Monastère Saint-Nicolas de Staraïa Ladoga

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Monastère de Saint-Nicolas.

Le monastère Saint-Nicolas est l'un des monastères les plus anciens de Staraïa Ladoga en Russie du Nord, puisqu'il fut fondé en 1241 par Alexandre Nevski, soit un an après sa victoire contre les Suédois à la bataille de la Neva en 1240. Le monastère est dédié à saint Nicolas de Myre.

L'église Saint Jean Chrysostome dans le monastère

Historique[modifier | modifier le code]

La première mention de son existence est relevée dans un recensement de la surface de terre possédée par le monastère en 1401. À la fin de la période des troubles, vers 1628, les bâtiments du monastère sont entièrement reconstruits. En 1714 le monastère passe sous l'autorité du Monastère Saint-Alexandre-Nevski de Saint-Pétersbourg et ne retrouve son indépendance qu'en 1811. En 1927 il est fermé mais la communauté des moines est autorisée à survivre au sein d'une coopérative de pêcheurs qui fonctionne jusqu'en 1937. Le monastère (pour hommes) a été rendu au culte et a accueilli à nouveau une communauté monastique le . Il a été béni à cette occasion par le patriarche Alexis II.

Liens externes[modifier | modifier le code]


Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]