Monastère Saint-Joseph du Bessillon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Monastère Saint-Joseph du Bessillon
Image illustrative de l’article Monastère Saint-Joseph du Bessillon
Présentation
Culte Catholique
Type Saint-Joseph du Bessillon
Rattachement saint Joseph
Début de la construction 9 août 1660
Fin des travaux 1977
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Blason région fr Provence-Alpes-Côte d'Azur.svg Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département
Blason département fr Var.svg
Var
Commune Cotignac
Coordonnées 43° 31′ 58″ nord, 6° 07′ 08″ est
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Monastère Saint-Joseph du Bessillon
Géolocalisation sur la carte : Provence-Alpes-Côte d'Azur
(Voir situation sur carte : Provence-Alpes-Côte d'Azur)
Monastère Saint-Joseph du Bessillon
Géolocalisation sur la carte : Var
(Voir situation sur carte : Var)
Monastère Saint-Joseph du Bessillon

Le monastère Saint-Joseph du Bessillon est un monastère de bénédictines situé à Cotignac au pied du Bessillon dans le Var. La communauté religieuse s'est installée en 1975 dans un ancien monastère oratorien, après avoir quitté Médéa en Algérie. Dans ce lieu est vénéré saint Joseph.

Croyances catholiques concernant ce lieu[modifier | modifier le code]

Apparition de saint Joseph[modifier | modifier le code]

Le 7 juin 1660, un berger nommé Gaspard Ricard, alors qu'il est avec son troupeau sur le versant du Bessillon, est assoiffé. Il voit soudain un homme sur un rocher qui lui dit : « Je suis Joseph, enlève le rocher et tu boiras. » Gaspard enlève aisément le rocher et boit. Il part prévenir le village qui accourt, sachant bien qu'il n'y a pas d'eau à cet endroit. Il faudra alors une dizaine d'hommes pour enlever le rocher que Gaspard avait soulevé seul.

Construction de l'église[modifier | modifier le code]

Le 9 août 1660 commence à cet endroit la construction d'une chapelle dédiée à saint Joseph. Cette chapelle est vite trop petite à cause de l'affluence. On décide la construction d'une plus grande église (l'église actuelle) en 1661, qui est consacrée en 1663. Laissée à l'abandon depuis la Révolution, cette église a été rendue au culte en 1977, avec l'installation des Bénédictines dont elle est devenue l'église conventuelle, l'architecte Fernand Pouillon étant leur architecte depuis qu'ils s'étaient connus à Médéa en Algérie.

Cotignac[modifier | modifier le code]

Pour l'Église, Cotignac est un lieu unique dans le monde puisqu'elle reconnaît qu'il y a eu deux apparitions de la Vierge Marie et une apparition de Saint Joseph. On vénère ainsi à Cotignac la Vierge Marie et saint Joseph, la Sainte Famille.

Source[modifier | modifier le code]

Depuis 1660, il coule en cet endroit une source d'eau, qui est source de nombreuses grâces, par l'intercession de saint Joseph.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]