Monin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Monin (homonymie).

Georges Monin
logo de Monin
Monin logo

Création 1912
Fondateurs Georges Monin
Personnages clés Georges Monin, Paul Monin, Olivier Monin
Forme juridique SAS
Slogan Une tradition de qualité - "Créatif par nature"
Siège social Bourges
Drapeau de France France
Direction Olivier Monin (depuis 1992)
Activité Production de boissons alcooliques distillées
Produits Sirops, liqueurs et spiritueux
Effectif 600 salariés
Site web www.monin.com

Chiffre d'affaires 100 M€ (2011)

Monin est une entreprise française de production et de commercialisation de sirops, liqueurs et purée de fruits, destinés en priorité aux professionnels (hôtels, restaurants, bars, etc.).

Historique[modifier | modifier le code]

Georges Monin, figurant sur les sirops.
Sirop Monin.

En 1912[1], le jeune Georges Monin crée à 18 ans une entreprise de vente de vins et spiritueux. Mais ce n'est que vers les années 1920 que sont confectionnés les premiers sirops, qui rendront la marque célèbre.

Georges Monin meurt en 1944. Pour autant, l'entreprise reste familiale[2]. Son fils Paul reprend la direction de l'entreprise quelques mois plus tard. Celui-ci décide d'abandonner la production de vins et de se concentrer sur les sirops, établissant un réseau de concessionnaires partout en France, donnant ainsi aux produits Monin leur image de marque. En 1996, le fils de Paul Monin, Olivier Monin, crée une unité de production à Clearwater, en Floride. Douze ans plus tard, en 2018, il en crée une en Chine, s'ajoutant alors aux deux sites de productions français, au site malaisien et à ce site américain. L'entreprise est en position de force sur le marché mondial des bars et de la restauration. Elle adapte sa gamme de produits à l'évolution des goûts et aux habitudes des différents pays sur lesquels elle veut être présente, lançant par exemple un sirop à base de dattes rouges pour la Chine. Elle réalise 75 % de son activité à l'international[1],[3], [4].

L’entreprise compte des sièges sociaux en France, en Asie, en Amérique (Clearwater, Floride) du nord et en Australie[5].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Les sirops Monin figurent régulièrement parmi les ingrédients des cocktails gagnants des championnats du monde de barmen organisés par l'IBA[6].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Emmanuelle Ducros, « Les sirops qui font le tour du monde », L'Opinion,‎ (lire en ligne).
  2. Philippe Jacqué, « Les PME françaises les plus performantes sont très souvent familiales », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  3. Guillaume Crouzet, « Les sirops », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  4. Frédéric Brillet, « Les sirops qui font le tour du monde », Le Journal du dimanche,‎ , p. 29.
  5. (en-US) « Top Workplaces | Monin Gourmet Flavorings », sur TopWorkplaces (consulté le 9 juillet 2018).
  6. Voir les recettes sur le site de l'IBA.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :