Moniot d'Arras

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Moniot d'Arras
Biographie
Activités
Période d'activité

Moniot d'Arras (actif vers 1225) est un compositeur et trouvère français actif au XIIIe siècle[1].

Il était moine (Moniot est un diminutif de moine) à l'abbaye d'Arras dans le nord de la France ; la région était à l'époque un centre d'activité trouvère et il avait pour contemporains les trouvères Adam de la Halle et Colin Muset[2]. Ses chansons étaient toutes monodiques dans la tradition pastorale et celle de l'amour courtois ; il a également écrit des chansons religieuses. Environ quinze de ses chants profanes et deux chants religieux sont parvenus au XXIe siècle ; sa chanson la plus célèbre est Ce fut en mai[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Moniot d'Arras », sur wwnorton.com
  2. Entrée trouvere dans Encyclopædia Britannica 1911
  3. (en) Denis Stephens, A History of Song, W. W. Norton & Company, (ISBN 0-393-00536-4, lire en ligne), p. 28.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Moniot d'Arras et Moniot de Paris : trouvères du XIIIe siècle : édition des chansons et étude historique par Holger Niels Dyggve Petersen, Helsinki, Société de littérature finnoise, 1938, 252 p. (Collection : Mémoires de la Société néophilologique ; 12).
  • Les Chansons de Moniot d'Arras : concordances et index établis d'après l'édition de H. Petersen Dyggve, par Georges Lavis et Micheline Stasse, Liège, Faculté de philosophie et lettres de l'Université de Liège, 1985, 241 p. (Collection : Publications de l'Institut de lexicologie française de l'Université de Liège ; 7).
  • Guy Muraille et Françoise Fery-Hue, « Moniot d'Arras », dans : Robert Bossuat, Louis Pichard et Guy Raynaud de Lage (dir.), Dictionnaire des lettres françaises, tome 1 : Moyen Âge, éd. entièrement revue et mise à jour sous la dir. de Geneviève Hasenohr et Michel Zink, Paris, Fayard, 1992, p. 1024-1025.

Liens externes[modifier | modifier le code]