Monique Lévi-Strauss

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Monique Roman
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (95 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Conjoint

Monique Lévi-Strauss, née Roman le à Paris, est une chercheuse spécialisée dans l'histoire du textile.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née le [1] dans le 16e arrondissement de Paris[2],[3], Monique Roman passe une partie de son adolescence en Allemagne, de 1939 à 1945, à Wesel, Düsseldorf puis Bonn[4], avec son père ingénieur belge et sa mère américaine. Elle raconte cette expérience dans l'ouvrage Une enfance dans la gueule du loup, publié en 2014 au Seuil[5]. Elle passe son Abitur à Prüm en 1944[6] et commence des études de médecine à Weimar[4].

Après son retour en France le [7], puis un séjour aux États-Unis avec sa mère[8], Monique Roman rencontre en 1949, chez Jacques Lacan[3], l'anthropologue et ethnologue Claude Lévi-Strauss[9], qu'elle épouse le [10]. Elle est ensuite associée à son travail, relisant notamment ses écrits[6].

Dans les années soixante, elle rencontre l'artiste textile américaine Sheila Hicks à Paris[11],[12] avec qui elle devient amie[13]. Elle publie en 1973 une biographie de l'artiste[14],[15], qu'elle interviewe en 2004 pour les Archives of American Art du Smithsonian[16].

Spécialisée dans l'histoire du textile, notamment des châles en cachemire, dont elle est aussi collectionneuse[17], elle publie en 1987 un ouvrage intitulé Cachemires : l'art et l'histoire des châles en France au XIXe siècle[18], puis en 2012 Cachemires : la création française, 1800-1880, aux éditions La Martinière[19]. Elle est également à l'origine en 1998 de l'exposition « Cachemires parisiens » au Palais Galliera à Paris[20].

Elle réédite en 2015 les lettres de Claude Lévi-Strauss à ses parents, en préfaçant l'ouvrage publié au Seuil[21],[22].

En 2019, Valérie Solvit lui consacre un documentaire intitulé Monique Lévi-Strauss, une femme dans le siècle[23],[24], projeté en avant-première au Collège de France[25].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Lévi-Strauss, Monique », sur Catalogue de la Bibliothèque nationale de France (consulté le )
  2. Roger-Pol Droit, « Monique Lévi-Strauss : "En petit comité, Claude était vraiment drôle" », sur Le Point, (consulté le )
  3. a et b « Dans la cuisine de Monique Levi-Strauss », sur France Culture, (consulté le )
  4. a et b « Monique Lévi-Strauss, dans le piège de l’Allemagne 1939-1945 », sur www.franceinter.fr (consulté le )
  5. Jean-Louis Jeannelle, « Survivre au Reich », Le Monde,‎ , p. 8 (Le Monde des Livres)
  6. a et b Anne Fulda, « Monique Lévi-Strauss ose le « je » », sur Le Figaro, (consulté le )
  7. Librairie Mollat, « Monique Lévi-Strauss - Une enfance dans la gueule du loup », sur YouTube, (consulté le )
  8. « Une enfance dans la gueule du loup de Monique Levi-Strauss », sur www.lecteurs.com (consulté le )
  9. « Monique Lévi-Strauss : sa vie avec Claude », sur Europe 1 (consulté le )
  10. « Biographie Claude Lévi-strauss Universitaire, Membre de l´Académie française. », sur www.whoswho.fr (consulté le )
  11. (pt) Juliana Caruso et Helena Prado, « « Dans la gueule du loup » : Entretien avec Monique Lévi-Strauss. (versão em francês) », Ponto Urbe. Revista do núcleo de antropologia urbana da USP, no 25,‎ (ISSN 1981-3341, DOI 10.4000/pontourbe.7622, lire en ligne, consulté le )
  12. « Festival d’automne : Paris sous Hicks », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  13. Elisabeth Franck-Dumas, « Sheila Hicks, ses ballots », sur Libération (consulté le )
  14. Monique Lévi-Strauss, Sheila Hicks / Monique Lévi-Strauss, Paris, P. Horay, S. Langlois, , 75 p. (ISBN 2-7058-0009-3, lire en ligne)
  15. (en-US) Leslie Camhi, « A Career Woven From Life », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le )
  16. (en) « Oral history interview with Sheila Hicks, 2004 February 3-March 11 », sur www.aaa.si.edu (consulté le )
  17. Elisa Morere, « Les mystères du châle enfin dénoués », Le Figaro,‎ , p. 19
  18. Brigitte Charles, « Beaux livres. Ces merveilleux cachemires... », Sud Ouest,‎ , p. 42
  19. Monique Lévi-Strauss, Cachemires : la création française, 1800-1880, Paris, La Martinière, , 319 p. (ISBN 978-2-7324-5208-1, présentation en ligne)
  20. Jean-Louis Pinte, « Cachemires parisiens. Des carrés de luxe », Le Figaro,‎ , p. 17
  21. Frédéric Keck, « Une bienveillante correspondance », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  22. Claude Lévi-Strauss et Monique Lévi-Strauss (éditrice scientifique), "Chers tous deux" : lettres à ses parents, 1931-1942, Éditions du Seuil, coll. « La librairie du XXIe siècle », (ISBN 978-2-02-122024-7, lire en ligne)
  23. Paloma Clément Picos, « "Monique Lévi-Strauss, une femme dans le siècle", le documentaire de Valérie Solvit », sur parismatch.com, (consulté le )
  24. Gilles Hertzog, « Monique Lévi-Strauss : Une femme dans le siècle », sur La Règle du Jeu, (consulté le )
  25. « Monique Lévi-Strauss, une femme dans le siècle », sur www.college-de-france.fr, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]