Montafon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Montafon
Village de Bartholomäberg dans la vallée de Montafon
Village de Bartholomäberg dans la vallée de Montafon
Massif Alpes
Pays Autriche
Voralberg
Coordonnées géographiques 47° 02′ 31″ nord, 9° 57′ 06″ est
Orientation Nord-Sud
Longueur 39 km
Type Glacière
Écoulement Ill

La vallée de Montafon fait 39 km de long, dans la région du Vorarlberg en Autriche. Elle s’étend du mont Bielerhöhe à la ville de Bludenz et est parcourue par l’Ill.

Géographie[modifier | modifier le code]

L'affluent du Rhin Ill suit la vallée de Montafon qui est parcourue par la route alpine Silvretta.

Économie[modifier | modifier le code]

Agriculture[modifier | modifier le code]

Une forme particulière d’alpage est appelée ‘Maisäβ’ (alpage intermédiaire) : une surface défrichée qui comporte des chalets et écuries. Sur chaque Maisäß se trouvent au moins une petite maison ou un chalet et une écurie. Les Maisäße et les formes d’agricultures qui y sont liées sont l’expression d’une forme traditionnelle d’exploitation de la terre dans la vallée du Montafon, dont l’histoire remonte aux trois étapes de la transhumance alpine. Aujourd’hui, de nombreux Maisäße ne sont plus exploités, ils ont perdu leur importance passée à cause des grands changements structurels de l’agriculture[1].

Depuis le XIIe siècle, la région produit un fromage de lait écrémé le Muntafuner Sura Kees en dialecte, qui est l’un des plus anciens fromages traditionnels des Alpes[2].

Les techniques agricoles ancestrales toujours utilisées dans la région sont thématisés au fil des 13 stations du sentier artistique Gauertaler AlpkulTour. Dans la vallée d’altitude Gauertal, les marcheurs peuvent découvrir le paysage culturel des massifs du Montafon à celui du Rätikon. 13 sculptures en bois de pin de l’artiste local Roland Haas jalonnent le parcours de presque 13 kilomètres. Des visites guidées, des brochures, ainsi que des QR-codes complètent l’itinéraire.

Tourisme[modifier | modifier le code]

Le tourisme d'été et d'hiver est une activité importante pour la région. Deux millions de nuitées par an occupent les quelque 20 000 lits offerts par environ 1300 établissements qui se trouvent entre 650 et 1430 m d’altitude, entourés par des montagnes qui culminent à 3312 m (Piz Buin). La vallée de Montafon comprend onze lieux touristiques et huit communes.

Sport d’hiver[modifier | modifier le code]

Cinq domaines skiables se trouvent dans la vallée de Montafon : Golm, Silvretta Montafon, Gargellen, Silbertal-Kristberg et Silvretta-Bielerhöhe, avec 60 téléphériques et télécabines et 225 km de pistes skiables (bleues : 93,6 km, rouges : 66,8 km, noires : 11,5 km). Il y a aussi 2 patinoires et 5 pistes de curling.

On trouve aussi plusieurs domaines de ski hors-piste, par exemple la vallée Novatal. Pour les randonnées d’hiver, 290 km de chemins sont damés et en partie éclairés et pour les raquettes, ce sont 150 km de pistes qui s’offrent aux promeneurs. Le plus grand snowpark  se trouve à la station Silvretta Montafon. Les skieurs de fond ont environ 121 km de pistes classiques avec traces et 33 km de pistes de skating avec différents niveaux de difficulté.

La Coupe du monde de snowboard se déroule tous les ans en Décembre à Montafon et fait partie de la Coupe du Monde de Snowboard de la Fédération Internationale de Ski depuis la saison 2012/13. Les meilleurs snowboarders internationaux se retrouvent pour des courses sur la piste escarpée et sinueuse du domaine skiable de Silvretta Montafon, une vallée au sud du Vorarlberg.

té à la montagne[modifier | modifier le code]

Randonnées[modifier | modifier le code]

En été, la vallée de Montafon propose 1130 km de chemins de randonnées balisés, dont certains sont adaptés aux enfants ou aux poussettes (Muntafuner Gagla Weg). Neuf téléphériques fonctionnent en été, en ticket combiné avec la vallée Brandnertal, ce sont 17 téléphériques qui peuvent être empruntés. De nombreux chemins peuvent être utilisés pour la marche nordique.

Cyclisme[modifier | modifier le code]

Les cyclistes et amateurs de VTT trouveront 270 km de pistes. Elles sont balisées selon leur type et leur degré de difficulté est indiqué comme pour les pistes de ski. La route Silvretta Hochalpenstraβe, avec des dénivelés allant jusqu’à 14% est appréciée des cyclistes de fond. En été a lieu chaque année le marathon M3-Montafon-Moutainbike. De plus, les sportifs trouveront à Montafon un réseau E-Bike avec 28 stations de chargement ou d’échange de batteries de VTT électriques.

Escalade[modifier | modifier le code]

À Montafon se trouvent aussi 15 via ferrata et 8 murs d’escalade[3].

Culture[modifier | modifier le code]

Stankt Anton im Montafon Haus Berg2.jpg

Architecture[modifier | modifier le code]

L’architecture typique de la vallée mélange le bois et la pierre dans l’habitat traditionnel. C’est un type de construction particulière, appelée Montafonerhaus (maison du Montafon), reconnaissable  et typique et de cette vallée.

Mobilier[modifier | modifier le code]

Montafon 195 Gaschurn Lukas-Tschofen-Stube (fcm).jpg

Les tables présentent aussi un savoir-faire typique : rectangulaires ou octogonales, avec un centre en ardoise qui sert de dessous de plat et d’écritoire, un tiroir, des pieds obliques et des barres qui servent de repose-pieds. Un banc d’angle, des chaises et le coin de prière avec croix et ex-votos complètent souvent ce mobilier.

MontafonTracht1.jpg

Habillement[modifier | modifier le code]

La vallée du Montafon possède son habit traditionnel masculin et féminin : la robe (Juppe), deux sortes de vestes (Glögglitschopa und Schlutta), un plastron brodé, différentes coiffes. Seules les filles célibataires peuvent porter la robe avec de longues manches blanches.

Séjour d'Ernest Hemingway[modifier | modifier le code]

En 1925-6 Hemingway a séjourné à Montafon, il y a écrit son ouvrage Le soleil se lève aussi[4],[5].

Musées[modifier | modifier le code]

  • Le musée du tourisme de Montafon, ouvert en 1992[6]
  • Le musée de la mine de Silbertal[7]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de) Gunnar Strunz, Vorarlberg: Mit Bregenzerwald, Großem Walsertal, Arlberg und Montafon, Trescher Verlag, (ISBN 9783897942806, lire en ligne)
  2. (de) Irene Prugger, Vorarlberger Alpgeschichten, Löwenzahn Verlag, (ISBN 978-3706625357, lire en ligne)
  3. (de) « Klettern im Montafon : Bergsteigen in den Alpen Vorarlbergs », sur www.montafon.at (consulté le 18 juin 2017)
  4. (en) Ski A Times Mirror Magazine, (lire en ligne), P185-7
  5. (en) Jonathan Bousfield et Rob Humphreys, The Rough Guide to Austria, Rough Guides, (ISBN 9781858287096, lire en ligne), P543 Where keen skier Ernest Hemingway stayed in winter 1925, dashing off a couple of chapters of The Sun Also Rises between trips to the pistes.
  6. (de) « Museum Montafon : Vorarlberg Museen im Überblick », sur www.montafon.at (consulté le 18 juin 2017)
  7. (de) « Bergbaumuseum Silbertal », sur stand-montafon.at

Liens externes[modifier | modifier le code]