Mont Albert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mont Albert (Caroline du Nord) et Mont-Albert.
image illustrant la montagne image illustrant la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine
Cet article est une ébauche concernant la montagne et la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Mont Albert
Vue du mont Albert en été.
Vue du mont Albert en été.
Géographie
Altitude 1 151 ou 1 154 m[1]
Massif Monts Chic-Chocs (Appalaches)
Coordonnées 48° 54′ 10″ nord, 66° 12′ 17″ ouest[1]
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Québec
Région Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine
Ascension
Première par Alexander Murray
Géologie
Âge 480 millions d'années
Roches Serpentine

Géolocalisation sur la carte : Québec

(Voir situation sur carte : Québec)
Mont Albert

Géolocalisation sur la carte : Canada

(Voir situation sur carte : Canada)
Mont Albert

Le mont Albert est une montagne des monts Chic-Chocs localisée dans le parc national de la Gaspésie. Elle a été nommée en l'honneur du prince Albert de Saxe-Cobourg-Gotha par l'arpenteur-géologue Alexander Murray (1810-1884) qui en atteignit le sommet le 26 août 1845, jour de l'anniversaire de l’époux de la reine[1].

Le mont Albert atteint une altitude comprise entre 1 151 et 1 154 mètres.

Géographie[modifier | modifier le code]

Sommet Albert Sud et table à Moïse vus de l'abri « Le Rabougri ».

Le sommet du mont Albert est un plateau de 13 km2 appelé la « Table à Moïse »[2]. Ce plateau comprend deux sommets, le sommet Albert Nord (1 070 m)[3] et le sommet Albert Sud (1 151 ou 1 154 m selon les sources)[1],[4], situés à chacune des extrémités du plateau. La roche principale de la montagne, la serpentine, provient de la croûte océanique et a été soulevée par la formation des Appalaches, il y a environ 480 millions d'années[2].

Protection environnementale[modifier | modifier le code]

Le mont Albert est situé entièrement dans le parc national de la Gaspésie. La table à Moïse est aussi protégée par l'habitat floristique de la Serpentine-du-Mont-Albert. Cette aire protégée de 27,28 km2 a pour but de protéger l'habitat de quatre espèces très rares au Québec. Le plateau comprend deux espèces endémiques à la région du mont Albert, soit la verge d’or à bractées vertes (Solidago chlorolepis) et le saule à bractées vertes (Salix chlorolepis). Il comprend aussi la minuartie de la serpentine (Minuartia marcescens), qui est endémique au nord-est de l'Amérique du Nord, et l'une des deux populations de l'est du continent du polystic des rochers (Polystichum scopulinum)[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Gouvernement du Québec, « Mont Albert », sur Commission de toponymie,‎ (consulté le 4 janvier 2011)
  2. a et b Marie-José Auclair, « Un vaste plateau orangé: le mont Albert », sur Plein Air (consulté le 15 août 2011)
  3. « Sommet Albert Nord », Banque de noms de lieux du Québec, sur Commission de toponymie (consulté le 15 août 2011)
  4. « Sommet Albert Sud », Banque de noms de lieux du Québec, sur Commission de toponymie (consulté le 15 août 2011)
  5. « Habitat floristique de la Serpentine-du-Mont-Albert », sur Ministère du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs (consulté le 12 février 2014)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]