Mont San Lorenzo (Andes)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mont San Lorenzo.
Mont San Lorenzo
Vue aérienne du mont San Lorenzo depuis le sud.
Vue aérienne du mont San Lorenzo depuis le sud.
Géographie
Altitude 3 706 m[1]
Massif Cordillère de Patagonie (Andes)
Coordonnées 47° 35′ 06″ S 72° 19′ 30″ O / -47.585, -72.32547° 35′ 06″ Sud 72° 19′ 30″ Ouest / -47.585, -72.325  [1]
Administration
Pays Drapeau de l’Argentine Argentine
Drapeau du Chili Chili
Province
Région
Santa Cruz
Aisén del General Carlos Ibáñez del Campo
Département
Province
Río Chico
Capitán Prat
Ascension
Première 1943 par Alberto María De Agostini, Alejandro Hemmi et Heriberto Schmoll
Géologie
Type pic pyramidal

Géolocalisation sur la carte : Chili

(Voir situation sur carte : Chili)
Mont San Lorenzo

Géolocalisation sur la carte : Argentine

(Voir situation sur carte : Argentine)
Mont San Lorenzo

Le mont San Lorenzo, ou cerro San Lorenzo, appelé aussi monte Cochrane au Chili, est une montagne située à la la frontière chilo-argentine. Par son altitude de 3 706 mètres, c'est la montagne la plus élevée de la province de Santa Cruz et une des plus élevées de Patagonie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Sur le territoire argentin, le San Lorenzo se trouve dans le département de Río Chico à plus ou moins 100 km de la très touristique route nationale 40 et à quelques kilomètres au nord du parc national Perito Moreno. Il domine le lac Posadas situé 34 kilomètres plus à l'est ainsi que le lac Pueyrredón situé un peu plus au nord de ce dernier.

Sur le territoire chilien, il se trouve sur la commune de Cochrane, dans la province de Capitán Prat, dans la région Aisén del General Carlos Ibáñez del Campo[1].

Le cerro San Lorenzo donne naissance à trois grands glaciers : deux en Argentine et le dernier au Chili.

Histoire[modifier | modifier le code]

La première ascension date de 1943 et fut réalisée par le père salésien Alberto De Agostini, âgé alors de 60 ans, accompagné du Suisse Alejandro Hemmi et de l'Autrichien Heriberto Schmoll, ces deux derniers résidents de longue date à San Carlos de Bariloche, en Patagonie argentine.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Monte San Lorenzo o Cochrane, DIFROL

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]