Mont Tauch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Mont Tauch
Vue du mont Tauch (arrière-plan) avec la barre rocheuse de la Devèze (second plan) depuis Tautavel.
Vue du mont Tauch (arrière-plan) avec la barre rocheuse de la Devèze (second plan) depuis Tautavel.
Géographie
Altitude 917 m, Pech de Fraysse
Massif Massif des Corbières (Pyrénées)
Coordonnées 42° 53′ 43″ nord, 2° 39′ 47″ est
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Aude

Géolocalisation sur la carte : Aude

(Voir situation sur carte : Aude)
Mont Tauch

Géolocalisation sur la carte : Pyrénées

(Voir situation sur carte : Pyrénées)
Mont Tauch

Le mont Tauch est une montagne située dans le département français de l'Aude à proximité des Pyrénées-Orientales sur son versant sud.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Géographie[modifier | modifier le code]

Appelé parfois à tort pic de Tauch, il s'agit d'une serre, c'est-à-dire une montagne de forme allongée ayant au sommet une sorte de table d'environ quatre kilomètres de long et 500 mètres de large ; sa hauteur est assez constante, le point le plus haut se situé à 917 mètres au pech de Fraysse. Elle domine de 200 à 300 m environ les sommets les plus hauts qui l'environnent. Il faut aller à plus de dix kilomètres vers l'ouest pour trouver deux crêtes des Corbières aussi élevées.

Le mont Tauch est un sommet des Hautes Corbières. Sa végétation est constituée de garrigue, de chênes verts, et de végétation de type méridionale d'altitude.

Sur le long de ses flancs coulent plusieurs cours d'eau, dont le Verdouble, principal affluent de l'Agly, fleuve côtier qui se jette dans la Méditerranée au Barcarès.

Quand on regarde le Tauch de loin depuis le sud, on a comme l'impression de voir un large et imposant podium, ou aussi l'étrave d'un navire sur des flots représentés par les autres hauteurs des Corbières environnantes.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Le Pech de Fraysse, point culminant

Le Tauch, comme il est nommé communément dans la région, est entouré de communes construites sur son pourtour et aussi en son sein, comme Tuchan, Padern, Paziols, Palairac, Cucugnan, Montgaillard, Maisons, Albas, Félines-Termenès, Villerouge-Termenès, Davejean, Durban-Corbières, Quintillan, Massac, Laroque-de-Fa, Dernacueillette.

Châteaux[modifier | modifier le code]

Le lieu a certainement été un endroit stratégique dans l'ancien temps, ce n'est pas par hasard qu'il y a une grande profusion de châteaux tout autour du Tauch.

Le Peyrepertuzès (Pagus Petrapertusensis) tire son nom du château de Peyrepertuse ; sa circonscription correspond aux cantons de Tuchan et de Mouthoumet. Plus tard, ce pagus servira à former au XIIIe siècle, le Termenès et la viguerie de Peyrepertuse, dont faisait partie Laroque-de-Fa[1].

Les principaux châteaux sont Aguilar, Pardern, Villerouge-Termenès, Quéribus, Peyrepertuse, Termes, Dufort.

Sport[modifier | modifier le code]

Le Tauch est aussi un lieu de sport unique dans la région, chemin de grande randonnée, parcours de VTT, envol de deltaplanes, parapente, etc.

Il existait aussi une épreuve sportive de cyclisme dénommée « l'Enfer du Mont Tauch », qui s'est déroulée de 2002 à 2010[2] et consistait à parcourir 100 à 150 kilomètres autour des communes qui se situent autour du mont Tauch puis de monter en ascension finale l'un des sommets de la montagne du Tauch, la Tour des Géographes (879 m). Depuis la cave vinicole de Tuchan (177 m), cette dernière montée sur une route étroite a un profil de 7,8 km à 9 % mais irrégulier avec des replats et courtes descentes mais aussi des raidillons à 18 et 20 %.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le gorges du Verdouble à Padern

Au sommet du Tauch se trouve la tour des Géographes, construite en 1791, au lendemain de la Révolution par un groupe d'astronomes chargé par l'académie des sciences de mesurer avec précision le méridien de Dunkerque à Barcelone, c'est ainsi que le mètre étalon, standard de mesure, a pu exister...

On peut aussi remarquer, sur les flancs du mont Tauch, la chapelle Notre Dame de Faste. La légende dit que les marins perdus en mer apercevaient brusquement une lumière sur le mont Tauch.

Économie[modifier | modifier le code]

Viticulture[modifier | modifier le code]

Le mont Tauch est devenu une appellation commerciale déposée et utilisée par les vignerons de Tuchan et de Paziols pour commercialiser leur fameux vin de Fitou (AOC) dont ces communes sont productrices.

Éolien[modifier | modifier le code]

Le village de Paziols avec le Tauch en arrière-plan

Depuis 2001, cinq éoliennes ont été implantées au sommet du mont Tauch, suivies de dix autres en 2002 et de trois autres en 2009[réf. souhaitée]. Le premier permis de construire a été délivré en 1996, confirmé en 2000, le tout avec l'accord des autorités locales du Canton et de la DIREN.

Ces monuments modernes et appréciés par certains, ne sont pas visibles de la localité de Tuchan, la commune étant indemnisée financièrement sur la quantité d'électricité produite.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Abbé Sabarthès, Dictionnaire topographique du département de l'Aude, Imprimerie nationale, 1912
  2. L'Enfer du Tauch, c'est fini, L'Indépendant

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]