Mont Babel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Babel.
Mont Babel
Vue du mont Babel, au centre-droit de la photo, de l'île René-Levasseur et du réservoir Manicouagan.
Vue du mont Babel, au centre-droit de la photo, de l'île René-Levasseur et du réservoir Manicouagan.
Géographie
Altitude 952 m[1]
Massif Laurentides
Coordonnées 51° 26′ 28″ nord, 68° 41′ 31″ ouest[1]
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Québec
Région Côte-Nord

Géolocalisation sur la carte : Québec

(Voir situation sur carte : Québec)
Mont Babel

Géolocalisation sur la carte : Canada

(Voir situation sur carte : Canada)
Mont Babel

Le mont Babel, dont le pic le plus élevé culmine à 952 m d'altitude, est le plus haut sommet de l'île René-Levasseur, qui est située au centre du réservoir Manicouagan, dans la Côte-Nord au Québec. Le site fait partie de la réserve écologique Louis-Babel.

Le mont Babel est nommé en l'honneur du missionnaire catholique Louis Babel (1826-1912), chargé d'évangéliser les Montagnais et les Naskapis[2].

Il aurait été créé il y a 210 millions d'années, conséquence de l'impact d'un météorite. La montagne intéresse les géologues depuis longtemps en raison de sa structure de métamorphisme de choc[3].

Le mont Babel constitue aussi un bon territoire de recherche pour les biologistes. On y retrouve des étages montagnards et des étages alpins en raison des conditions météorologiques devenant de plus en plus rigoureuses à mesure qu'on s'approche du sommet. Ces conditions créent une transition rapide entre la forêt boréale et une toundra, où ne poussent que des lichens et d'autres plants de distribution arctique, tel qu'on l'observe des centaines de kilomètres plus au nord[4].

Sur les autres projets Wikimedia :


Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Mont Babel », Banque de noms de lieux du Québec, sur Commission de Toponymie (consulté le 20 septembre 2010)
  2. Romuald Boucher, « Louis Babel », Dictionnaire biographique du Canada en ligne, University of Toronto/Université Laval, vol. XIV 1911-1920,‎ (lire en ligne)
  3. Gouvernement du Québec, « Réserve écologique Louis-Babel », sur Ministère du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs, Québec (consulté le 20 septembre 2010)
  4. Marie-Claude Cleary, « Réserve écologique Louis-Babel », La Semaine Verte, Radio-Canada,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]