Monica Arac de Nyeko

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Monica Arac de Nyeko au salon du livre de Göteborg en 2010.

Monica Arac de Nyeko, née en 1979 à Kitgum, est une auteure ougandaise, vivant à Nairobi. En 2007, elle a été la première Ougandaise à obtenir le prix Caine avec sa nouvelle « Jambula Tree ». Elle avait été sélectionnée pour ce prix en 2004 pour « Strange Fruit », un récit portant sur la vie d'enfants soldats dans le Nord de l'Ouganda. Elle est membre de l'association Femrite, qui soutient les auteures ougandaises. En 2014, elle a été sélectionnée parmi les 39 auteurs africains sub-sahariens de moins de quarante ans les plus prometteurs (sélection Africa39, dans le cadre de la capitale mondiale du livre 2014 à Port Harcourt[1]).

Œuvres[modifier | modifier le code]

Nouvelles
  • « Jambula Tree », dans Karen Martin et Makhosazana Xaba, éd. (2013), Queer Africa: New and Collected Fiction, MaThhoko's books, (ISBN 9781920590338), Jambula Tree and other stories: The Caine Prize for African Writing 8th Annual Collection, New Internationalist, 2008, (ISBN 978-1904456735) et Ama Ata Aidoo, éd. (2007), African Love Stories: An Anthology, Lynne Rienner Publishers, (ISBN 978-0954702366)
  • « Back Home », dans Helon Habila, Kadija George, éd. (2008), Dreams, Miracles and Jazz, Picador Africa, (ISBN 9781770100251)
  • « Strange Fruit » et « Grasshopper Redness », dans Seventh Street Alchemy, Jacana Media (Pty) Ltd. 2005, (ISBN 978-1770091450)
  • « October Sunrise », dans Jane Kurtz, éd. (2003), Memories of Sun: Stories of Africa and America, Amistad, (ISBN 978-0060510503)
  • « Bride Price for my Daughter », dans Violet Barungi et Ayeta Anne Wangusa, éd. (2003), Tears of Hope. a Collection of Short Stories by Ugandan Rural Women, Femrite Publications, (ISBN 978-9970700028)
  • « Chained », dans Violet Barungi, éd. (2001), Words from a Granary, Femrite Publications, (ISBN 9789970700011)

Notes et références[modifier | modifier le code]