Monguor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Monguor
Pays Chine
Région Qinghai, Gansu
Nombre de locuteurs 152 000 (en 1999)[1]
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 mjg
Étendue langue individuelle
Type langue vivante
IETF mjg

Le monguor (chinois : 蒙古尔 ; pinyin : Měnggǔěr, terme dérivé du terme mongol) ou tu (chinois : 土族语 ; pinyin : tǔzúyǔ ; littéralement : « langue de la nationalité Tu ») est une langue mongole orientale, parlées dans l'Est de la province du Qinghai et dans le Gansu, en Chine, par 152 000 Tus (ou Monguors). Elle comporte plusieurs dialectes, dont le Mongghul, parlé dans le Xian autonome tu de Huzhu sur lequel les Tibétains de l'Amdo on exercée une influence linguistique forte[2].

Phonologie[modifier | modifier le code]

Les tableaux présentent les phonèmes du monguor[3].

Voyelles[modifier | modifier le code]

Antérieure Centrale Postérieure
Fermée i [i][iː] u [u][uː]
Moyenne e [e][eː] o [o][oː]
Ouverte a [a][aː]

Consonnes[modifier | modifier le code]

    Bilabiale Dentale Latérale Rétroflexe Palatale Alv.-palat. Vélaire Uvulaire
Occlusives Sourdes b [p] d [t] g [k] ɢ [q]
Aspirée p [pʰ] t [tʰ] k [kʰ]
Fricatives f [f] s [s] ʂ [ʂ] ɕ [ɕ] x [ x]
Affriquées Sourdes dz [t͡s] [t͡ʂ] [t͡ɕ]
Aspirée ts [t͡sʰ] [t͡ʂʰ] [t͡ɕʰ]
Nasales m [m] n [n] ŋ [ŋ]
Liquides r [r] l [l]
Semi-voyelles j [ j]

Sources[modifier | modifier le code]

  • (mvf) Chinggeltei, 1986, Mongγor kelen-ü üge kelelge-yin materiyal, Mongγol töröl-ün kele ayalγun-u sudululun-u čuburil 015, Kökeqota, öbör mongγol-un arad-un keblel-ün qoriy-a.
  • (mvf) Qasbaγatur, 1986, Mongγor kelen-ü üges, Mongγol töröl-ün kele ayalγun-u sudululun-u čuburil 014, Kökeqota, öbör mongγol-un arad-un keblel-ün qoriy-a.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • A. De Smedt et Antoon Mostaert, Le dialecte mongour parlé par les mongols du Kansou occidental : Iére Partie: Phonétique, vol. 1, Université Catholique de Pékin, , 521 p. (OCLC 23395469, lire en ligne)
  • A. De Smedt et Antoon Mostaert, Le dialecte mongour parlé par les mongols du Kansou occidental : 2. ptie., grammaire, vol. 2, Université Catholique de Pékin, , 205 p. (OCLC 7510438, présentation en ligne)
  • A. De Smedt et Antoon Mostaert, Le dialecte mongour parlé par les mongols du Kansou occidental : 3. ptie., Dictionnaire monguor-français, vol. 3, Université Catholique de Pékin[4]
  • (en) Keith W. Slater, A Grammar of Mangghuer : A Mongolic language of China’s Qinghai-Gansu Sprachbund, London, New York, RoutledgeCurzon, (ISBN 0-203-98762-4) version imprimée : (ISBN 0-7007-1471-5)
  • (zh) 照那斯图, 土族语简志, 北京, 民族出版社, coll. « 中国少数民族语言简志丛书 »,‎ , 108 p. (OCLC 45627594) (Introduction à la langue tu).
  • (en) András Róna-Tas, « On Some Finals of the Monguor Language », Tibeto-Mongolica Revisited, Brillonline,‎ , p. 283-290 (DOI 10.1163/9789004251229_006)
  • (mjg + zh + en) Jugui (Lu Wanfang 鲁万芳), Limusishiden (Li Dechun 李得春), Ha Mingzong (Ha Mingzong 哈明宗) et CK Stuart, AHP 16: Ghuran Janzi Boowu: Huzhu Mongghulni Nantari 三件宝物:互助土族民间故事 Three Treasures: Huzhu Mongghul Folklore, Asian Highlands Perspectives,‎ , 1-507 p. (ISSN 1835-7741, e-ISSN 1925-6329, lire en ligne), chap. 16

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]