Montée du Salève

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Montée du Salève
Description de cette image, également commentée ci-après
Généralités
Sport AthlétismeVoir et modifier les données sur Wikidata
Création 1975
Disparition Voir et modifier les données sur Wikidata
Autre(s) nom(s) Genève-Le Salève
Saint-Julien-Le Salève
Organisateur(s) Club de La Foulée d’Annemasse
Édition 31e (en 2005)
Catégorie Course en montagne
Périodicité Annuelle (mai)
Statut des participants Amateur et professionnel

Palmarès
Tenant du titre masculin Drapeau : France Jean-Christophe Dupont
féminin Drapeau : France Isabelle Guillot

La montée du Salève (anciennement Genève-Le Salève puis Saint-Julien-Le Salève) est une course de montagne reliant Annemasse (anciennement Genève puis Saint-Julien-en-Genevois) au sommet du Salève dans le département de Haute-Savoie en France. Elle s'est tenue de 1975 à 2005.

Histoire[modifier | modifier le code]

La course est créée en 1975 par Willy Zürcher qui souhaite voir une course de montagne gravir le célèbre Salève. Soutenu dans sa démarche par le magazine Spiridon, l'épreuve est inscrite au calendrier de la Coupe internationale de la montagne dès sa première édition. Elle a lieu le samedi et voit 389 coureurs rallier la ligne d'arrivée. Les Suisses Albrecht Moser et Odette Vetter sont les premiers vainqueurs[1],[2].

La course connaît rapidement un succès populaire et voit également une forte participation de coureurs internationaux dont de nombreux spécialistes de la discipline ainsi que des marathoniens[3],[4].

Le départ est déplacé à Saint-Julien-en-Genevois en 1985[5]. Elle obtient le statut de « super-cime » en 1988[6].

En 2000, le club de La Foulée d'Annemasse reprend l'organisation de la course. Le parcours est modifié avec un départ à Annemasse[7].

L'édition 2004 accueille les championnats de France de course en montagne sur un parcours adapté pour l'occasion. Raymond Fontaine et Isabelle Guillot remportent la course et sont titrés[8],[9].

La course connaît sa dernière édition en 2005.

Parcours[modifier | modifier le code]

1975: Le départ est donné au stade du Bout du Monde à Champel. Le parcours se dirige ensuite à Collonges-sous-Salève puis emprunte la route de la Croisette pour effectuer la montée au Salève. L'arrivée est donnée à l'observatoire. Le parcours mesure 18,5 km pour 890 m de dénivelé[10],[11].

En 1985, le départ est déplacé à Saint-Julien-en-Genevois pour une longueur identique[5].

En 2000, le départ est déplacé à Annemasse. La montée est effectuée par Mornex et la route des 3 Lacs. Le parcours est raccourci à 12 km pour 860 m de dénivelé[12].

Vainqueurs[modifier | modifier le code]

Année Hommes Temps Femmes Temps
1975 Drapeau : Suisse Albrecht Moser h 9 min 6 s Drapeau : Suisse Odette Velter h 39 min 29 s
1976 Drapeau : Suisse Stefan Solèr h 9 min 12 s Drapeau : Suisse Ingrid Bracco h 34 min 4 s
1977 Drapeau : Royaume-Uni Barry Watson h 8 min 32 s Drapeau : Suisse Marijke Moser h 33 min 59 s
1978 Drapeau : France Jean André h 9 min 25 s Drapeau : Suisse Katharina Beck h 34 min 56 s
1979 Drapeau : Royaume-Uni Peter Standing h 6 min 45 s Drapeau : Suisse Erika Schumacher h 31 min 15 s
1980 Drapeau : Royaume-Uni Bob Treadwell h 9 min 11 s Drapeau : États-Unis Cyndy Moore h 41 min 24 s
1981 Drapeau : Royaume-Uni Bob Treadwell h 9 min 9 s Drapeau : États-Unis Cyndy Moore h 42 min 3 s
1982 Drapeau : Royaume-Uni Bob Treadwell h 8 min 29 s Drapeau : Portugal Fatima Santos h 38 min 22 s
1983 Drapeau : Royaume-Uni Bob Treadwell h 7 min 38 s Drapeau : Portugal Fatima Santos h 37 min 6 s
1984 Drapeau : Royaume-Uni Bob Treadwell h 8 min 25 s Drapeau : Royaume-Uni Susan Gaskell h 29 min 46 s
1985 Drapeau : Suisse Dominique Zehfus h 13 min 45 s Drapeau : Suisse Annick Mérot h 35 min 38 s
1986 Drapeau : France Jean-Claude Gentzik h 15 min 36 s Drapeau : Suisse Josiane Gay h 34 min 13 s
1987 Drapeau : Algérie Mohamed Youkmane h 9 min 47 s Drapeau : France Dominique Duchêne h 32 min 50 s
1988 Drapeau : France Franck Richard h 13 min 28 s Drapeau : Royaume-Uni Carol Haigh h 24 min 18 s
1989 Drapeau : Maroc Chaham El Maati h 13 min 26 s Drapeau : Suisse Noëlle Julien h 35 min 5 s
1990 Drapeau : France Michel Humbert h 13 min 6 s Drapeau : Suisse Patricia Muriset h 33 min 47 s
1991 Drapeau : France Michel Garnier h 12 min 59 s Drapeau : France Christine Kling h 25 min 28 s
1992 Drapeau : France Michel Garnier h 15 min 53 s Drapeau : France Christine Kling h 26 min 40 s
1993 Drapeau : Colombie José Riveros h 13 min 34 s Drapeau : France Christine Kling h 25 min 57 s
1994 Drapeau : France Michel Garnier h 15 min 1 s Drapeau : France Christine Kling h 24 min 32 s
1995 Drapeau : France Rafik Hamdi h 1 min 6 s[13] Drapeau : France Christine Kling h 14 min 13 s[13]
1996 Drapeau : Espagne Alberto Juzdado h 12 min 52 s Drapeau : France Brigitte Eustache h 31 min 27 s
1997 Drapeau : France Rafik Hamdi h 12 min 38 s Drapeau : France Maryse Jaunin h 36 min 34 s
1998 Drapeau : France Rafik Hamdi h 16 min 40 s Drapeau : Suisse Fabiola Rueda-Oppliger h 27 min 15 s
1999 Drapeau : Algérie Mohamed Boudifa h 14 min 12 s Drapeau : Suisse Fabiola Rueda-Oppliger h 29 min 35 s
2000 Drapeau : France Rafik Hamdi 59 min 17 s Drapeau : France Françoise Guidini h 18 min 39 s
2001 Drapeau : France Rafik Hamdi h 3 min 20 s Drapeau : Suisse Yvona Jenc h 20 min 30 s
2002 Drapeau : France Jean-Christophe Dupont 58 min 53 s Drapeau : France Isabelle Guillot h 9 min 56 s
2003 Drapeau : France Jean-Christophe Dupont h 0 min 24 s Drapeau : France Sally Chanel h 16 min 24 s
2004 Drapeau : France Raymond Fontaine h 1 min 11 s[14] Drapeau : France Isabelle Guillot 58 min 29 s[15]
2005 Drapeau : France Jean-Christophe Dupont h 4 min 59 s Drapeau : France Isabelle Guillot h 15 min 23 s

Record de l'épreuve (12 km)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « CIME: Cat. C. Genève-Salève, CH+F, 20.9. », Spiridon,‎ , p. 30 (lire en ligne, consulté le 23 avril 2021)
  2. « Moser Vainqueur au Salève - Victoire Sierroise chez les dames », Le Nouvelliste,‎ , p. 26 (lire en ligne, consulté le 23 avril 2021)
  3. « Thompson, Walker, Stewart présents à Genève-Le Salève », Le Nouvelliste,‎ , p. 16 (lire en ligne, consulté le 23 avril 2021)
  4. « Dimanche prochain à Carouge : Une pléiade de grands champions au départ de Genève - le Salève », Le Nouvelliste,‎ , p. 17 (lire en ligne, consulté le 23 avril 2021)
  5. a et b « Saint-Julien-Le Salève: victoire suisse », Le Nouvelliste,‎ , p. 9 (lire en ligne, consulté le 23 avril 2021)
  6. « Supercime au Salève: Marchon quatrième », La Gruyère,‎ , p. 15 (lire en ligne, consulté le 23 avril 2021)
  7. « La Montée du Salève - Palmarès », sur courses.free.fr (consulté le 23 avril 2021)
  8. « Chpt de France de course de Montagne à Annemasse : tous les résultats », sur www.athle.fr, (consulté le 23 avril 2021)
  9. « Course de Montagne : Raymond Fontaine champion de France », sur Clicanoo.re, (consulté le 23 avril 2021)
  10. « 1re course de côte franco-suisse GENÈVE - LE SALÈVE samedi 20 septembre prochain », Le Nouvelliste,‎ , p. 8 (lire en ligne, consulté le 23 avril 2021)
  11. Denise Mathys et Jean-Michel Pache, « Le Salève : récits et souvenirs », Clin d'oeil,‎ , p. 14-19 (lire en ligne, consulté le 23 avril 2021)
  12. « Résultats - La Montée du Salève », sur courses.free.fr (consulté le 23 avril 2021)
  13. a et b Parcours raccourci à 15 km
  14. Parcours de 13,7 km pour les championnats de France de course en montagne
  15. Parcours de 9,7 km pour les championnats de France de course en montagne