Monastère de Sant Joan de les Abadesses

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Monastère de
Sant Joan de les Abadesses
L'abside
L'abside
Présentation
Nom local Monestir de Sant Joan de les Abadesses
Culte Catholique romain
Type Monastère
Style dominant Roman
Géographie
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté Catalogne
Province Gérone
Ville Sant Joan de les Abadesses
Coordonnées 42° 13′ 58″ nord, 2° 17′ 11″ est

Géolocalisation sur la carte : Espagne

(Voir situation sur carte : Espagne)
Monastère deSant Joan de les Abadesses

Géolocalisation sur la carte : Catalogne

(Voir situation sur carte : Catalogne)
Monastère deSant Joan de les Abadesses

Le monastère de Sant Joan de les Abadesses est un monastère situé sur le territoire de Sant Joan de les Abadesses, commune de la comarque du Ripollès dans le nord de la province de Gérone et de la communauté autonome de Catalogne en Espagne.

Localisation[modifier | modifier le code]

Sant Joan de les Abadesses et son monastère se situent à 10 km au nord-est de la ville de Ripoll.

Le monastère se dresse à 200 m au sud de l'église romane Saint-Paul, en ruines.

Historique[modifier | modifier le code]

Le monastère est fondé en 887 par le comte d'Urgell et de Cerdagne Guifred le Velu pour sa fille Emma qui en devient la première abbesse.

Ingilberga, fille d'Oliba Cabreta est la dernière abbesse du monastère de 996 à 1017. À la suite de rumeurs d'immoralité des sœurs en général et de l'abbesse en particulier, un scandale éclate. Ces rumeurs semblent entretenues par le comte de Besalú et de Ripoll Bernard Taillefer, demi-frère d'Ingilberga, qui ambitionne de se constituer un diocèse sur son territoire. Convoquée à Rome par le pape Benoît VIII afin de s'expliquer, Ingilberga refuse de s'y rendre et est de ce fait déclarée rebelle. Une bulle pontificale du décrète l'expulsion des sœurs et leur remplacement par une communauté de moines, tandis que Bernard Taillefer obtient la juridiction du monastère. Les sœurs sont alors réparties entre les monastères de Sant Pere de les Puelles à Barcelone et Saint Daniel à Gérone et Ingilberga se retire à Vic où elle meurt en 1049[1].

Architecture[modifier | modifier le code]

Le monastère possède un remarquable chevet roman à cinq pans auquel sont adossées une abside centrale et deux absidioles, le tout complété par deux absidioles extérieures adossées aux bras du transept.

L'abside centrale

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]