Monique de La Roncière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Monique de La Roncière est une géographe et bibliothécaire française née le à Paris et morte le dans la même ville. Conservatrice au département des Cartes et Plans de la Bibliothèque nationale de France, elle participe à la rédaction des notices des portulans et des vélins des collections. Son travail est récompensé par la Grande médaille d'or de la Société de Géographie.

Enfance et formation[modifier | modifier le code]

Monique de la Roncière est la fille de l'historien et bibliothécaire Charles de La Roncière. Après une licence d'histoire-géographie, elle obtient son diplôme de bibliothécaire en 1941[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

Monique de La Roncière est bibliothécaire de la Société de géographie à partir de 1940 et pendant une grande partie de sa carrière. Son engagement est récompensé par la Grande médaille d'or de la Société de Géographie en 1979[2]. En 1942, elle rejoint le département des Imprimés de la Bibliothèque nationale de France (BNF) et en 1943 le département des Cartes et Plans[3]. Elle en devient conservatrice de 1965 à 1980[4].

Le département des Cartes et Plans se trouve dans l'hôtel Tubeuf, sur le site Richelieu de la BnF

Elle est secrétaire du Comité des travaux historiques et scientifiques et de la Société de géographie[5].

Travaux[modifier | modifier le code]

En tant que conservatrice, elle participe à la rédaction de plusieurs catalogues sur les fonds de la BNF et à la réalisation d'expositions[6]. C'est le cas du catalogue des cartes nautiques sur vélin réalisé avec Myriem Foncin et Marcel Destombes, fruit d'un travail de trente ans publié en 1963. Il décrit les 463 vélins enrichis de notices descriptives et d'indications bibliographiques détaillées[7]. Elle travaille sur les portulans du XIIIe au XVIIe siècle avec Michel Mollat du Jourdin[8]. En découle un important livre, luxueux, érudit et technique, qui reprend la centaine des cartes hydrographiques du département des Cartes et Plans, dont la carte Pisane[9]. Ouvrage de référence, il est traduit et diffusé en anglais et allemand[10].

Publications[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Monique de La Roncière et Michel Mollat du Jourdin, Les Portulans : Cartes marines du XIIIe au XVIIe siècle, Nathan, , 295 p. (ISBN 978-2092905388)
  • Myriem Foncin et Monique de La Roncière, Les cartes sur vélin de la bibliothèque de la Société de Géographie,
  • Myriem Foncin, Marcel Destombes et Monique de La Roncière, Catalogue des cartes nautiques sur vélin conservées au Département des cartes et plans, Paris, Acta Geographica,

Articles[modifier | modifier le code]

  • Monique de La Roncière, « Cartes manuscrites (1699-1701) de l'hydrographe de l'East India Company, John Thornton », Publications de la BNF,‎
  • Myriem Foncin et Monique de La Roncière, « Les globes de Blaeu à la Bibliothèque nationale », Actes du 87ème Congrès national des Sociétés savantes,‎
  • Monique de La Roncière, « Les Sources cartographiques de l'histoire des Mascareignes et des Seychelles à la Bibliothèque nationale », Actes du 4ème Congrès de l'Association historique internationale de l'Océan Indien,‎ , p. 337-344
  • Monique de La Roncière, « La naissance de la cartographie maritime », Cols bleus, no 1233,‎ , p. 11-13

Distinctions[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Calames », sur www.calames.abes.fr (consulté le )
  2. a et b « Les Grands Prix de la Société », sur Société de Géographie, (consulté le )
  3. Nicolas Ginsburger, « Portrait en groupe de femmes-géographes. La féminisation du champ disciplinaire au milieu du XXe siècle, entre effets de contexte et de structure (1938-1960) », Annales de géographie, varia no 713,‎ , p. 107–133 (lire en ligne, consulté le )
  4. a b et c Gérard Joly, Dictionnaire biographique de géographes français du XXème siècle, aujourd'hui disparus, PRODIG, , 185 p.
  5. « CTHS - LA RONCIÈRE Monique BOUREL de, Monique Jeanne Marie », sur cths.fr (consulté le )
  6. Annick Levy, Annick Lévy, Christiane Rageau et Monique de La Roncière (1916-2002), Catalogue de l'exposition consacrée à l'Asie du Sud-Est continen, (lire en ligne)
  7. Pauline Sommer, « Le catalogue des Cartes nautiques sur vélin de la Bibliothèque Nationale », Annales de géographie, vol. 73, no 399,‎ , p. 569–570 (DOI 10.3406/geo.1964.16696, lire en ligne, consulté le )
  8. Jean-Claude Hocquet, « In Memoriam Michel Mollat du Jourdin (1911-1996). », Revue du Nord, vol. 78, no 317,‎ , p. 1–4 (lire en ligne, consulté le )
  9. Roger Hervé, « Les Portulans, cartes marines du XIIIe au XVIIe siècle, par Monique de La Roncière et Michel Mollat du Jourdin », Annales de géographie, vol. 94, no 526,‎ , p. 732–733 (lire en ligne, consulté le )
  10. « Monique de La Roncière, Michel Mollat du Jourdin, Les Portulans, cartes marines du XIIIe au XVIIe siècle... », Revue d'histoire des sciences, vol. 39, no 1,‎ , p. 90–91 (lire en ligne, consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]