Monastère de Rongbuk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le Tibet image illustrant le monde chinois image illustrant le bouddhisme
Cet article est une ébauche concernant le Tibet, le monde chinois et le bouddhisme.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rongbuk.
L'Everest vu depuis le monastère de Rongbuk

Le monastère de Rongbuk est un monastère du bouddhisme tibétain situé au pied de l'Everest dans le comté de Tingri de la préfecture de Chigatsé dans la région autonome du Tibet en République populaire de Chine.

Situé au pied du glacier de Rongbuk à 5 100 mètres d'altitude, c'est le point de départ de l'ascension de l'Everest par la face nord via le col Nord.

Fondé en 1902 par un lama de l'école Nyingmapa, il ne comprend que quelques dizaines de moines.

Le monastère de Rongbuk a été complètement détruit lors de la révolution culturelle en 1974 et a été laissé à l'abandon pendant plusieurs années, comme le montre une photo du journaliste Galen Rowell prise en 1981[1].

Références[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :