Montaudran

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

43° 34′ 28″ N 1° 29′ 26″ E / 43.5745175, 1.4906539

L'église de Montaudran

Montaudran est un quartier en pleine mutation urbaine, il se densifie de façon rapide par un projet de ZAC mais également par la construction de projets immobilier plus diffus en lieu et place d'ancienne maison délabrés, situé au sud-est de la ville (secteur 5), jusqu'à l'Hers-Mort. Il est célèbre grâce à la compagnie de l'Aéropostale et son aérodrome qui fut le départ des pionniers de l’aéronautique entre 1917 et 1933 pour les premières et les plus longues des lignes aériennes commerciales avec des vols postaux vers Casablanca, Dakar... puis vers l'Amérique du Sud.

À quelque 500 m plus au nord, un groupe de deux écoles primaires (anciennement de garçons et de filles) et une école maternelle porte le nom de l'un des pilotes de l'Aéropostale : Henri Guillaumet..

Histoire[modifier | modifier le code]

Paroisse sous l'Ancien Régime et déclarée commune en 1790, Montaudran porta le nom de Messidor durant la Révolution puis fut rattachée à Toulouse avant 1794[1].

Ateliers de constructions[modifier | modifier le code]

À l'époque ou la maison Latécoère est devenue une société anonyme, les usines de Montaudran y fabriquaient 10 wagons par jour[2].

L'aérodrome[modifier | modifier le code]

(Désaffecté depuis le 1er janvier 2004)

La piste de l'aérodrome en 2010

La piste de cet aérodrome traversée par une route est située légèrement au sud de la voie ferrée Toulouse - Narbonne et parallèlement à celle-ci. Jusqu'aux années 1970, les usines Breguet l'utilisaient comme piste d'envol et d'atterrissage et piste d'essais d'avions à réparer (alors que la construction d'avions s'effectuait déjà à Colomiers). Puis Air France Industries y effectua la maintenance d’avions jusqu'en 2003, ensuite cette piste devenue inutilisée a été obturée par des blocs de béton au niveau de la route qui la traverse puis condamné. Le dernier envol d'un avion date du [3].

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Article principal : Montaudran Aerospace.

Ce quartier est en pleine mutation urbaine. L'ancienne piste a vocation a devenir piétonne et cycliste elle sera agrémentes d'espaces vert ainsi que de banc et d'espace de repos. Les logements déjà construis dans la parties nord de la ZAC seront bientôt suivis par le projet Toulouse Montaudran aérospace porté par le Grand Toulouse, sur l'ancienne piste d'aviation entre la voie de chemin de fer et le périphérique, qui souhaite devenir le campus le plus performant d'Europe dans le domaine de l'aérospatiale avec notamment la construction d'un véritable quartier moderne composée de commerces, station de métros, entreprises hightech porté sur le spatial et l'aéronautique principalement, deux tours sont en projet dont l'une atteindra les 100 mètres de hauteur, véritable vitrine de ce quartier résolument tourner vers l'avenir. Actuellement en cours d’édification "la halle des machines" porté par le groupe artistiques de François Delarozière prendra prochainement ses quartiers aux seins de ce nouvel ensemble urbain.

Transports en commun[modifier | modifier le code]

Article principal : Transports en commun de Toulouse.

Le quartier est desservi par:

  • la gare SNCF de Montaudran
  • Station de métro "Rangueil" ( Ligne B) toute proche 5 min en bus et 15/20 min a pied.
  • Les lignes de bus Tisséo 10, 23, 37, 80, 68
  • Station vélo Toulouse
  • Projet de la 3 éme ligne de métro de Toulouse.

Sports[modifier | modifier le code]

L'école de rugby à XV, ASC Toulouse Montaudran rugby qui comptait 350 enfants en 2014, arbore sur son emblème un renard et une étoile en hommage au petit prince d'Antoine de Saint Exupery et à l'aventure de l'Aéropostale née à quelques mètres de son stade. Ecole partenaire du Stade Toulousain, elle a formé des joueurs professionnels comme Xavier Garbajoza et a reçu le renouvellement du label Fédération Française en novembre 2014. Elle faisait partie des tous premiers clubs distingués de la région Midi-Pyrénées dès 2008.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Notice communale de Montaudran sur le site « Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui » de l'EHESS.
  2. la revue hebdomadaire et son supplément illustré no 29 3 janvier 1920,‎ (lire en ligne), p. 427
  3. http://www.sud-aerien.org/breve611.html