Monreale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Monreale
Monreale
Cathédrale de Monreale
Nom sicilien Murriali
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Drapeau de la Sicile Sicile 
Province Palerme 
Code postal 90046
Code ISTAT 082049
Code cadastral F377
Préfixe tel. 091
Démographie
Gentilé monrealesi
Population 38 204 hab. (31-12-2010[1])
Densité 72 hab./km2
Géographie
Coordonnées 38° 04′ 54″ nord, 13° 17′ 20″ est
Altitude Min. 310 m
Max. 310 m
Superficie 52 900 ha = 529 km2
Divers
Saint patron San Castrenze
Fête patronale 2 février
Localisation
Localisation de Monreale
Localisation dans la ville métropolitaine de Palerme.
Géolocalisation sur la carte : Sicile
Voir sur la carte administrative de Sicile
City locator 14.svg
Monreale
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Monreale
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Monreale
Liens
Site web site officiel

Monreale (Murriali en sicilien) est une ville de la province de Palerme en Sicile (Italie). Elle est célèbre pour sa cathédrale d'architecture arabo-normande.

Géographie[modifier | modifier le code]

Monreale se trouve à 7 km à l’ouest de Palerme.

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville a été élevée en évêché en 1183.

La commune a été un haut lieu de la mafia qui profite de sa position géographique pour maitriser l'alimentation en eau de la Conca d'Oro et le transit des marchandises du centre de l'île vers Palerme[2].

Le 4 mars 1880, les membres de la secte des Stuppagghieri ou Stoppaglieri de Monreale sont acquittés par le tribunal de Catanzaro[3].

La cathédrale[modifier | modifier le code]

Autres monuments[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1994 ? Salvino Caputo Alliance démocrate (Italie)  
21 juin 2009 10 juin 2014 Filippo di Matteo Peuple de la liberté  
10 juin 2014 En cours Pietro Capizzi Parti démocrate  
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Aquino, Borgo Schirò, Cicio di Monreale, Giacalone, Grisì, Monte Caputo, Pietra, Pioppo, Poggio San Francesco, San Martino delle Scale, Sirignano, Sparacia, Tagliavia, Villaciambra

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Alcamo (TP), Altofonte, Bisacquino, Borgetto, Calatafimi-Segesta (TP), Camporeale, Carini, Contessa Entellina, Corleone, Giardinello, Gibellina (TP), Godrano, Marineo, Montelepre, Palerme, Partinico, Piana degli Albanesi, Poggioreale (TP), Roccamena, San Cipirello, San Giuseppe Jato, Santa Cristina Gela, Torretta

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

Habitants recensés


Personnalités[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.
  2. John Julius Norwich, Histoire de la Sicile : de l'Antiquité à Cosa Nostra, Paris, Tallandier, (ISBN 979-10-210-2876-0), p. 442
  3. Jacques de Saint-Victor, « Justice et politique en Italie : les procès de mafia (xixe-xxe siècle) », Histoire de la justice, vol. 2017/1, no 27,‎ , p. 115-132 (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :