Monte Cinto

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Monte Cinto
Le Monte Cinto depuis le Capu Biancu.
Le Monte Cinto depuis le Capu Biancu.
Géographie
Altitude 2 706 m[1]
Massif Massif du Monte Cinto
(Massif corse)
Coordonnées 42° 22′ 47″ nord, 8° 56′ 44″ est[1]
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Corse
Département Haute-Corse
Ascension
Première Édouard Rochat,
le
Voie la plus facile versant N et arête W depuis la station de ski d'Asco-Stagnu
Géolocalisation sur la carte : Corse
(Voir situation sur carte : Corse)
Monte Cinto
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Monte Cinto

Le Monte Cinto est le plus haut sommet de Corse et culmine à 2 706 m. Il est le point culminant du massif du même nom, dans le nord-ouest de l'île.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom en corse du sommet est monte Cintu, littéralement « mont Ceint ».

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Chaîne montagneuse vue depuis Calvi. À droite, le Monte Cinto et la Punta Minuta.

Situé sur les communes d'Asco et de Lozzi dans le département de la Haute-Corse, le Monte Cinto est la plus haute cime d'un contrefort délimitant le Niolo et la Caccia.

Topographie[modifier | modifier le code]

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Le Monte Cinto vu depuis les environs de Calacuccia (Niolo).

Le Monte Cinto est la plus haute cime d'un contrefort délimitant les vallées de l'Asco et du Golo. Le Monte Cinto domine directement le lac du Cinto et le lac d'Argento.

Géologie[modifier | modifier le code]

Climat[modifier | modifier le code]

Faune et flore[modifier | modifier le code]

La faune avienne est particulièrement riche : Milan royal...

Histoire[modifier | modifier le code]

La première ascension touristique connue est celle d'Édouard Rochat et de ses compagnons faite par le versant sud le . Puis le c'est au tour de l'alpiniste anglais Francis Fox Tuckett accompagné du guide François Devouassoud ainsi que du peintre montagnard Compton, de traverser le mont en passant par la brèche qui porte actuellement son nom.

En juin 2015, un violent orage a provoqué le décrochage d’une partie de la montagne et un éboulement meurtrier qui a coûté la vie à sept randonneurs, entraînant la décision de fermer l'accès au cirque de Cascittoni (les « grosses caisses »), dit aussi « de la solitude » et la mise en place d'un itinéraire modifié du GR 20[2].

Activités[modifier | modifier le code]

Protection environnementale[modifier | modifier le code]

Randonnée et alpinisme[modifier | modifier le code]

Le Cinto est une longue course de plus de 8 heures qui présente des difficultés, et devient réllement difficile par mauvais temps, avec des barres rocheuses à franchir, un parcours qui a tendance à descendre et remonter, et des risques de chutes de pierres, malgré des mains courantes pour aider à franchir[3].

Pour atteindre le sommet, au départ de la petite station de Haut-Asco, plusieurs itinéraires sportifs qui exigent tous un physique solide et un bon mental[4].

Dans la culture[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]