Montée Vélocio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le col du Grand Bois ou de la République

La montée chronométrée du col de la République, appelée montée Vélocio, ou journée Vélocio est une épreuve de côte ayant lieu chaque année au mois de juin dans les environs de Saint-Étienne, en hommage à la figure emblématique du cyclotourisme français, Paul de Vivie, dont le surnom était Vélocio. L'épreuve s'est courue pour la première fois en 1922. En 2016 a eu lieu la 91e édition[1]. Chaque édition rassemble une moyenne de 800 participants, et de nombreux bénévoles.

Différentes randonnées ont également lieu ce jour au coeur du parc naturel du Pilat : une course dédiée aux femmes, une montée Vip, une montée « Rétro » en tenue et cycles d’époque et une montée VIP avec des élus ou encore quelques personnalités.

Historique de l'épreuve[modifier | modifier le code]

Lorsque Albert Raimond, Jean Frédéric Boudet et Jules Barellon créent en 1922, avec la bénédiction de de Vivie la "journée Vélocio", les bicyclettes pèsent encore entre 15 et 22 kg. Le 11 juin ils sont 163 partants sur le pont du ruisseau "Le Furens". Selon la formule la seule chose importante est de participer: le temps et les catégories ne sont là qu'à titre indicatif. Le meilleur temps est réalisé par Guitay en 38 minutes 25. Dans la catégorie 60/70 ans c'est de Vivie lui-même qui réalise le meilleur chrono, en 58 minutes 40.
D'année en année, même après la mort de Vélocio, le succès de la journée ne fait que croître. En 1949 on dépasse les 900 engagés, tandis que le record date de 1981, où on compte pas moins de 3756 arrivants dont de nombreux étrangers.

Description du parcours[modifier | modifier le code]

Monument à l'arrivée du col de la République

La course fut par la suite décalée à la fin juin. Mais la manifestation a de nouveau été ramenée au début du mois en raison de la concurrence de l'Ardéchoise, disputée à la même période, comptant quelque 15 000 partants qui ne laissaient que quelques centaines de participants au départ de Saint-Étienne.
La manifestation se déroule donc le deuxième dimanche de juin et est ouverte à tous les amateurs de cyclisme, licenciés ou non. La montée est chronométrée et donne lieu à un classement qui reste toutefois symbolique, aucune récompense n'étant distribuée à part des cadeaux-souvenirs.

Elle est organisée par le comité vélocio et se déroule sur l'ex-N 82 (aujourd'hui D1082), exceptionnellement fermée à la circulation durant une matinée. Avant la sortie de la commune cette nationale s'appelle d'ailleurs "rue Paul de Vivie". Les concurrents s'élancent du dernier "rond-point" de Saint-Étienne avant la nationale (altitude 596 mètres) et montent jusqu'à atteindre le col (altitude 1161 mètres), durant exactement 12,778 kilomètres. Le parcours représente donc un dénivelé total de 565 mètres et une pente moyenne de 4,5 % mais qui cache de grandes disparités (moyenne de 8 % pour les kilomètres 3 et 4 tandis que la route est en faux plat de 2 kilomètres au lieu-dit La République). Les participants doivent présenter un certificat médical et le port du casque est obligatoire. Les départs ont lieu entre 7 h 30 et 10 h.

Les différentes catégories[modifier | modifier le code]

Les résultats sont établis par catégorie d'âge et par sexe :

  • 16/21 ans (les moins de 18 ans doivent présenter une autorisation parentale)
  • 22/25 ans
  • 26/30 ans
  • 31/35 ans
  • 36/40 ans
  • 41/45 ans
  • 46/50 ans
  • 51/55 ans
  • 56/60 ans
  • 61/65 ans
  • 66/70 ans
  • 71/80 ans
  • 81 ans et plus.

Des séries spéciales existent par ailleurs:

  • Tandem
  • Handisport
  • Folklo
  • Le Vélocio des jeunes : réservé aux mineurs de 8 à 15 ans. Créée en 1999 pour permettre aux plus jeunes de participer, mais avec un parcours raccourci : les jeunes s'élancent de la commune de Planfoy pour un parcours de 8 kilomètres et un dénivelé de 196 mètres.

Records[modifier | modifier le code]

  • Le record de participation date de l'édition 1981 avec 3756 participants.[réf. nécessaire]
  • Le record de la montée est détenu :
    • Chez les hommes par Laurent Marcon : 27 minutes 13 en 2001.
    • Chez les femmes par Florence Dony : 35 minutes 09 en 2005.

Quelques éditions[modifier | modifier le code]

2007[modifier | modifier le code]

Le vent souffle assez fort pour cette édition et les participants réalisent pour la plupart des temps de 2 à 3 minutes au-dessus de leur performance moyenne. 585 participants.

Nicolas Racodon réalise le meilleur temps en 29 min 55 s et devance Guillaume Tempère (30 min 10 s) et Cédric Bonnefoy (31 min 43 s).

2008[modifier | modifier le code]

La course a lieu le dimanche 8 juin. Le froid (7e au sommet), la pluie et le brouillard découragent nombre d'engagés et ils sont moins de 300 à l'arrivée. Le vainqueur est Guillaume Tempère en 29 minutes 11 secondes, devant Laurent Marcon (30 min 38 s) et Philippe Moreau (32 min 04 s).

2009[modifier | modifier le code]

Plus de 500 participants au départ pour la 84e édition. Avec un vent de face l'anglais Andrew Jackson (Acycles.fr) devance Johnathan Rosenbrier (ECSEL) d'une seconde et remporte cette montée chronométrée en 27 minutes 47 secondes. Guillaume Tempère complète le podium en 29 minutes 51 secondes. Florence Doney gagne chez les femmes.

2010[modifier | modifier le code]

Pour la 2e année consécutive, cette édition sera marquée par un vent de face. Philippe Moreau réalise le meilleur temps en 30 minutes 31 secondes.

2011[modifier | modifier le code]

Le dimanche 19 juin s'élance la 86e édition de la velocio. Le niveau est particulièrement élevé cette année puisque 5 participants, dont plusieurs équipés de vélo contre le montre, descendent en dessous des 30 minutes. 341 participants.

La victoire revient à Philippe Moreau du vélo club de Mions (Lyon), avec un excellent temps en 28 minutes 29 secondes.

Il devance ainsi Guillaume Tempère (28 min 33 s) et Jean Baptiste Pinçon (28 min 42 s).

2012[modifier | modifier le code]

Guillaume Tempère réalise le meilleur chrono en 28 minutes 35 s et précède Emmanuel Meyssat (29 min 43 s) et Felix Delolme (30 min 29 s). 588 participants dont 310 à la montée chronométrée.

2013[modifier | modifier le code]

Lors de cette 88e édition du 9 juin, 768 participants ont bravés soit le Col de la République. Les meilleurs temps au scratch ont été réalisés par Philippe Moreau avec 28,44 minutes et Pascale Vollerin avec 41,46 minutes.

Pour la 15e Vélocio enfants, 41 jeunes à partir de sept ans et accompagnés d'un adulte ont parcouru les 6,8 km de Planfoy au sommet du Col de la République.

2014[modifier | modifier le code]

Toutes les épreuves seront regroupées sur une seule journée le 8 juin 2014, avec un village animation à Saint-Genest-Malifaux, un partenariat avec le Musée d'Art et d'Industrie de Saint-Étienne section cycles, des démonstrations de Grand-bi, de cycle balle, une possibilité de repas, une montée spéciale vélos à assistance électrique. Sera présent pour la deuxième année le parrain de l'épreuve: Robert Marchand (103 ans) double recordman du monde.

2015[modifier | modifier le code]

Le 7 juin 2015 se déroule la 90e édition sur le site des 3 Croix (600 m après le Col de la République).

2016[modifier | modifier le code]

La 91e édition s'est déroulée le dimanche 5 juin 2016[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Dimanche 5 juin 2016, 91e édition "journée Vélocio" par Thierry Belleclas », sur www.groupecycloslerptiens (consulté le 21 mai 2017)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Lucien Benoît, Saint-Étienne, 1982

Liens externes[modifier | modifier le code]