Mongo-MPoukou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Mongo-Mpoukou
Administration
Pays Drapeau de la république du Congo République du Congo
Département Pointe-Noire
Géographie
Coordonnées 4° 37′ 04,9″ sud, 11° 51′ 11,91″ est
Altitude 14 m
Superficie 4 848,3 ha = 48,483 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : République du Congo

Voir la carte administrative de République du Congo
City locator 14.svg
Mongo-Mpoukou

Géolocalisation sur la carte : République du Congo

Voir la carte topographique de République du Congo
City locator 14.svg
Mongo-Mpoukou

Mongo Mpoukou est le cinquième arrondissement de Pointe-Noire, la capitale économique de la République du Congo.

Limites géographiques[modifier | modifier le code]

Mongo-Mpoukou est né en 2011, de l'éclatement administratif (Journal officiel - loi n°15-2011 du 17 mai 2011) de l'arrondissement Loandjili et s'étend sur une superficie de 48 483 m2.

Il est limité:

  • au nord : par le pont sur la nationale N°5 au niveau de l'ex-usine des eaux de Ngamboussi, jusqu'à sa source (côte 80), jusqu'à l'intersection avec la route nationale N°1 (PK 20);
  • au sud : de l'avenue Léonard Mavoungou jusqu'au croisement avec les routes nationales N°1, N°5 jusqu'au pont sur le cours d'eau Songolo en allant vers son embouchure.
  • à l'ouest : sur la côte atlantique de l'embouchure de la rivière de Songolo jusqu'à celle de la rivière Rouge jusqu'au pont sur la route nationale N°5.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Mongo Mpoukou vient du toponyme "Mongu Mpuku" qui autrefois était une zone habitée par les habitants appartenant au clan "Mpuku", en provenance ds bords de la rivière Numbi. Dans leur pérégrination, ils se sont tour à tour installés à Madingo, Madingo-Kayes, Cibéti (Loango) et enfin sur ladite montagne "Mongu Mpuku"[1].

Le clan Mpuku se divise en deux:

  • Une partie proche du sommet avec pour totem et interdit alimentaire la perdrix (Nguali en langue Vili)
  • Une autre partie localisée vers la palmeraie de Mpanga Mpuku avec pour totem et interdit alimentaire le chat (Nniaou en langue Vili)

Avec Mongo Nkamba et Mongo Kanzi (montagne de la colère), Mongo Mpoukou sont les trois montagnes qui dominent le territoire de Pointe-Noire.

Quartiers[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dello, Jean, « Toponymie sur la ville de Pointe-Noire », ORSTOM,‎ (lire en ligne, consulté le 21 novembre 2017)