Monique Ohsan Bellepeau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Monique Ohsan Bellepeau
Fonctions
5e vice-présidente de la République de Maurice
En fonction depuis le
(4 ans 8 mois et 18 jours)
Élection
Président Sir Anerood Jugnauth
Kailash Purryag
Ameenah Gurib-Fakim
Prédécesseur Angidi Chettiar
Présidente de la République de Maurice
(intérim)
29 mai
(7 jours)
Premier ministre Sir Anerood Jugnauth
Prédécesseur Kailash Purryag
Successeur Ameenah Gurib-Fakim
31 mars
(3 mois et 20 jours)
Premier ministre Navin Ramgoolam
Prédécesseur Sir Anerood Jugnauth
Successeur Kailash Purryag
Biographie
Nom de naissance Monique Agnès Ohsan
Date de naissance 1942 (72-73 ans)
Nationalité mauricienne
Parti politique Parti travailliste
Conjoint Yves Joseph Bellepeau
Profession Journaliste
Résidence Château de Réduit

Monique Ohsan Bellepeau
Présidents de la République de Maurice

Monique Ohsan Bellepeau, née en 1942, est une femme politique mauricienne, vice-présidente de la République depuis 2010. En cette qualité, elle assure l'intérim présidentiel une première fois entre le 31 mars et le puis entre le 29 mai et le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Journaliste et ancienne présentatrice du journal télévisé sur MBC, elle est la fille de Bartholomée Ohsan, fondateur du Parti travailliste. Elle se lance en politique en 1995 et obtient un siège de députée à l'Assemblée nationale. Membre du Parti travailliste, elle en est présidente de 2007 à 2010.

En novembre 2010, elle est élue vice-présidente de la République, en remplacement d'Angidi Chettiar, décédé la même année. À ce titre, elle devient présidente de la République par intérim le , à la suite de la démission de Sir Anerood Jugnauth[1]. Le 21 juillet suivant, elle est remplacée par le président en titre Kailash Purryag[2], élu la veille.

Elle est la première femme à occuper les fonctions de vice-présidente puis de présidente par intérim de la République de Maurice.

Elle occupe de nouveau la présidence de la République par intérim du 29 mai au 5 juin 2015, à la suite de la démission du président Purryag[3], [4].

Notes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]