Monastère de Humor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Monastère d'Humor
Présentation
Nom local
Extérieur de l'église du monastère de Humor
Culte Orthodoxie
Type Monastère
Début de la construction XVIe siècle
Géographie
Pays Drapeau de la Roumanie Roumanie
Région Județ de Suceava
Ville Gura Humorului
Coordonnées 47° 35′ 35″ nord, 25° 51′ 25″ est

Géolocalisation sur la carte : Roumanie

(Voir situation sur carte : Roumanie)
Monastère d'Humor



Le monastère de Humor est un monastère de Bucovine en Roumanie, se trouvant à 5 km de la ville de Gura Humorului. Il a été bâti sous l'ordre du logothète Toader Bubuiog entre 1530 et 1535.

Historique[modifier | modifier le code]

Le premier monastère bâti en 1415 par Ioan Vornicul sous le règne d'Alexandre Ier cel Bun a été complètement détruit. le nouveau monastère a été rebâti entre 1530 et 1535 par Toader Bubuiog à l'initiative du prince Pierre IV Rares.

Le fondateur, Toader Bubuiog († janvier 1539) et son épouse sont inhumés dans la chambre funéraire et un tableau votif l'y représente ainsi que le prince Pierre Rares qui a patronné le programme de restauration des monastères de la principauté de Moldavie.

Au-dessus de sa sépulture une fresque de la Vierge avec à ses pieds son épouse Anastasia († 29 septembre 1527).

Ce n'est qu'en 1990 qu'une communauté de nonnes va se réinstaller dans les lieux.

L'église[modifier | modifier le code]

Façade occidentale de l'église du monastère de Humor : le jugement dernier
Tour clocher du monastère de Humor

L'église dédiée à l'Assomption est la première église à avoir été peinte à l'extérieur. Les fresques dont la couleur dominante est le rouge sont l'œuvre du peintre Toma de Suceava.

La façade occidentale est dominée par une peinture du Jugement dernier. En entrant le visiteur pénètre dans l'exonarthex largement éclairé, puis vient le pronaos faiblement éclairé par des fenêtres gothiques et enfin la chambre des tombeaux qui reste dans l'obscurité.

La voûte du pronaos représente la vierge entourée d'anges et de prophètes. Au-dessus de la porte donnant sur la chambre des tombeaux la dormition de la Vierge.

La chambre funéraire est plus bas de plafond que les autres pièces car elle cache une pièce secrétaire qui abritait le trésor du monastère.

Sur les autres projets Wikimedia :