Monique Currie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Monique Currie
image illustrative de l’article Monique Currie
Fiche d’identité
Nom complet Monique Paulette Currie
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (35 ans)
Washington
Taille 1,83 m (6 0)
Poids 80 kg (176 lb)
Situation en club
Club actuel Mystics de Washington
Numéro 25
Poste ailière
Carrière universitaire ou amateur
?-2001
2001–2006
Bullis HS
Blue Devils de Duke
Draft WNBA
Année 2006
Position 3e
Franchise Sting de Charlotte
Carrière professionnelle *
SaisonClubMoy. pts
2006
2007
2007
2008
2009
2010
2011
2012
2013
2014
2015
2016
2017
2017
2018

2006-2007
2009-2010
2009-2010
2010-2011
2011-2012
2012-2013
2013-2014
2015-2016
Sting de Charlotte
Sky de Chicago
Mystics de Washington
Mystics de Washington
Mystics de Washington
Mystics de Washington
Mystics de Washington
Mystics de Washington
Mystics de Washington
Mystics de Washington
Mercury de Phoenix
Stars de San Antonio
Stars de San Antonio
Mercury de Phoenix
Mystics de Washington

Elitzur Ramla
Venezia
Nadejda Orenbourg
Galatasaray
Homend Antakya
CSM Târgoviște
Salamanque
Shinhan bank S-birds
10,0
14,5
10,5
11,9
08,2
14,1
11,8
12,0
10,5
09,9
08,
10,7
11,8
10,2
en c[1]

?
?
?
?
?
?
?
?

* Points marqués dans chaque club dans le cadre de la saison régulière du championnat national.

Monique Currie est une joueuse de basket-ball américaine, née le à Washington (district de Columbia).

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière universitaire[modifier | modifier le code]

Elle étudie à la Bullis High School de Potomac Airfield (Maryland), puis rejoint Duke où elle est une des trois plus joueuses à avoir inscrit plus de 2 000 points, conduisant les Blue Devils au tournoi final NCAA en 2002, 2003 et 2006[2]. Elle inscrit 14 lancers francs sans échec dans le match du championnat de l'ACC lors de son année freshman[2]. Après Georgia Schweitzer puis, par deux fois, Iciss Tillis, elle est la troisième Blue Devils à être nommé meilleure joueuse du tournoi de l'ACC[2].

Blessée en pré-saison à l'automne 2002, elle ne dispute aucune rencontre durant la saison 2002-2003. Dans sa carrière, elle inscrit 2 122 points (alors 3e de l'histoire de Duke), soit 15,2 points de moyenne (5e), avec une adresse de 78,2 ̤aux lancers francs (5e), 874 rebonds (4e), 413 passes décisives (6e), 75 contres (10e), 228 interceptions (4e), 538 lancers francs réussis (3e), 22 double-doubles (5e), 123 victoires (5e), 127 matchs débutés (5e), 140 rencontres disputées (2e) et 4 013 minutes jouées (2e)[2].

WNBA[modifier | modifier le code]

Elle est draftée en troisième position par le Sting de Charlotte et finit dans la WNBA All-Rookie Team 2006.

Elle est échangée par le Sky de Chicago durant la saison 2007 contre Chasity Melvin, qui l'avait recrutée comme premier choix de la draft de dispersion consécutive à la disparition du Sting de Charlotte.

En février 2015, elle rejoint le champion en titre Mercury de Phoenix comme agent libre[3]. Lors de la dernière semaine de la saison régulière, elle reçoit pour la première fois de sa carrière la distinction de meilleure joueuse de sa conférence, période durant laquelle le Mercury une rencontre sur deux pour conclure l'exercice 2015 sur un bilan de 20 victoires pour 14 revers. Elle réussit sa meilleure performance de la saison avec 22 points lors du succès obtenu face aux Sparks de Los Angeles, de nouveau porté à 26 unités lors du dernier match remporté par le Shock de Tulsa[4].

Peu avant le début de la saison 2016, elle est transférée aux Stars de San Antonio contre un second tour de la draft WNBA 2017[5]. Après la blessure de Kayla McBride début juillet, elle réalise sa meilleure performance de la saison avec 20 points pour permettre aux Stars d'obtenir une victoire inattendue 77 à 710 face aux Mystics de Washington[6].

A l'étranger[modifier | modifier le code]

Pour 2017-2018, elle joue en Corée du Sud avec KB Stars[7].

USA Basketball[modifier | modifier le code]

Elle est sélectionnée dans l'équipe nationale américaine U19, qui participe au championnat du monde à Brno en juillet 2001 et remporte la médaille de bronze (6 victoires - 1 défaite), Currie ayant 3,2 points de moyenne avec 44 ̥ de réussite et 2,2 rebonds par rencontre[2].

Monique Currie est également membre de l'équipe qui remporte le championnat du monde universitaire 2005, remportant ses sept rencontres, à Izmir. Elle inscrit 8,9 points par rencontre[8].

Clubs[modifier | modifier le code]

NCAA[modifier | modifier le code]

WNBA[modifier | modifier le code]

Europe[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Monique Currie », WNBA (consulté le 3 novembre 2016)
  2. a, b, c, d, e, f, g et h (en) « Monique Currie », goduke.com (consulté le 15 septembre 2015)
  3. (en) « Mercury Sign Free Agent Forward Monique Currie », WNBA (consulté le 15 septembre 2015)
  4. (en) Jānis Kacēns, « Bone, Currie Earn Player Of The Week Awards », WNBA, (consulté le 15 septembre 2015)
  5. (en) « Stars Acquire Monique Currie from Mercury for 2017 Second-Round Pick », WNBA, (consulté le 8 mai 2016)
  6. (en) « Stars win without leading scorer Kayla McBride », wnba.com, (consulté le 8 juillet 2016)
  7. (en) « WNBA Players Playing Overseas », wnba.com (consulté le 29 avril 2018)
  8. a et b (en) « TWENTY-SECOND WORLD UNIVERSITY GAMES -- 2005 », USA Basketball (consulté le 22 octobre 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]