Mont des Avaloirs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Mont des Avaloirs
Vue vers le sud-ouest depuis le sommet du mont des Avaloirs.
Vue vers le sud-ouest depuis le sommet du mont des Avaloirs.
Géographie
Altitude 416 m[1]
Massif Massif armoricain
Coordonnées 48° 27′ 02″ nord, 0° 08′ 40″ ouest[1]
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Mayenne
Géolocalisation sur la carte : Mayenne
(Voir situation sur carte : Mayenne)
Mont des Avaloirs
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Mont des Avaloirs

Le mont des Avaloirs, du haut de ses 416 mètres, est le point culminant du Massif armoricain et du Grand Ouest (Normandie, Bretagne, Pays de la Loire). Il est situé dans le département de la Mayenne, à la limite de celui de l'Orne, à Pré-en-Pail, au cœur de la forêt de Multonne. Il est le principal sommet de la longue ligne des collines de Normandie et présente l'aspect d'un plateau de landes et de maigres prés. Le site est englobé depuis le dans la réserve naturelle régionale Mont des Avaloirs.

Géographie[modifier | modifier le code]

Auparavant, le mont des Avaloirs et le signal d'Écouves, situé 17 km au nord dans le département de l'Orne, étaient crédités de la même altitude (417 m). Ainsi les deux sommets dominaient ensemble le Grand Ouest. Mais depuis les études de l'IGN ont abaissé ces valeurs à 416 m pour le mont des Avaloirs[2] et à 413 m pour le signal d'Écouves, ce qui fait du mont des Avaloirs le point culminant de la région.

Activités[modifier | modifier le code]

Tourisme[modifier | modifier le code]

Sur place, un belvédère construit en 1994 offre une vue panoramique sur 360° au visiteur : au nord-ouest, la forêt de Monaye et le bassin de Pré-en-Pail traversé par la Mayenne ; au nord-est, le massif de la forêt d'Écouves et notamment la butte Chaumont et le signal d'Écouves, second sommet du Massif armoricain ; vers l'est, le mont Souprat, la campagne d'Alençon et le massif de la forêt de Perseigne ; au sud, les Alpes mancelles et la forêt de Pail ; à l'ouest, le pays bocager de Javron. Venant de Pré-en-Pail et à courte distance du parking du belvédère démarre un sentier qui aboutit au site de la Pierre au Loup, près duquel prend sa source la rivière Mayenne, sur la commune de Lalacelle, dans l'Orne.

Cyclisme[modifier | modifier le code]

Le mont des Avaloirs est considéré comme étant le juge de paix de la course cycliste à étapes le Circuit de la Sarthe - Pays de la Loire. En général, l'étape se termine à Pré-en-Pail. La montée du mont est longue de près de deux kilomètres avec des passages à 8 %.

Dans la culture[modifier | modifier le code]

En , un premier timbre postal à l'effigie de ce site naturel a été créé par David Marquet, en hommage à André Davoust, député de la Mayenne de 1959 à 1967. Le timbre représente l'ensemble en vue élargie du mont des Avaloirs (forêt de Multonne) avec la présence du blason historique régional des Pays de la Loire et symbolisant aussi la limite avec la Normandie[3].

En 2019, l'artiste franco-britannique Seb Toussaint y réalise une fresque couvrant la surface des deux pans du belvédère[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Carte IGN classique » sur Géoportail.
  2. « Fiche de nivellement Pré-en-Pail I », sur geodesie.ign.fr (consulté le )
  3. « Un timbre pour promouvoir le mont des Avaloirs », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le )
  4. Ouest-France, « En Mayenne. La fresque du belvédère du mont des Avaloirs est terminée », Ouest France,‎ (lire en ligne)

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]