Monte Etna

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Huile d'olive

Monte Etna est le nom donné à une huile d'olive extra vierge (en italien : olio extravergine di oliva) produite principalement dans la province de Catane mais aussi dans les provinces de Messine et d'Enna.

Depuis le , la dénomination Monte Etna est protégée au niveau européen par une appellation d'origine protégée (AOP)[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Image de synthèse de la région de l'Etna.

L'oléiculture dans la zone orientale de la Sicile est introduite d'abord par les Grecs à partir du VIIIe siècle av. J.-C. puis, elle connaît un regain de faveur au Ier siècle av. J.-C. de la part des Phéniciens. Au IIIe siècle, les Romains la taxèrent lourdement pour conjurer la concurrence qu'elle faisait aux productions de la Campanie et du Latium. Successivement, les Arabes, durant leur domination en Sicile, donnèrent de l'impulsion et de la rationalité à la culture.

L'importance de la production oléicole « Etnea » se rencontre dans l'œuvre de Pietro Bembo qui dans son De Aetna (it) cite la saveur agréable et le mérite de la culture de l'olivier autour de l'Etna. Aux époques successives, d'autres récits de voyageurs témoignent du même engouement parmi lesquels le naturaliste Lazzaro Spallanzani, les écrivains Antonio Stoppani, Wolfgang von Goethe, Guy de Maupassant... En 1827, Alexis de Tocqueville, lors de son voyage en Sicile dans la zone de l'Etna, évoqua avec enthousiasme la prospérité et l'abondance de la culture locale rendue particulièrement fertile grâce à la nature des sols du volcan. Pour tout le XIXe et les premières décennies du XXe siècle, l'huile d'olive fut appréciée par de nombreux consommateurs italiens et européens ; les exportations s'effectuaient depuis le port de Riposto (port de l'Etna).

Méthode d'obtention[modifier | modifier le code]

Elle est produite à partir d'olives saines de variétés Nocellara Etnea, Moresca, Tonda Iblea, Ogliarola Messinese, Biancolilla, Brandofino et Olivo di Castiglione. Récoltée avant la fin janvier de chaque année, sa production ne peut être supérieur à 10 000 kg/ha avec un rendement en huile de 20 % maximum.

Zone de production[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]