Mont-Saint-Jean (Belgique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mont-Saint-Jean.
image illustrant la Belgique
Cet article est une ébauche concernant la Belgique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Vue prise du sommet de la butte du Lion montrant le hameau du Lion et, dans le lointain, Mont-Saint-Jean et sa ferme (à droite)[1].

Mont-Saint-Jean est un lieu-dit situé à cheval sur les communes belges de Braine-l'Alleud, de Waterloo, au carrefour des routes Nivelles-La Hulpe et Charleroi-Bruxelles.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Le nom du lieu-dit provient de la ferme de Mont-Saint-Jean au travers de l'appellation "maison Saint-Jean" avec maison faisant référence à l'établissement hospitalier de l'ordre de Saint-Jean[2].

Ce carrefour a été la barrière d'octroi n° 4 en Brabant sur la route de Bruxelles vers Trèves[3]. La perception se faisait au débouché de la route de Nivelles.

Bataille de Waterloo[modifier | modifier le code]

La ferme de Mont-Saint-Jean et le château Cheval (au fond)

La ferme de Mont-Saint-Jean, située à quelques centaines de mètres de la Butte du Lion, servit d'hôpital de campagne aux troupes anglaises le 15 juin 1815, lors de la bataille de Waterloo.

La bataille de Waterloo a été appelée « Bataille de Mont-Saint-Jean » par Napoléon pour sa proximité avec ce lieu-dit.

Victor Hugo[modifier | modifier le code]

Hôtel des Colonnes au carrefour de Mont-Saint-Jean où Victor Hugo séjourna en mai-juin 1860
Le château de l'industriel Léon Cheval. Démoli en 1966.

Victor Hugo acheva de rédiger son roman Les Misérables dans sa chambre de l'Hôtel des Colonnes, située au-dessus de la porte d'entrée principale[4]. Ce bâtiment — au carrefour de la N5 et N27 — a été démoli en 1963. La balustrade du balcon de sa chambre est conservée au Musée du Caillou, dernier QG de Napoléon.

Commerces[modifier | modifier le code]

Plusieurs grandes surfaces sont situées à Mont-Saint-Jean dont un hypermarché Carrefour, construit sur les anciennes terres du château Cheval qui fut démoli en février 1966[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Photo prise avant l'érection du bâtiment circulaire du Panorama.
  2. (en) [PDF] Jaspar, H.P.H., La ferme de Mont Saint Jean, p. 1-7, cité par Pierre de Wit sur le site waterloo-campaign.nl
  3. Source: Recueil des lois et arrêtés royaux de la Belgique. Tome 9, 1834. Imprimerie Remy. page 260. (disponible en ligne)
  4. Victor Hugo et Waterloo site de l'Association franco-européenne de Waterloo
  5. Le Château Cheval Le Soir du 20 février 1996