Mongol (langue de Chine)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Mongol
ᠥᠪᠥᠷ
ᠮᠣᠩᠭᠣᠯ
öbör mongγol
Pays Chine
Région Mongolie-Intérieure
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 mvf
IETF mvf

Le mongol (ᠥᠪᠥᠷ
ᠮᠣᠩᠭᠣᠯ
, öbör mongγol, « mongol du Sud » en mongol de Chine) est la principale langue mongole de la Mongolie-Intérieure, en Chine. On y parle aussi deux autres mongoles, le bouriate et l'oïrate.

Norme linguistique[modifier | modifier le code]

La norme écrite de cette langue est basée sur l'un des nombreux dialectes des langues mongoles parlés dans la province, le tchakhar. Elle est différente du mongol en usage en Mongolie, qui, lui est basé sur le dialecte khalkha.

Écriture[modifier | modifier le code]

La langue s'écrit avec l'alphabet traditionnel mongol, le mongol bitchig.

Phonologie[modifier | modifier le code]

Les tableaux présentent la phonologie du mongol de Chine[1].

Voyelles[modifier | modifier le code]

Antérieure Centrale Postérieure
Fermée i [i] ɪ [ɪ] ʏ [ʏ] ʊ [ʊ] u [u]
Moyenne e [e] œ [œ] ə [ə] o [o]
Ouverte æ [æ] a [ɑ] ɔ [ɔ]

Voyelles longues[modifier | modifier le code]

Les voyelles longues sont: [], [ɪː], [], [ʊː], [əː], [], [œː], [ɔː], [ɑː], [æː].

Consonnes[modifier | modifier le code]

    Bilabiale Dentale Latérale Palatale Vélaire
Occlusives Sourdes b [b̥] d [d̥]
Aspirées p [] t []
Fricatives s [s] ʃ [ʃ] x [x]
Affriquées Sourdes dz [d̥͡z̥] d͡ʒ [d̥͡ʒ̥]
Aspirée ts [t͡sʰ] [t͡ʃʰ]
Nasales m [m] n [n] ŋ [ŋ]
Liquides r [r] l [l]
Semi-voyelles j [j]

Codes de langue des variantes[modifier | modifier le code]

Il existe différentes variantes dialectales de cette langue, portant le nom des régions où elles sont pratiquées. Le nom du lieu est ici donné, avec le code de langue entre parenthèses ; le code mvf correspond aux langues mongoles périphériques, tel que les langues parlées en Mongolie-Intérieure[2] :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Analyse de Chinggeltei, 1992, p.39, p.63.
  2. (en) « Mongolian, Peripheral », sur multitree.org

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (zh) Chinggeltei, 1992, Mĕnggŭyŭ yŭfă, Hohhot, Neimenggu Renmin Chubanshe.
  • (mvf) Monggol Kitad toli (nemen jagagsan debter). 蒙汉词典, 1999, Hohhot, ÖMYS-yin keblel-ün qoriy-a.

Liens externes[modifier | modifier le code]