Monique Castillo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Castillo.
Monique Castillo
Moniquecastillo2.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 71 ans)
Nationalité
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Directeur de thèse
Site web

Monique Castillo (1948-2019) est une philosophe française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Diplômée de l’Institut d’Études Politiques de Paris (1974)[1] et Docteur d'Etat en philosophie, elle consacre ses premières publications à commenter l’œuvre de Kant[2],[3]. Elle est professeur émérite de l’Université Paris-Est, et professeur honoraire de la Technical University de Cluj-Napoca (Roumanie)

A la fin des années 1990, elle s’oriente vers les questions de philosophie politique appliquée au questionnement des modèles socio-économiques et des systèmes de valeurs[4], en considérant tout spécifiquement les problématiques internationales.

Monique Castillo consacre dès lors ses travaux aux actions professionnelles (entreprendre, juger, enseigner, soigner) et aux questions de politique contemporaine (mutabilité de l’espace public, guerre des symboles, citoyenneté numérique, éthique de l’innovation). Elle intervient comme conférencière et spécialiste en entreprise (Renault, EDF, SNCF, Thales...) et dans le monde militaire, par exemple, en à l'Institut des Hautes Etudes de la Défense Nationale ou tant que membre du comité de rédaction de la revue de l’armée de terre Inflexions, parmi des officiers et d'autres personnalités[5].

Elle décède le des suites d’une intervention chirurgicale liée à un cancer[6]. Elle repose au Cimetière de Montmartre.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • L'identité européenne, Verlag Karl Alber, Freiburg, Allemagne (à paraître)
  • Faire Renaissance: une éthique publique pour demain, Vrin, Paris, France, 2016[4]
  • L'Identité en questions, Cercle Condorcet, Auxerre, France, 2013
  • Qu'est-ce qu'être Européen?, Cercle Condorcet, Auxerre, France, 2012
  • Les Médiations: la justice autrement?, Arghos, France, 2011
  • Le Pouvoir - puissance et sens, Michalon, Paris, France, 2008
  • La Responsabilité des modernes, Kimé, Paris, France, 2007
  • Connaître la guerre, penser la paix, Kimé, Paris, France, 2005
  • Criticisme et religion, L'Harmattan, Paris, France, 2004
  • Morale et politique des Droits de l'Homme, Georg Olms Verlag, Hildesheim, Allemagne, 2003
  • La citoyenneté en question, Ellipses, Paris, France, 2002
  • L'humanisme et les Lumières en question, Ellipses, Paris, France, 2001
  • L'Europe de Kant, Privat, Paris, France, 2001
  • La Paix - raisons d'Etat et sagesses des nations, Hatier, Paris, France, 1997
  • Kant, l'invention critique, Vrin, Paris, France, 1997
  • Kant et l'avenir de la culture, Presses Universitaires de France, Paris, France, 1990[2]

Hommages[modifier | modifier le code]

  • "Décès de Monique Castillo"[7], par Jean-Michel Dardour, Campus Maçonnique, 23 septembre 2019
  • "La philosophe Monique Castillo est morte"[8], Livres Hebdo, 25 septembre 2019
  • "Hommage à Monique Castillo"[9], par Laurence Devillairs, Les Mardis de la Philo, 27 septembre 2019
  • "La mort de la philosophe Monique Castillo", par Roger Pol-Droit, Le Monde, 30 septembre 2019
  • "Décès de Monique Castillo"[10], Société d'Etudes Kantiennes de langue française, 30 septembre 2019
  • "Hommage à Monique Castillo"[11], par Jocelin Morand, 3 octobre 2019
  • "Décès de Monique Castillo", par Frédéric Gros[12], Université Paris-Est, 7 octobre 2019
  • "Hommage à Monique Castillo"[13], par Diane D'Audiffret, United Persons for Humaness
  • Matinée d'hommage à Monique Castillo[14], Centre national de la fonction publique territoriale, 26 novembre 2019

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.sciences-po.asso.fr/profil/monique.castillo74.
  2. a et b « Actualités kantiennes », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  3. Roger-Pol Droit, « Kant comme poison et comme remède », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  4. a et b « Recensions », Études,,‎ , p. 117-144 (lire en ligne)
  5. Nathalie Guibert, « Le général François Lecointre, chef de guerre et « penseur » de l’armée », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  6. Roger-Pol Droit, « La mort de la philosophe Monique Castillo », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 30 septembre 2019)
  7. « Décès de Monique Castillo », sur Campus Maçonnique, (consulté le 30 décembre 2019)
  8. « La philosophe Monique Castillo est morte », sur Livres Hebdo (consulté le 26 décembre 2019)
  9. « Hommage à Monique Castillo », sur Les Mardis de la Philo, (consulté le 26 décembre 2019)
  10. « Décès de Monique Castillo », sur etudeskantiennes.mozello.fr (consulté le 26 décembre 2019)
  11. Jocelin Morand, « Hommage à Monique Castillo », (consulté le 26 décembre 2019)
  12. Benedicte Ray, « Intranet UPEC - Avis de décès : Monique Castillo », sur Intranet UPEC (consulté le 26 décembre 2019)
  13. Blandine, « Hommage à Monique Castillo », sur UP for Humanness, (consulté le 26 décembre 2019)
  14. Denis Cristol, « Hommage à Monique Castillo », sur Apprendre Autrement (consulté le 26 décembre 2019)

Lien externe[modifier | modifier le code]