Monique Castillo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Castillo.
Monique Castillo
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Nationalité
Activité
Autres informations
Site web

Monique Castillo est une philosophe française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Diplômée de l’Institut d’Études Politiques de Paris (1974)[1] et docteur en philosophie, elle consacre ses premières publications à commenter l’œuvre de Kant[2],[3].

Depuis la fin des années 1990, elle s’oriente vers les questions de philosophie politique appliquée au questionnement des modèles socio-économiques et des systèmes de valeurs[4], en considérant tout spécifiquement les problématiques internationales. Elle intervient désormais sur des questions de philosophie appliquée au monde contemporain dans plusieurs instituts internationaux, mais aussi, par exemple, au sein du comité de rédaction de la revue de l’armée de terre Inflexions, parmi des officiers et d'autres personnalités[5].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Faire Renaissance: une éthique publique pour demain, Vrin, Paris, France, 2016[4]
  • L'Identité en questions, Cercle Condorcet, Auxerre, France, 2013
  • Qu'est-ce qu'être Européen?, Cercle Condorcet, Auxerre, France, 2012
  • Les Médiations: la justice autrement?, Arghos, France, 2011
  • Le Pouvoir - puissance et sens, Michalon, Paris, France, 2008
  • La Responsabilité des modernes, Kimé, Paris, France, 2007
  • Connaître la guerre, penser la paix, Kimé, Paris, France, 2005
  • Criticisme et religion, L'Harmattan, Paris, France, 2004
  • Morale et politique des Droits de l'Homme, Georg Olms Verlag, Hildesheim, Allemagne, 2003
  • La citoyenneté en question, Ellipses, Paris, France, 2002
  • L'humanisme et les Lumières en question, Ellipses, Paris, France, 2001
  • L'Europe de Kant, Privat, Paris, France, 2001
  • La Paix - raisons d'Etat et sagesses des nations, Hatier, Paris, France, 1997
  • Kant, l'invention critique, Vrin, Paris, France, 1997
  • Kant et l'avenir de la culture, Presses Universitaires de France, Paris, France, 1990[2]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.sciences-po.asso.fr/profil/monique.castillo74.
  2. a et b « Actualités kantiennes », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  3. Roger-Pol Droit, « Kant comme poison et comme remède », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  4. a et b « Recensions », Études,,‎ , p. 117-144 (lire en ligne)
  5. Nathalie Guibert, « Le général François Lecointre, chef de guerre et « penseur » de l’armée », Le Monde,‎ (lire en ligne)

Lien externe[modifier | modifier le code]