Monique Adolphe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Adolphe.
Monique Adolphe
Naissance
Paris (France)
Nationalité Drapeau : France française
Domaines Pharmacie, culture cellulaire
Institutions École pratique des hautes études
Diplôme Hôtel-Dieu de Paris
Renommé pour Diffusion des méthodes de culture cellulaire
Distinctions Membre de l'Académie nationale de médecine et de l'Académie nationale de pharmacie

Monique Adolphe, née le à Paris, est une scientifique (docteur en pharmacie) et une chercheuse française en biologie cellulaire. Elle fut l'une des précurseurs de la culture cellulaire in vitro et de son application aux tests alternatifs à l'expérimentation animale.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après son internat de pharmacie à l'Hôtel-Dieu de Paris — et l'obtention de sa thèse de pharmacie (1955)[1] sous la direction de Jean Cheymol —, Monique Adolphe décide de s'orienter en 1960 vers la recherche en biologie. Ses travaux sur les techniques de culture cellulaire seront soutenus dans sa thèse d'État de l'université Paris-Descartes en 1969 sur la caractérisation physiologique comparée des lignées HeLa et L 809[2] ; elle en sera dès lors une pionnière et diffuseuse en France[3]. Avec Paul Lechat, elle sera un défenseur des méthodes alternatives à l'expérimentation animale en promouvant l'utilisation de méthodes in vitro[4],[3], tout en reconnaissant leurs limites et la nécessité des études sur les organismes[5].

Directrice d'études du laboratoire de Pharmacologie cellulaire de l'École pratique des hautes études à partir de 1974 jusqu'en 1997 (auquel lui a succédé Jean Chambaz), Monique Adolphe est une enseignante qui a formé des dizaines de jeunes scientifiques aux méthodes des cultures cellulaires. L'essentiel de sa carrière scientifique fut consacrée à l'étude de la sénescence cellulaire au regard notamment des variations du cycle cellulaire[6],[7],[8],[9] et à l'étude de la biologie du cartilage et de ses cellules constituantes, les chondrocytes, entre autres au niveau de leur différenciation cellulaire[10],[11],[12],[13]. Elle fonde en 1986, la Société de pharmaco-toxicologie cellulaire (SPTC).

De 1990 à 1994, Monique Adolphe a été la présidente de l'École pratique des hautes études, et de 2009 à 2010, la présidente de l'Académie nationale de pharmacie[14], devenant la première femme à occuper cette fonction depuis la création de la compagnie en 1803.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Pharmacologie moléculaire, Yves Cohen avec la collaboration de Monique Adolphe (et al), éd. Masson, 1978.
  • Advances in Physiological Sciences, vol. 10: Chemotherapy, Monique Adolphe, Publisher: Franklin Book Company, Inc, 1979, (ISBN 0-08023-214-0).
  • Culture de cellules animales, Monique Adolphe et Georgia Barlovatz-Meimon, éd. INSERM, 1987.
  • Méthodes in vitro en pharmaco-toxicologie, Monique Adolphe et André Guillouzo, éd. INSERM, 1988, (ISBN 2-85598-350-9).
  • Biological Regulations of the Chondrocytes, Monique Adolphe, Publisher: CRC Pr Llc, 1992, (ISBN 0-84936-733-6).
  • Culture de cellules animales, Georgia Barlovatz-Meimon et Monique Adolphe, éd. INSERM, 2003, (ISBN 2-85598-753-9).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Fiche de Monique Adolphe sur le site de l'Académie royale de médecine de Belgique.
  2. Étude comparée des caractéristiques physiologiques en culture in vitro de deux lignées cellulaires hétéroploïde (Hela) et diploïde (L 809) : Applications en pharmacologie, thèse d'État de Monique Adolphe, faculté de Paris, 1969.
  3. a et b La culture cellulaire, un culte à la science dans Le Courrier de l'Ouest du 22 octobre 2012.
  4. (en) New orientations of in vitro models: why? How? Adolphe M., in Cell Biol. Toxicol. 1996 Dec;12(4-6):313-5
  5. Tests in vitro utiles mais pas suffisants, Entretien avec Monique Adolphe sur le site de la Fondation pour la recherche médicale.
  6. (en) Induction of DNA synthesis in rat macrophages in vitro by inflammatory exudate, Adolphe M, Fontagne J, Pelletier M, Giroud JP., in Nature, 1975 Feb 20;253(5493):637.
  7. (en) [PDF] Effect of sodium cis-beta-4-methoxybenzoyl-beta-bromacrylate (Cytembena) on HeLa cell kinetics, Ronot X, Adolphe M, Kuch D, Jaffray P, Lechat P, Deysson G., in Cancer Research 1982 Aug;42(8):3193-5.
  8. (en) Effects of sodium butyrate on growth and cell-cycle kinetics of cultured rabbit articular chondrocytes, Larno S, Ronot X, Adolphe M, Lechat P., in J. Cell. Physiol. 1984 Sep;120(3):384-90.
  9. (en) Flow cytometric analysis of pentakis(aziridino)thiatriazadiphosphorine oxide (SOAz)-induced changes in cell cycle progression of HeLa and HL-60 cells, Hecquet C, Nafziger J, Ronot X, Marie JP, Adolphe M., Cancer Research 1985 Feb;45(2):552-4.
  10. (en) Cell multiplication and type II collagen production by rabbit articular chondrocytes cultivated in a defined medium, Adolphe M, Froger B, Ronot X, Corvol MT, Forest N., in Exp. Cell Res. 1984 Dec;155(2):527-36.
  11. (en) SV40-immortalization of rabbit articular chondrocytes: alteration of differentiated functions, Thenet S, Benya PD, Demignot S, Feunteun J, Adolphe M., in J. Cell. Physiol. 1992 Jan;150(1):158-67.
  12. Dedifferentiated chondrocytes cultured in alginate beads: restoration of the differentiated phenotype and of the metabolic responses to interleukin-1beta, Lemare F, Steimberg N, Le Griel C, Demignot S, Adolphe M., in J. Cell. Physiol. 1998 Aug;176(2):303-13.
  13. Arthrose : des nouvelles pistes de traitement, Le Figaro du 27 octobre 2006
  14. Cf l'annuaire de l'Académie nationale de pharmacie.
  15. Comptes-rendus de l'Académie nationale de pharmacie du 2 mai 2012.
  16. Décret du 16 mai 2008 paru au Journal officiel de la République française du 17 mai 2008.

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]