Monastère de Benchen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Monastère de Benchen
Présentation
Culte Bouddhisme tibétain
Type Monastère
Style dominant Tibétain
Géographie
Pays Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Région Qinghai (Kham)
Ville Yushu
Coordonnées 32° 50′ 38″ Nord 97° 08′ 46″ Est / 32.84388889, 97.14611111

Géolocalisation sur la carte : Région autonome du Tibet

(Voir situation sur carte : Région autonome du Tibet)
Monastère de Benchen

Géolocalisation sur la carte : Chine

(Voir situation sur carte : Chine)
Monastère de Benchen

Le monastère de Benchen est un temple de l'école karma-kagyu du bouddhisme tibétain situé dans la région Kham au Tibet, reconstruit au Népal.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le monastère de Benchen est le siège des Sangyé Nyenpa Rinpochés. Il a été fondé par le 4e Sangyé Nyenpa Rinpoché, Gelek Gyamtso. Pendant la révolution culturelle, le monastère principal ainsi que le centre de retraite d'été ont tous deux été détruits. Au début des années 1980, avec l'aide de Chime Tulku (en), les moines de Benchen ont reconstruit le centre de retraite d'été (Yarnä Lhakhang)[1]. Après 1997, le hall fut reconstruit sous les conseils du 10e Sangyé Nyenpa Rinpoché et du 3e Tenga Rinpoché.

Dudul Dorje, le 13e karmapa, est mort au monastère de Benchen.

Lors du séisme de 2010 de Yushu, le monastère de Benchen a été affecté[2].

Tulkou de Benchen[modifier | modifier le code]

Les 4 Tulkou de Benchen sont :

Monastère de Benchen au Népal[modifier | modifier le code]

Après 1976, Tenga Rinpoché s'installe à proximité de Swayambunath, au Népal, où il a fondé le monastère de Benchen Puntsok Dargyeling. Après le séisme de 2015 au Népal, le monastère de Benchen répond à l'appel du 17e karmapa Orgyen Trinley Dorje d'aider les Népalais et devient le centre des activités de secours du Karmapa Service Committee Nepal[3]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]