Civetta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Monte Civetta)
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la montagne image illustrant la Vénétie
Cet article est une ébauche concernant la montagne et la Vénétie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

La Civetta
La Civetta
La Civetta
Géographie
Altitude 3 220 m
Massif Dolomites (Alpes)
Coordonnées 46° 22′ 41″ Nord 12° 02′ 38″ Est / 46.37806, 12.04389
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Vénétie
Province Belluno
Ascension
Première vers 1855 ou 1860, par Simeone De Silvestro dit Piovanèl
Voie la plus facile versant sud-est (Tivanweg)

Géolocalisation sur la carte : Vénétie

(Voir situation sur carte : Vénétie)
La Civetta

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
La Civetta

La Civetta est un sommet des Alpes, d'une altitude de 3 220 mètres et situé dans les Dolomites, en Italie (Vénétie).

Topographie[modifier | modifier le code]

La Civetta, outre son sommet principal (monte Civetta, 3 220 m), possède plusieurs sommets secondaires dont :

  • la Cima delle Busazze (2 894 m) ;
  • la Punta Civetta (2 892 m) ;
  • le Monte Moiazetta (2 727 m) ;
  • la Torre di Valgrande (2 715 m) ;
  • la Torre d'Alleghe (2 649 m) ;
  • la Torre Coldai (2 600 m) ;
  • la Cima di Mede (2 504 m).

Alpinisme[modifier | modifier le code]

Le versant nord-ouest la Civetta se développe sur plus de 7 km de longueur depuis la Torre Coldai (2 600 m) jusqu'à la Torre Venezia (2 337 m) et sur près de 1 200 mètres de haut à l'aplomb du sommet. Cette grande paroi et son arête sommitale donnent à la Civetta une silhouhette caractéristique. De 1910 à 1968, seize voies ont été ouvertes sur le versant nord-ouest de la Civetta, de la Piccola Civetta (3 207 m) à la Torre di Valgrande (2 715 m). La conquête en 1925 du sommet principal par Emil Solleder et Gustav Lettenhauer est la première ascension extrêmement difficile réalisée.

Ascensions[modifier | modifier le code]

Chaînon de Civetta depuis le Piz Boè
Huile, peinte par Edward Theodore Compton (1849–1921)
  • vers 1855[1] ou 1860[2] - Première ascension du sommet principal de la Civetta par le chasseur de chamois Simeone De Silvestro dit Piovanèl (1883-1905)
  • 1867 - Première ascension par des touristes : (Francis Fox Tuckett, avec Melchior Anderegg, Jakob Anderegg) et Simeone De Silvestro dit Piovanèl[1]
  • 1884 - Première ascension sans guide de la Civetta par Emil Zsigmondy et Otto Zsigmondy, le 5 août
  • 1895 - Paroi nord-ouest par John S. Phillimore, Arthur G. Raynor, Antonio Dimai et Giovanni Siorpaes
  • 1906 - Paroi nord-ouest plus directe par Cesare Tomé, Santo de Toni et Donato Del Buos
  • 1909 - Première ascension de la Torre Venezia (2 337 m) par Napoleone Cozzi et Alberto Zanutti
  • 1910 - Première ascension de la Torre Trieste (2 458 m) par Napoleone Cozzi et Alberto Zanutti
  • 1910 - Ascension directe de la Piccola Civetta (3 207 m) par Gabriel Haupt et Karl Lömpel
  • 1925 - Première ascension de la face nord-ouest de la Grande Civetta par Emil Solleder et Gustav Lettenhauer
  • 1928 - Face est directe par Fritz Wiessner
  • 1931 - Voie « directissime » sur la face nord-ouest de la Grande Civetta par Emilio Comici et Giulio Benedetti
  • 1931 - Paroi ouest de la Cima della Busazza par Celso Gilberti avec Etore Castiglioni
  • 1931 - Spigolo sud-ouest de la Torre Trieste par Attilio Tissi et Giovanni Andrich
  • 1934 - Arête sud-ouest de la Torre Venezia par Alvise Andrich et Ernani Faé
  • 1934 - Fissure nord-ouest de la Punta Civetta par Alvise Andrich et Ernani Faé
  • 1934 - Face sud de la Torre Trieste par Raffaele Carlesso avec Bartolo Sandri
  • 1936 - Face nord-ouest de la Torre di Valgrande par Raffaele Carlesso avec Mario Menti
  • 1951 - Cima su Alto par la face nord-ouest, par Robert Gabriel et Georges Livanos. Huit cent mètres d'extrême difficulté parcourus en trente heures
  • 1959 - Face sud directe de la Torre Trieste avec Giorgio Redaelli. 750 m d'escalade dont 450 m surplombants
  • 1963 - Première hivernale à la face nord-ouest de la Civetta par Ignazio Piussi avec Toni Hiebeler et Giorgio Redaelli
  • 1965 - Ignazio Piussi, Roberto Sorgato et Pierre Mazeaud réalisent la première ascension de la face nord-ouest de la Punta Tissi
  • 1967 - Voie des Amis par Heini Holzer
  • 1967 - Première solitaire de la voie Gilberti à la Cima della Busazza
  • 1967 - Arête nord-ouest de la Cima su Alto par Ignazio Piussi
  • 1973 - Hivernale du dièdre Philipp-Flamm à la Punta Civetta

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Sylvain Jouty, Hubert Odier, Dictionnaire de la montagne, Omnibus, 2009, « Civetta »
  2. Fernand Lanore, Les Dolomites, Club Alpin Français-Groupe de Haute Montagne, Tome 3, p. 85