Monastère Saint-Remacle de Wavreumont

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Monastère Saint-Remacle de Wavreumont
Le monastère Saint-Remacle à Wavreumont
Le monastère Saint-Remacle à Wavreumont

Ordre bénédictin
Abbaye mère Abbaye du Mont-César
Fondation 1950 pour le monastère
1966 pour le prieuré
Diocèse Liègee
Site web http://www.wavreumont.be
Localisation
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Province Drapeau de la province de Liège Province de Liège
Commune Stavelot
Hameau Wavreumont
Coordonnées 50° 24′ 26″ nord, 5° 59′ 09″ est

Géolocalisation sur la carte : Province de Liège

(Voir situation sur carte : Province de Liège)
Monastère Saint-Remacle de Wavreumont

Géolocalisation sur la carte : Belgique

(Voir situation sur carte : Belgique)
Monastère Saint-Remacle de Wavreumont

Le monastère Saint-Remacle est un monastère bénédictin fondé en 1950 par un groupe de moines venus de l'abbaye du Mont-César (Louvain). Situé à Wavreumont, en Ardenne belge, dominant l'une de ses collines les plus hautes, au milieu des bois qui dominent la Warche, à mi-chemin entre les villes de Stavelot et de Malmedy, il a relevé le nom et la tradition de vie monastique des deux abbayes (Stavelot et Malmedy) fondées par saint Remacle au VIIe siècle, vie interrompue par la Révolution française à la fin du XVIIIe siècle. Le monastère compte une vingtaine de moines.

Histoire[modifier | modifier le code]

Fondé en 1950 et devenu « prieuré conventuel » en 1966, le monastère est résolument moderne dans son architecture. Conformément de la règle de Saint-Benoît dont ils s’inspirent, les moines portent une attention particulière à l’office divin (et la liturgie), à l’accueil et au travail manuel.

  • Les moines se rassemblent quatre fois par jour dans leur église pour « chanter les louanges de Dieu » — ce que saint Benoît appelle l’Opus Dei' —, prier et célébrer l’Eucharistie.
  • Un foyer voisin du monastère accueille ceux et celles qui cherchent un ressourcement spirituel dans le silence et la participation à la prière des moines. Une autre maison, plus éloignée (le Mambré), reçoit des groupes plus autonomes.
  • Les moines possèdent, à l’intérieur du monastère, une petite fabrique de peinture industrielle et de produits de sylviculture. Ils y travaillent personnellement ; c’est la source de revenu principale du monastère. Quelques-uns rendent également des services pastoraux dans les paroisses de la région.

Fondation[modifier | modifier le code]

Le monastère a fondé une petite communauté près de Lima au Pérou, aujourd’hui reprise par une fraternité religieuse laïque. En 1998, les moines de Wavreumont ont ouvert un nouveau prieuré à Chucuito (Pérou) sur les bords du lac Titicaca, à près de 4 000 mètres d’altitude.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]