./km2
Géographie
Coordonnées 40° 51′ 00″ nord, 15° 01′ 00″ est
Altitude Min. 546 m
Max. 546 m
Superficie 8 300 ha = 83 km2
Divers
Saint patron Saint Roch
Fête patronale 16 août
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Campanie

Voir sur la carte administrative de Campanie
City locator 14.svg
Montella

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Montella

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Montella
Liens
Site web http://www.comune.montella.av.it

Montella est une commune italienne de la province d'Avellino dans la région Campanie en Italie.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Moyen Âge[modifier | modifier le code]

Le Castello del Monte (VIe siècle - XIIIe siècle)

À l'époque lombarde Montella était le siège d'un puissant gastald, à cause de sa situation stratégique entre la principauté de Bénévent et la principauté de Salerne. Le Castello del Monte (château de la Montagne) est donc pendant tout le Moyen Âge un point de garde d'importance.

La première mention écrite de Montella est un jugement du duc de Bénévent, Arigis II, datant de 762: in curta nostra que vocatur Montella.

Durant la domination normande et souabe, Montella, devenue comté, est le fief des seigneurs de Tivilla puis des seigneurs d'Aquin (de 1174 à 1293), dont était membre saint Thomas d'Aquin. C'est dans cette famille également que naît Rinaldo d'Aquino (1227/28 – 1279/81), poète de l'école sicilienne. Thomas II d'Aquin était seigneur de ce fief, lorsqu'en 1222 saint François avec des frères franciscains fonde au retour de Saint-Michel du Mont-Gargan, un couvent dans la forêt de Folloni. Les frères qu'ils laissent doivent convertir les brigands qui infestaient la forêt de montagne. C'est ainsi que naît le couvent San Francesco a Folloni reconstruit ensuite à l'époque baroque. Il conserve de nombreuses œuvres d'art du XVe au XIXe siècles, comme le monument funéraire de Diego Cavaniglia de Jacopo della Pila de la fin du XVe siècle.

À l'époque du règne des Anjou, le Castello del Monte devint la propriété des princes de Tarente. Charles II d'Anjou fit du château son principal lieu de repos, et fit embellir le parc avec des fontaines, des plantes et des essences.

Période aragonaise[modifier | modifier le code]

Avec l'arrivée de la Maison d'Aragon, Montella passe aux comtes Cavaniglia, venus d'Espagne au royaume de Naples à la suite d'Alphonse V d'Aragon. Le pays connaît une période de spendeur. Le Castello del Monte accueille une partie de chasse mémorable à laquelle prend part le roi Alphonse le Magnanime. Sous la seigneurie de Troiano Cavaniglia, le palais est fréquenté par les [[Académie pontanienne[académiciens pontaniens]], de peintres et des hommes de lettres provenant de diverses parties du royaume. On raconte qu'à Montella Jacopo Sannazzaro y a écrit son Arcadie, inspirée des monti Picentini.

Des nombreux témoignages de la seigneurie des Cavaniglia, le plus important est sans aucun doute le mausolée de Diego Cavaniglia, glorieux condottiere blessé à mort à la bataille d'Otrante contre les Turcs, œuvre du sculpteur Jacopo della Pila [2], conservée au couvent San Francesco.

Après les Cavaniglia, la famille de Tolfa devient la famille feudataire de l'endroit. En 1613, le noble génois Antonio Grimaldi acquiert le fief de Montella pour 47 400 ducats. En 1680, le fief devient la propriété du doge de Gênes, Francesco Maria Sauli, pour ensuite passer aux d'Oria. Le dernier seigneur de Montella fut le prince Marcantonio II d'Oria.

Économie[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

Événement commémoratif[modifier | modifier le code]

Fêtes, foires[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
         
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Tagliabosco

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Acerno, Bagnoli Irpino, Cassano Irpino, Giffoni Valle Piana, Montemarano, Nusco, Serino, Volturara Irpina

Notes et références[modifier | modifier le code]