Monastero di Lanzo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une [[commune <adjF>]] image illustrant italien image illustrant le Piémont
Cet article est une ébauche concernant une commune italienne et le Piémont.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Moutiers.
Monastero di Lanzo
Nom piémontais Monasté 'd Lans
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Flag of Piedmont.svg Piémont 
Ville métropolitaine Provincia di Torino-Stemma.svg Turin 
Code postal 10070
Code ISTAT 001155
Préfixe tel. 0123
Démographie
Population 396 hab. (31-12-2010[1])
Densité 23 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 18′ 00″ nord, 7° 26′ 00″ est
Superficie 1 700 ha = 17 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Piémont

Voir sur la carte administrative du Piémont
City locator 14.svg
Monastero di Lanzo

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Monastero di Lanzo

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Monastero di Lanzo

Monastero di Lanzo, en français Moutiers, est une commune italienne de la ville métropolitaine de Turin dans la région Piémont en Italie.

Géographie[modifier | modifier le code]

...

Histoire[modifier | modifier le code]

  • De petits établissements humains étaient déjà présents à l'époque pré-romaine, puis romaine comme en témoignent les noms de lieux et les pierres gravées, puis dans la période Lombarde.
  • Avant la fin du premier millénaire un plus grand développement des villages est mesurable.
  • Une fondation en 991 d'un petit prieuré de femmes, religieuses bénédictines, puis un monastère, dédié à Sainte-Anastasie, dépendant de l'abbaye de San Mauro di Pulcherada.
  • Ces Bénédictins vont donner une impulsion à la culture et à l'exploitation des ressources existantes, avec la construction de murs de pierres sèches, de terrasses de culture des collines, avec la création d'un réseau de sentiers qui reliaient les villages avec des pâturages de haute altitude.
  • Comme preuve de la présence bénédictine reste le beau clocher roman (XIIe siècle) de l'église paroissiale du chef-lieu de Monastère.
  • Au Moyen Age le monastère , a suivi les vicissitudes, la fortune de Castellania de Lanzo, à laquelle il appartenait.
  • A cette époque, il y avait de nombreux conflits avec les pays voisins, parfois dégénéré en véritables batailles pour la possession des territoires de pâturages d'altitude, toujours la principale source de revenus pour la municipalité.
  • Au XIIIe siècle, la Communauté «Monastère» est mentionné dans les documents à la fois civiles et religieuses.
  • En 1724, disputé, il est érigé avec le titre de comté de Giriodi, seigneurs de Costigliole Saluzzo.
  • En 1769, à la demande des Barons Chionio de la noblesse locale, il a été érigé en Chiaves la paroisse de Saint-Jean l'Evangéliste.
  • Le nom Chiaves semble dériver du rôle attribué à la zone où la touche "Canavese".
  • Monastère en 1862 suppose l'attribut "Lanzo" pour éviter les homonymes.
  • A partir de 1880 il y avait un dépeuplement progressif lié à l'économie locale agricole.
  • Dans les dernières années, il a été en mesure de trouver une ressource dans le tourisme d'été.

Economie[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

Événement commémoratif[modifier | modifier le code]

Fêtes, foires[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
    Nicola Ferroglia    
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Locana, Cantoira, Coassolo Torinese, Ceres, Pessinetto, Lanzo Torinese

Notes et références[modifier | modifier le code]