Money Honey (chanson des Drifters)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Money Honey

Single de The Drifters
Face B The Way I Feel
Sortie
Enregistré
New York
Genre rhythm and blues
Format single 7" 45 tours
Auteur Jesse Stone
Label Atlantic 45-1006

Singles de The Drifters

Money Honey est une chanson du groupe américain The Drifters, publiée en single (sous le label Atlantic Records) en [1].

L'une des versions les plus célèbres est la reprise par Elvis Presley en 1956.

En 2004, Rolling Stone a classé cette chanson, dans la version originale des Drifters, 252e sur la liste des « 500 plus grandes chansons de tous les temps »[2]. (En 2010, le magazine rock américain a mis à jour sa liste, maintenant la chanson est 254e[1].)

Composition, enregistrement et réception[modifier | modifier le code]

La chanson est écrite par Jesse Stone sous le nom de Charles E. Calhoun[3]. L'enregistrement des Drifters est produit par Ahmet Ertegun et Jerry Wexler le aux studios Atlantic à New York, avec Clyde McPhatter (voix principale), Bill Pinkney (baryton), Andrew « Bubba » Thrasher (deuxième ténor), Gerhart « Gay » Thrasher (ténor supérieur) et Willie Ferbie (basse). Walter Adams est le guitariste sur le disque[1].

La chanson est un succès immédiat et reste dans les classements rhythm & blues pendant 23 semaines, culminant en 1re position[4]. L'enregistrement est réputé avoir vendu plus de deux millions d'exemplaires en 1968[5].

Autres versions[modifier | modifier le code]

De nombreux artistes ont repris cette chanson. On peut citer notamment :

La chanson est adaptée en français en 1963 par Eddy Mitchell sous le titre Belle Honey pour son album Eddy in London, et par Jean Fauque pour Johnny Hallyday sour le titre Monnaie monnaie pour l'album Destination Vegas en 1996[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) « The Drifters, 'Money Honey' | 500 Greatest Songs of All Time », Rolling Stone, (consulté le 5 mai 2018)
  2. (en) « The RS 500 Greatest Songs of All Time : Rolling Stone » [archive du ], (consulté le 5 mai 2018) (page 3)
  3. (en) Nick Tosches (trad. Jean-Marc Mandosio), Héros oubliés du rock'n'roll : les années sauvages du rock avant Elvis [« Unsung Heroes of Rock N' Roll: The Birth of Rock in the Wild Years Before Elvis »], Paris, Allia, coll. « Musique », , 324 p. (ISBN 978-2-84485-046-1, lire en ligne), p. 37
  4. (en) Joel Whitburn, Top R&B/Hip-Hop Singles : 1942-2004, Record Research Inc., , 813 p. (ISBN 978-0-89820-160-4), p. 173
  5. (en) Joseph Murrells, The Book of Golden Discs, Londres, Barrie and Jenkins, (ISBN 0-214-20480-4), p. 64
  6. Pascal Tassy et David Baerst, Johnny et le rock'n roll, Paris, Grancher, , 310 p. (ISBN 978-2-7339-1133-4, lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]