Montaignac-sur-Doustre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Montaignac-sur-Doustre
Montaignac-sur-Doustre
Le village de Montaignac.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Corrèze
Arrondissement Ussel
Intercommunalité Communauté de communes de Ventadour - Égletons - Monédières
Maire
Mandat
Jean-Claude Besseau
2022-2026
Code postal 19300
Code commune 19143
Démographie
Population
municipale
655 hab. (2020)
Densité 20 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 21′ 17″ nord, 1° 58′ 47″ est
Altitude Min. 504 m
Max. 682 m
Superficie 32,70 km2
Unité urbaine Commune rurale
Aire d'attraction Égletons
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton d'Égletons
Législatives Première circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Montaignac-sur-Doustre
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Montaignac-sur-Doustre
Géolocalisation sur la carte : Corrèze
Voir sur la carte topographique de la Corrèze
City locator 14.svg
Montaignac-sur-Doustre
Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Aquitaine
Voir sur la carte administrative de Nouvelle-Aquitaine
City locator 14.svg
Montaignac-sur-Doustre
Liens
Site web http://www.montaignac-sur-doustre.fr

Montaignac-sur-Doustre est, depuis le , une commune nouvelle française située dans le département de la Corrèze, en région Nouvelle-Aquitaine.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

La commune est située au centre du département de la Corrèze, à l'Est de la région Nouvelle-Aquitaine.

Les villes les plus proches sont Égletons (11 km au nord-est) et Tulle (30 km au sud-ouest).

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

La superficie de la commune est de 32,70 kilomètres carrés. Située dans le massif central, la commune est assez vallonnée son altitude varie de 504 à 682 mètres. Montaignac-sur-Doustre est dominé par le puy Chaumont qui culmine à 682 mètres d’altitude.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La commune est traversée par le Doustre, affluent de la Dordogne, qui prend sa source à quelques kilomètres de Montaignac à Rosiers-d'Égletons.

Montaignac-sur-Doustre dispose de plusieurs étangs notamment l’étang de Gros qui est loué par la commune pour permettre une activité de pêche.

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Accès routier[modifier | modifier le code]

L'accès à la commune par l'autoroute se fait via l'A89 par la sortie Sortie 22 Égletons située à 10 km au nord-est.

La RD 1089 (anciennement RN89) transverse le nord de la commune au niveau du bourg de Montaignac. Plus au sud, vers Le Jardin, la RD 18 qui relie Égletons à Argentat-sur-Dordogne passe par la commune. Enfin, il y a la RD 60 qui relie les deux villages de la commune (Montaignac et Le Jardin).

Accès ferroviaire[modifier | modifier le code]

La commune dispose d'une halte ferroviaire, la gare de Montaignac-Saint-Hippolyte, situé sur la ligne qui relie Brive-la-Gaillarde à Ussel en passant par Tulle.

Accès aérien[modifier | modifier le code]

Les aéroports les plus proches sont Brive-la-Gaillarde et Limoges. L'aérodrome d'Égletons est à 11 kilomètres de la commune

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Risques majeurs[modifier | modifier le code]

Le territoire de la commune de Montaignac-sur-Doustre est vulnérable à différents aléas naturels : météorologiques (tempête, orage, neige, grand froid, canicule ou sécheresse), inondations et séisme (sismicité très faible). Il est également exposé à un risque technologique, la rupture d'un barrage, et à un risque particulier : le risque de radon[1]. Un site publié par le BRGM permet d'évaluer simplement et rapidement les risques d'un bien localisé soit par son adresse soit par le numéro de sa parcelle[2].

Risques naturels[modifier | modifier le code]

Certaines parties du territoire communal sont susceptibles d’être affectées par le risque d’inondation par débordement de cours d'eau, notamment le Doustre. La commune a été reconnue en état de catastrophe naturelle au titre des dommages causés par les inondations et coulées de boue survenues en 1982, 1990, 1992, 1993, 1999 et 2001[3],[1]. Le risque inondation est pris en compte dans l'aménagement du territoire de la commune par le biais du plan de prévention des risques (PPR) inondation « Monceaux-sur-Dordogne - Bassin de la Dordogne », approuvé le [4].

Carte des zones d'aléa retrait-gonflement des sols argileux de Montaignac-sur-Doustre.

Le retrait-gonflement des sols argileux est susceptible d'engendrer des dommages importants aux bâtiments en cas d’alternance de périodes de sécheresse et de pluie. 79 % de la superficie communale est en aléa moyen ou fort (26,8 % au niveau départemental et 48,5 % au niveau national). Sur les 598 bâtiments dénombrés sur la commune en 2019, 164 sont en en aléa moyen ou fort, soit 27 %, à comparer aux 36 % au niveau départemental et 54 % au niveau national. Une cartographie de l'exposition du territoire national au retrait gonflement des sols argileux est disponible sur le site du BRGM[5],[6].

Par ailleurs, afin de mieux appréhender le risque d’affaissement de terrain, l'inventaire national des cavités souterraines permet de localiser celles situées sur la commune[7].

Concernant les mouvements de terrains, la commune a été reconnue en état de catastrophe naturelle au titre des dommages causés par des mouvements de terrain en 1999[1].

Risques technologiques[modifier | modifier le code]

La commune est en outre située en aval des barrages de Bort-les-Orgues, du Chastang, de Marcillac, d'Enchanet et de Hautefage, des ouvrages de classe A[Note 1] soumis à PPI. À ce titre elle est susceptible d’être touchée par l’onde de submersion consécutive à la rupture d'un de ces ouvrages[9].

Risque particulier[modifier | modifier le code]

Dans plusieurs parties du territoire national, le radon, accumulé dans certains logements ou autres locaux, peut constituer une source significative d’exposition de la population aux rayonnements ionisants. Certaines communes du département sont concernées par le risque radon à un niveau plus ou moins élevé. Selon la classification de 2018, la commune de Montaignac-sur-Doustre est classée en zone 3, à savoir zone à potentiel radon significatif[10].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Montaignac-sur-Doustre est une commune nouvelle créée le pour une prise d'effet au [11],[12]. Aucune des anciennes communes n'est commune déléguée.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Communes fondatrices[modifier | modifier le code]

Liste des communes déléguées
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Montaignac-Saint-Hippolyte
(siège)
19143 CC de Ventadour - Égletons - Monédières 20,47 597 (2019) 29
Le Jardin 19092 CC de Ventadour - Égletons - Monédières 12,23 77 (2019) 6,3

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Pendant une période courant jusqu'au prochain renouvellement des conseils municipaux (prévu en 2026), le conseil municipal de la nouvelle commune est constitué de l'ensemble des conseillers municipaux des anciennes communes[11] (onze pour chacune des trois communes, soit un total de trente-trois). Le maire de la nouvelle commune est élu début 2022. Les maires des anciennes communes deviennent maires délégués de celles-ci.

Liste des maires[modifier | modifier le code]

La mairie.
Période Identité Étiquette Qualité
janvier 2022 En cours Jean-Claude Besseau   Retraité, ancien maire de Montaignac-Saint-Hippolyte

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

Montaignac-sur-Doustre fait partie de la communauté de communes de Ventadour - Égletons - Monédières.

Canton[modifier | modifier le code]

La commune appartient au canton d'Égletons depuis 1790, le bureau centralisateur se situe sur la commune d'Égletons.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis sa création.

En 2020, la commune comptait 655 habitants[Note 2].

Évolution de la population  [ modifier ]
2018 2019 2020
668674655
(Sources : Insee à partir de 2018[13].)

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Église Saint-Côme/Saint-Damien.

Patrimoine architectural[modifier | modifier le code]

Patrimoine environnemental[modifier | modifier le code]

  • Chêne de Sully, arbre quadricentenaire, situé au hameau de Puyhabilier, planté vers 1600 suite à l’ordre donnée par Maximilien de Béthune de planter un arbre dans tous les villages de France. Une table de lecture est située au pied du chêne de Sully[14].
  • Cascades du Doustre.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le classement des barrages est fonction de deux paramètres : hauteur et volume retenu[8].
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2023, millésimée 2020, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2022, date de référence statistique : 1er janvier 2020.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Les risques près de chez moi - commune de Montaignac-sur-Doustre », sur Géorisques (consulté le )
  2. BRGM, « Évaluez simplement et rapidement les risques de votre bien », sur Géorisques (consulté le )
  3. « Dossier départemental des risques majeurs de la Corrèze », sur www.correze.gouv.fr (consulté le ), chapitre Risque inondation.
  4. « PPRI Monceaux-sur-Dordogne - Bassin de la Dordogne », sur le site de la préfecture de Corrèze (consulté le )
  5. « Retrait-gonflement des argiles », sur le site de l'observatoire national des risques naturels (consulté le )
  6. « Cartographie interactive de l'exposition des sols au retrait-gonflement des argiles », sur infoterre.brgm.fr (consulté le )
  7. « Liste des cavités souterraines localisées sur la commune de Montaignac-sur-Doustre », sur http://www.georisques.gouv.fr/ (consulté le )
  8. Article R214-112 du code de l’environnement
  9. « Dossier départemental des risques majeurs de la Corrèze », sur www.correze.gouv.fr (consulté le ), chapitre Risque rupture de barrage.
  10. « Cartographie du risque radon en France. », sur le site de l’IRSN, (consulté le )
  11. a et b « Arrêté portant création de la commune nouvelle de Montaignac sur Doustre », sur Préfecture de la Corrèze, , p. 101
  12. « Arrêté modifiant l'arrêté portant création de la commune nouvelle de Montaignac-sur-Doustre », sur Préfecture de la Corrèze, , p. 24
  13. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour l'année 2020.
  14. a b c d et e « Montaignac-sur-Doustre | Ventadour-Egletons-Monédières en Corrèze », sur Office de Tourisme de Ventadour Egletons Monédières (consulté le )