Monique Giroux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Giroux.
Monique Giroux
Monique Giroux.jpg
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinction

Monique Giroux (1963 - ) est une animatrice de radio québécoise. Elle est connue pour ses émissions radiophoniques Les refrains d'abord, Le Cabaret des Refrains,Fréquence libre, Chants Libres etDe l'autre côté de chez Monique présentées à la ICI Radio-Canada Première et ICI Musique. Depuis 2008 elle anime ses émissions à la radio musicale de Radio-Canada, ICI Musique. Chants libres à Monique et De l'autre côté de chez Monique sont respectivement diffusées le dimanche à 12h et le samedi à 22h. Elle y fait la promotion active de la chanson de langue française, et propose un design sonore constitué de musique tous genres confondus.

Biographie[modifier | modifier le code]

Monique Giroux animatrice, auteure, conceptrice et productrice est une figure de proue de la culture québécoise et francophone. Défenseure passionnée des artistes d’ici, elle encourage, conseille, et admire ceux et celles qui risquent, qui secouent et qui mordent dans la création sous toutes ses formes. Elle accueille avec originalité et ouverture tous les grands artistes et fait de diverses manières mais toujours avec chaleur et respect, le pont entre les créateurs et le public. Elle n’aura de cesse que tous mettent en pratique ses leitmotivs. « La meilleure façon de se distinguer, c’est encore d’être soi ». " À défaut d'ajouter des jours à la vie, ajoutez de la vie aux jours".

Carrière[modifier | modifier le code]

Née à Oka, elle se passionne très tôt pour la musique et collectionne les 45 tours. Elle débute à la radio étudiante de son école, puis, pendant sept ans, elle anime l'émission On a beau dire diffusée sur les ondes de la radio communautaire CIBL de 1986 à 1992.

Elle est employée de Radio-Canada depuis 1986. Elle y prend de l'expérience d'abord, en tant que recherchiste de Joël Le Bigot et chroniqueuse culturelle à l'émission Désautels. En 1992, elle débute au micro de Quelle époque, où elle se plaît à jouer des mélodies presque oubliées. Puis vient la consécration avec Les refrains d'abord, à compter de 1993. L'émission quotidienne d'après-midi, où elle accueille les petits et grands noms de la chanson du Québec, d'Acadie, de Suisse, de Belgique, de France et des autres pays francophones, créée un engouement pour la chanson d'expression française.

En 1998, elle initie une série d'émissions de radio réalisées devant public, Le Cabaret des Refrains, où elle fait découvrir à une nouvelle génération d'auditeurs les grands de la chanson française des années 1960 et 1970, un engouement qui a fait boule de neige dans les médias et la publicité québécoise des dernières années du XXe siècle les créateurs de la célèbre campagne Le Lait ayant admis s'être inspirés de son travail.

Monique Giroux fait partie de ces femmes qui contribuent avec ardeur à l’essor des arts et de la culture, tant au pays qu’à l’étranger. Pierre Lapointe, Ariane Moffatt, Yann Perreau, Catherine Major, Marie-Élaine Thibert, et une majorité des jeunes artistes québécois et français de cette génération lui reconnaissent un rôle primordial dans leurs carrières. Charles Aznavour, Jane Birkin, Georges Moustaki, Gilles Vigneault et Juliette Gréco la reconnaissent comme une des leurs, plus qu’une journaliste, une amie. Ses vastes connaissances de la chanson française, lui valent de multiples reconnaissances. Elle est aussi, depuis 2001, sociétaire de l’Académie Charles-Cros, institution française vouée à la promotion de la culture musicale.

Grâce à son appui et à son dévouement à la cause de la culture francophone et québécoise, nombre d’artistes d’ici ont reçu un des prestigieux Prix de l’Académie Charles Cros. La République Française l’a fait Chevalier des Arts et des Lettres en 2004 et en 2014 l'a promue au grade d'Officier des Arts et Lettres. Monique Giroux a été nommée par le gouvernement du Québec, au titre de représentante du Québec au conseil d’administration du Centre de la Francophonie des Amériques-CFA et y a siègé de 2007 à 2015. En décembre 2010, elle est récompensée pour sa contribution au rayonnement de la chanson francophone ici et outre-mer en étant admise à titre de membre de l'Ordre du Canada. Elle est depuis 2014 décorée de l'Ordre National du Québec.

Créations[modifier | modifier le code]

De 1998 à 2003, Monique Giroux a créé et animé sur scène plus de 40 spectacles Cabaret des Refrains. Le concept original de ces soirées, sous-titrées « de la star au plombier », consistait à réunir des artistes de tous genres qui interprétaient, pour l’occasion, les succès des grands de la chanson française et québécoise, de Raymond Lévesque à Nougaro, de Clémence à Ferré, de Ferland à Dalida. Près de trois cent vedettes, chanteurs, comédiens et plombiers-amateurs de chansons y ont participé. Tous se sont accordés avec le public pour applaudir le succès de ces émissions-événements. Les Meilleurs moments des Cabarets des Refrains sont regroupés sur deux disques compacts (années 2001 et 2002). Également filmés, plusieurs téléspectateurs ont pu profiter du Cabaret des Refrains présenté de 2000 à 2002 au réseau français de la télévision de Radio-Canada ainsi qu’en Europe, via le réseau TV5.

Au fil des saisons, Mme Giroux et son équipe ont su emprunter des avenues inédites :

  • Le locataire du 7e, publié aux Éditions Boréal, roman à 40 plumes réuni en ses pages autant d’artistes de la chanson française et québécoise.
  • La mélodie du facteur a permis la création de 18 chansons inédites écrites par des artistes français et composées et interprétées par des artistes québécois. Quelques-unes d’entre elles ont été ou seront enregistrées sur disque.

Les Refrains à Paris diffuse en mars 2004, 2005 et 2006, une semaine d’émissions en direct de Paris au cours desquelles des dizaines d’artistes québécois profitant d’un succès parisien viennent témoigner de leurs expériences.

Biographies musicales radiophoniques et littéraires et coffrets CD[modifier | modifier le code]

Parmi ses nombreuses réalisations, soulignons la création du coffret de sept disques compacts, Clémence Presqu’intégrale, regroupant les monologues de Clémence DesRochers. À cela s’ajoute sa collaboration à la série Heureux qui comme Félix, portrait radiophonique de Félix Leclerc d’une durée de dix heures produit en 1997 par Radio-Canada et immortalisé dans un coffret de dix disques compacts. Pour ce projet, Monique assure également la conception du coffret. Dans la même lignée, en 2002, elle réalise à Montréal et à Paris pour la RFP (Radios francophones publiques), près de 40 entrevues avec et autour de Charles Aznavour. La série radiophonique qui en découle, Aznavour… sur ma vie, est diffusée à l'été 2003. Elle collabore également à la série radiophonique sur Diane Dufresne, Folie douce, diffusée en octobre 2003. En juin 2004, elle se retrouve derrière la console et réalise Bel Hommage à Beau Dommage une émission de deux heures consacrée au groupe culte qui célèbre ses 30 ans. En 2005 elle collabore à la réalisation du disque Aujourd’hui Encore, hommage à Aznavour, et signe la conception et la mise en scène de Tous avec Vigneault au bout du monde, spectacle de clôture des FrancoFolies de Montréal. Marraine du coffret Mille mots d’amour des Impatients, organisme qui vient en aide aux personnes souffrant du mal de vivre, elle a initié en 2005 le projet Parle-moi d’amour qui a pris la forme d’un coffret de lettres d’amour écrites autant par des personnalités connues que par des anonymes et des Impatients. Elle est l’auteur de Le Québec chante, un beau livre édité aux Éditions Henri Rivard, livre publié en mars 2006.

Après avoir créé la collection Les Refrains d'Abord (13 disques) qui nous a permis de retrouver notamment les chansons de Monique Leyrac, Renée Claude, Lucille Dumont, Pauline Julien, Isabelle Pierre et Jacques Normand. Monique se lance en 2010 dans la création pure avec Un DESIGN SONORE de Monique Giroux, un disque de 16 chansons choisies à ne pas écouter un jour de pluie quoique...(voir références). Un mois après sa sortie ce disque était toujours en troisième position du palmarès des ventes.

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

En novembre 1999, Monique Giroux a reçu le Grand Prix de la Radio dans les catégories « Meilleure animation », ainsi que « Meilleure émission », pour une émission spéciale sur Léo Ferré. Un troisième de ces Grands Prix de la Radio lui était remis dans la catégorie « Meilleure Émission » pour la diffusion d’une émission spéciale intitulée Adieu Trenet.

Le 20 janvier 2004, le gouvernement français lui remettait la médaille de Chevalier des Arts et des lettres. En lui décernant cette distinction, le ministre de la culture, Jean-Jacques Aillagon a tenu à saluer sa contribution au rayonnement de la chanson française et francophone au Canada et à l’étranger. On lui accorde le grade supérieur d'Officier en mai 2014.

En mai de la même année elle est nommée dans la catégorie communications au titre Femme de Mérite 2004.

En mars 2006, le Conseil supérieur de la langue française lui remet l’Ordre des francophones d’Amérique, haute distinction, décernée annuellement, qui a pour objet de reconnaître les mérites de personnes qui se consacrent au maintien et à l'épanouissement de la langue de l'Amérique française.

Elle a aussi reçu le prestigieux Prix Raymond-Charrette en décembre 2008, décerné chaque année par le Conseil supérieur de la langue française à un journaliste œuvrant à la télévision ou à la radio québécoise choisi pour son dévouement à diffuser de l’information dans un français impeccable.

En 2008 le magazine Elle Québec publie sa liste Femme de l’année parmi 45 femmes de partout dans le monde, Monique Giroux y figure.

En 2009 l'Assemblée des parlementaires de la francophonie lui remet le grade de Chevalier de l'Ordre de la Pléiade.

En 2009 le Mouvement Montréal français lui remet le premier Prix Harfang pour son ardeur et sa vigilance à la défense de la culture francophone.

En décembre 2010, elle est nommée membre de l'Ordre du Canada pour sa contribution au rayonnement de la chanson francophone ici et outre-mer.

Printemps 2014, la ministre française de la culture la nomme Officier des Arts et Lettres de la République française.

En juin 2014 le gouvernement du Québec la décore de l'Ordre National du Québec.

En mai 2015, la Fondation Émergence lui remet le prix Laurent Mc-Cutcheon, anciennement Prix Lutte contre l'homophobie.

Administratrice[modifier | modifier le code]

  • Administratrice et représentante du Québec au conseil d’administration du CFA Centre de la Francophonie des Amériques, de 2007 à 2015
  • Sociétaire de l'Académie Charles-Cros, France, depuis 2001

Implication publique[modifier | modifier le code]

En mai 2007, Monique Giroux devient porte-parole de Gai Écoute, un centre d'aide et d'écoute téléphonique pour les gais et lesbiennes du Québec. Elle affirme alors que sa première préoccupation en devenant porte-parole pour l'organisme est de répandre un message d’inclusion de toutes les différences dans la société[1]. Elle fait par la même occasion son coming out, affirmant au sujet de son homosexualité : « Je n’en avais jamais parlé publiquement, parce qu’en fait personne ne me l’avait demandé, et que jamais je ne me suis retrouvée dans une situation où j’ai eu besoin de justifier ce que j’étais. [...] Je n’ai jamais ressenti, par exemple, le besoin de participer à un défilé de la fierté. Je ne suis pas fière d’être homosexuelle. Est-ce que les hétérosexuels sont fiers de l’être ? Non ! Le problème est dans l’homophobie, qui elle est bien présente et contre laquelle il faut lutter »[2].

Conceptions et/ou Mises en scène[modifier | modifier le code]

Monique Giroux a signé la conception, la mise en scène et/ou l’animation de nombreux spectacles :

  • Spectacle d’ouverture des FrancoFolies de Montréal « Brel quinze ans déjà », 1993
  • Spectacle d’ouverture des FrancoFolies de Montréal « Salut Félix », 1994
  • Spectacle du Festival juste pour rire « Salut Trenet », 2001
  • Spectacle d’ouverture du Festival mondial de littérature « Accordez vos plumes », 2001, 2002, 2003, et 2004
  • Le Fanal, St-Nazaire, France « L’Intégral de Brassens, 144 chansons », 2001
  • Spectacle des FrancoFolies de Montréal « Hommage à Bécaud », 2002
  • Musée canadien des civilisations, Ottawa « L’effet Barouh », 2002
  • Le Fanal, St-Nazaire, France « Les Jalousies », 2002
  • Spectacle de clôture des Francofolies de Montréal « Salut Brel » avec l’Orchestre symphonique de Montréal, 2003
  • Le Fanal, St-Nazaire, France « Hommage à Léo Ferré », 2003
  • L’Orchestre symphonique de Montréal, spectacle lancement de saison 2003-2004 et Concerts Pop 2004 de Claude Dubois, Lara Fabian, Sylvain Cossette
  • Star Académie, atelier sur la culture et l’histoire de la chanson, 2004
  • Le Fanal, St-Nazaire, France « Hommage à Boby Lapointe», 2005
  • Spectacle d’ouverture des Francofolies de Montréal « Hommage à Beau Dommage », 2005
  • Spectacle de clôture des Francofolies de Montréal « Tous au bout du monde avec Vigneault », 2005
  • Juste pour le plaisir coupable de chanter avec Guylaine Tremblay et Antoine Gratton, dans le cadre du festival Juste pour rire, 2007
  • Les Belles Sœurs, spectacle au bénéfice du Théâtre du Rideau Vert."On est toutes la sœur la cousine, la voisine la belle sœur des Belles Sœurs", mise en scène : Denise Filiatrault et qui réunissait quinze personnalités québécoises devenues actrices d’un jour.Monique incarne Germaine Lauzon
  • Paris pour moi, Festival Montréal en Lumière, 2009
  • Un cadeau pour Sophie, mise en scène du conte et des chansons de Gilles Vigneault, Festival international de littérature, 2009-2010
  • Spectacle bénéfice Jeunes musiciens du monde, Club Soda, 2010
  • Spectacle 100 ans de chanson - 100 du Devoir, Métropolis, 2010
  • Des mots sur mesure, Maison de la culture Ahuntsic, 2010
  • Le Québec prend la Bastille (avec Robin Leduc, Alfa Rococo, Yann Perreau, Pierre Lapointe, Ariane Moffatt, Grand Corps Malade, Marie-Jo Thério, Karkwa, Fête de la Musique, Place de la Bastille, Paris (France), 18 juin 2011

Conférences[modifier | modifier le code]

  • 2007:à l’invitation du Hall de la chanson, Maroquinerie de Paris, France. Sujet : Félix Leclerc
  • 2008:dans le cadre du Congrès 2007 et de la rencontre annuelle de la Fédération des Alliances Françaises des États-Unis tenu à Milwaukee, États-Unis. sujet : la francophonie d’Amérique

2014: Chanson Visa pour la francophonie, Club Canadien, Toronto 2014: la Société Québécoise au rythme de ses chansons, Société Nationale de Québécois Hautes -Laurentides

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Le Magazine Chanson 1986-1990 : articles, critiques entrevues
  • GSI Musique, 1999. Coffret dix cd Heureux qui comme Félix: les nombreux textes du livrets
  • Fonovox, 1998-1999. Collections de treize disques La Collection Les Refrains d’abord : textes des treize livrets
  • La Presse, juillet 2001 : Trois billets d’humeur inspirés des Francofolies de Montréal
  • Le magazine Clin d’œil, 2001. Article sur le chanteur Adamo
  • Le Magazine de la Place des Arts depuis 2003 : rédaction de présentation des artistes en spectacle
  • Éditions La Presse, 2004. Petits mots d’enfants: préface
  • Éditions Boréal, 2004. Le locataire du 7e roman à quarante mains : conclusion du cadavre exquis écrit par trente-neuf artistes de la chanson francophone
  • Trilogie Musique, 2005. Collection Destination Guide Voir : rédaction des six présentations des six cd de la collection.
  • Trilogie Musique, 2005. Aujourd’hui encore cd-hommage à Aznavour : rédaction des textes de présentation
  • Henri Rivard Éditeur, 2006. Le Québec Chante, beau livre sur le thème de la chanson québécoise : Rédaction
  • Musicaction, 2006. Livre souvenir 20e anniversaire : rédaction et conception
  • Trilogie Musique, 2006. Quand les hommes vivront d’amour 50 ans cd-hommage à Raymond Lévesque : rédaction d’un texte de présentation
  • Les 400 coups, 2006. Mon père s’appelait Jean édité dans un collectif sur le père Histoire de Pères
  • Lanctôt éditeur, 2006. Les Bancs Publics, collectif
  • Musicaction 2006.Conception et rédaction du cahier souvenir 20e anniversaire Musiaction de A à Z
  • Elle Québec 2008-2014, articles et entrevues de fond Marie-Élaine Thibert, Pierre Lapointe, Sophie Cadieux, Cœur de Pirate etc
  • Télérama, France 2014. Hors-Série Le Québec, Mon pays ce n'est pas unn pays quoi que
  • Éditions LaPresse, 2016. Ta Photo dans ma chambre co-écrit avec Jean-Christophe Laurence
  • Editions VLB, 2017 Le Paris de Monique Giroux

Honneurs[modifier | modifier le code]

Anecdotes[modifier | modifier le code]

En 2006, le groupe électro-pop Numéro# fait un hommage à l'animatrice avec la chanson Monique sur son album L'Idéologie des stars.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Monique Giroux et Éric Bernier deviennent porte-parole », sur gaiecoute.org, (consulté le 27 novembre 2008)
  2. Denis Daniel Boullé, « De nouveaux porte-parole et un prix pour Mark Tewksbury : journée internationale de lutte contre l'homophobie », sur fugues.com, (consulté le 27 novembre 2008)

Liens externes[modifier | modifier le code]